3 conseils d’étiquette extraits du manuel du Savoir-vivre de la Princesse Hermine de Clermont Tonnerre

Princesse Hermine de Clermont Tonnerre guide savoir-vivre manuel politesse chronique résumé art de vivre en France, famille noble usages traditions

Hermine de Clermont Tonnerre a écrit un excellent livre sur la politesse et le protocole d’autrefois et d’aujourd’hui. Nous l’avions chroniqué au mois de janvier.

Sa connaissance en matière d’étiquette est très importante. Hermine de Clermont Tonnerre a en effet hérité de plusieurs siècles de bonnes manières. Dans l’introduction de son livre, elle explique que sa famille est « l’une des plus anciennes de France et d’Europe », elle « plonge ses origines dans le Saint Empire romain germanique ».

Waouh !!

Voici quelques suggestions de Mme de Clermont Tonnerre sur l’art de vivre à la française :

  1. Le port de gants pour les femmes est recommandé. Cela est très chic et élégant. Et c’est d’autant plus beau que c’est rare. Hermine de Clermont Tonnerre préconise de longs gants en soie pour les soirées habillées, en chevreau ou en daim pour l’hiver, et en filet pour la voiture. Les gants doivent toujours être de la même couleur que les chaussures. (j’ai des gants en laine de couleur beige pour l’hiver. Ils sont longs : et c’est super confortable et chaud ! Autant mes chaussures sont beiges en été, autant en hiver : c’est impossible
  2. Pour les hommes, voici un précieux conseil : la chemise se porte à même la peau. Il ne convient pas de mettre un t-shirt ou une chemise de corps en dessous. Tant pis pour les frileux ! (Personnellement, je me permets de contester cette règle de savoir-vivre: si un homme garde sa veste de costume, on ne voit absolument pas la différence, donc qu’il fasse selon son envie et la température). Autre chose : pas de veste de costume avec une chemise courte. (cette fois : oui, je suis parfaitement d’accord ! Il n’y a rien de pire pour « casser » le charme des hommes en costume).
  3. En voiture, les règles de politesse s’appliquent également. Hermine de Clermont Tonnerre nous apprend que la place d’honneur est située à l’arrière du côté droit. Cela s’explique par l’histoire : au temps des calèches, il était plus facile de descendre et de monter à partir du trottoir de cette place-là. (petite remarque de ma part qui vaut ce que ça vaut : de nos jours j’aurais tendance à dire que la place d’honneur en voiture est située à l’avant, c’est la place du pilote. Si nous voulons honorer notre invité co-voitureur, c’est souvent là que nous le plaçons. Les règles changent…).

Laisser un commentaire