Agatha Christie : Miss Marple, ou l’éducation d’une grand Dame

agatha christie miss marple éducation grande dame lady société victoriemme reine crime politesse savoir-vivre british étiquette biensénace protocole

L’éducation d’une grande dame de l’époque « il y a pas si longtemps que cela », morceaux choisis :

 

Lire des romans policiers d’Agatha Christie est un de mes loisirs préférés. La reine du crime me surprend toujours par ses intrigues, son style littéraire et par les multiples leçons de savoir-vivre qu’elle glisse savamment dans ses livres. Dans Le Train de 16h50, roman policier publié en 1959, Agatha Christie met en scène Miss Marple.

Une fois de plus Miss Marple élucide une énigme criminelle à partir de son fauteuil au coin du feu. Elle se conduit toujours parfaitement. Jamais un mot plus haut que l’autre. Jamais une brusquerie ou une grossièreté. Jamais une vantardise à glisser dans la conversation. C’est une vraie lady aux manières impeccables.

Leçon de savoir-vivre de Miss Marple, héroïne d’Agatha Christie :

Voici un extrait où Agatha Christie dévoile sa définition d’une grande Dame :

« Fidèle au principe que lui avaient inculqué sa mère et sa grand-mère — à savoir qu’une dame digne de ce nom ne doit jamais paraître choquée… ni surprise — miss Marple haussa gentiment les sourcils et dodelina de la tête tout en parlant. »

Ok, nous enregistrons donc la leçon 🙂

Pour devenir une lady, il faut être d’humeur mesurée en permanence. Les sauts d’humeurs, les montagnes russes des sentiments et les exclamations spontanées n’ont pas lieu d’être. La dignité d’une grande Dame est une affaire d’équilibre.

 

Je ne me souviens plus dans quel roman d’Agatha Christie il était question de définir un gentleman. Je ne sais plus si l’enquête policière mettait en scène Hercule Poirot ou Miss Marple… Toujours est-il que selon la doctrine en vigueur le nom d’un gentleman ne devait apparaître dans les journaux que trois fois au cours de sa vie : à sa naissance, pour son mariage et à son décès. Toute mention supplémentaire de son nom dans la presse laisse à présager des mœurs dissolues. Amusant, non ?

 

Pour approfondir le sujet, découvrez cette video Youtube sur la Reine du polar et des bonnes manières !

 

Laisser un commentaire