Baptême : comment être un invité modèle ?

baptême et savoir-vivre, baptême et politesse, baptême et bonnes manières

 

Baptême : l’art d’être un invité modèle

Cet article sur le baptême et les bonnes manières s’adresse davantage aux invités qu’aux hôtes. Le savoir-vivre lors d’un baptême n’est pas intuitif pour les personnes qui ne fréquentent pas l’église. Ce n’est pas un tort, juste une réalité. Alors pour ne pas commettre d’impaire, lisez cet article sur les règles de bienséance lors d’un baptême.

Aujourd’hui, le baptême n’est plus seulement le sacrement de l’accueil du fidèle dans la grande famille des Chrétiens. La célébration du baptême pour les enfants est devenue une sorte de présentation officielle du bébé. C’est une fête pour la famille et les amis. Le baptême est davantage un prétexte pour réunir tous ses proches et se réjouir de la venue au monde de son bébé. Cette convivialité a malheureusement tendance à effacer les côtés sacrés et solennels de ce sacrement. L’esprit festif, pour ne pas qualifier cela de mœurs relâchées, ne devrait pas gâcher la cérémonie à l’église. Cela reste un engagement sérieux et important.

Par respect pour vos hôtes, suivez ces quelques règles de savoir-vivre.

Voici quelques conseils pour ne pas commettre de faux pas lorsque vous êtes invités à une réception de baptême par votre famille ou vos amis.

 

Baptême : comment être un invité exemplaire ?

 

  • Répondez à l’invitation au baptême dans les délais précisés par vos hôtes. N’attentez pas leur relance.
  • Habillez-vous avec chic. Les hommes doivent porter un costume sombre. Les femmes, une toilette élégante et sobre. Ni décolleté plongeant, ni bras nus (sauf en été à la campagne et encore il faut alors couvrir ses épaules dans l’église). Contrairement aux mariages, les femmes sont autorisées à porter des robes blanches.
  • A l’église : participez ! Cela signifie : levez-vous avec l’assemblée (vous êtes autorisés à ne pas prier le Notre Père ou à ne pas chanter, mais le fait de se lever est une marque de respect), gardez le silence lorsque quelqu’un parle, et surtout tenez vos enfants. L’église n’est pas une aire de jeux. Même au nom de l’Amour des Chrétiens, il n’est pas tolérable que les gamins mal-élevés courent, sautent et grimpent partout.
  • Ne bavardez pas dans l’église. Cela reste un lieu de culte. Les conversations peuvent attendre. C’est ce point-là qui vous trahira. C’est donc capital de savoir se tenir EN SILENCE.
  • Ne mitraillez pas la cérémonie avec votre appareil-photo. Les parents auront certainement désigné deux photographes au préalable. Si vous n’en faites pas partie, rangez votre appareil. Vos hôtes attendent de vous de participer à la cérémonie et non de l’immortaliser. D’autre part, sur 30 invités, lorsque 20 prennent des photos et 4 courent après des enfants dissipés, il ne reste plus que le prêtre, le bébé, les parents et les parrains et marraines pour vivre le moment présent. C’est lamentable.
  • Complimentez la cérémonie ou la messe, puis la réception. N’ayez que des mots gentils à la bouche durant toute la journée. Remerciez bien la maîtresse de maison avant de prendre congé.
  • En arrivant, n’insistez pas pour embrasser l’enfant. Un petit coucou de la main avec un sourire suffit amplement. Ce jour-là, il sera perdu à cause des nouveaux visages, des nouvelles odeurs et des nouvelles voix. Sa timidité s’estompera en cours de journée. Ne le perturbez pas plus que nécessaire. La maman vous en saura gré.
  • Ne vous faites pas remarquer. Ne soyez pas le centre de l’attention. Vous n’êtes pas à l’honneur ce jour-là. Sachez-vous mettre en retrait.
  • Faites un effort pour lier connaissance avec les autres invités. Souvent les parents sont le seul lien des invités. Entre leurs obligations d’hôtes et le temps imparti, ils sont très limités. Pour les soulager, efforcez-vous de sympathiser avec les autres invités du baptême.

 

 

Voilà quelques règles de politesse à respecter lors d’un baptême lorsque vous êtes invités. Vous en avez d’autres ?

 

Laisser un commentaire