Carton d’invitation : comment formuler une demande de participation financière à ses invités ?

Bristol d’invitation : comment formuler une demande de participation financière à ses invités ?

 

Vous souhaitez organiser une grande fête pour vos 30 , 40 ou 60 ans ? Ou peut-être avez-vous pris sur vous d’organiser un anniversaire surprise pour votre frère ? Ou encore planifiez-vous déjà le Réveillon du Nouvel An ?

Votre problème du moment est le financement de la soirée. Oui, il est difficile d’en faire abstraction.

Comment formuler avec élégance une demande de participation financière à ses invités ?

 

Réponse en vidéo !

 

 

Apprendre les bonnes manières est un site qui tente de couvrir de nombreuses thématiques. Actuellement plus de 250 articles se trouvent archivés sur le blog. Ils concernent l’étiquette, la galanterie, la courtoisie, le protocole, la bienséance, la politesse et le savoir-vivre.

Pour s’orienter facilement et trouver efficacement l’information désirée, voici un petit guide :

 

Les usages modernes vous intéressent drôlement avec ces articles phares :

Comment devenir une Lady des Temps Modernes ?

Faut-il s’excuser quand on arrive en retard à un rendez-vous ?

Nadine de Rothschild : belle et instructive leçon pour mettre fin à une conversation

L’invitation à un dîner par sms : comment ne pas être un total goujat ?

 

 

Une série d’articles connaît un immense succès parmi le lectorat du blog. Il s’agit de l’art de s’habiller avec élégance pour les ladies des temps modernes. Rien qu’à la lecture des titres, vous constaterez la référence féminine qui donne le la. Découvrez immédiatement les posts en cliquant ci-dessous :

5 erreurs de dressing que ne commet jamais une lady

Kate Middleton : leçon de style d’une princesse en 7 points

Tout ce qu’il faut savoir pour élaborer une garde-robe de lady

Kate Middleton : 8 conseils pour s’habiller comme une princesse

Kate Middleton, lady des temps modernes

Comment s’habiller comme une lady ? L’exemple de Kate Middleton

Garde-robe et style : les 3 fautes de goût que ne commettra jamais Kate Middleton, véritable lady (et princesse) des temps modernes

3 règles fondamentales pour s’habiller comme une lady

Kate Middleton : leçon de style d’une princesse en 7 points

 

 

Les leçons de galanterie plaisent également beaucoup. La séduction et le flirt des ladies et des gentlemans sont de sujets dont on ne se lasse pas. Il y a tant à découvrir !

Quels sont les règles de base lorsqu’on offre des fleurs ?

Savoir-vivre et étiquette : 3 conseils d’étiquette pour les femmes invitées au restaurant

Comment être un gentleman selon Nadine de Rothschild ?

Gentleman : 7 conseils pour séduire les femmes

 

4 comments

  1. The Black Cat says:

    Pour une soirée du Nouvel An, avec amis et famille (soeurs et beaux frère), ma propre soeur me fait payer une participation… Et, comme vous le faites si bien remarquer, cela me laisse un goût amer…
    Et les personnes qui boivent de l’alcool lors de cette fête payent plus cher. De quoi oublier le côté festif…

    • JeuneLady says:

      Je me retrouve parfaitement dans ce que vous dites.
      Si encore le montant était annoncé dès le départ et qu’il y aurait une possibilité de décliner l’invitation poliment (« ah! désolée, on est déjà pris ce soir-là »), ce serait jouable. Mais le goût amer resterait (les faux frais d’une soirée ne sont pas à minimiser: transport, tenue, hôtel, restauration annexe, parfois petit cadeau…). Je me souviens d’une réception participative où nous avons eu le plaisir de découvrir le montant de l’addition sur place seulement. Dur dur…

      • The Black Cat says:

        Je suis d’accord avec vous pour les frais annexe, et cela peut être difficile à gèrer, surtout quand on vient seulement de commencer sa vie active !
        Heureusement, concernant les soirées du Nouvel An an de ma soeur, je suis prévenue en avance… votre expérience personnelle a dû être très amère ! J’aime venir à ses soirées alors je paye quand même, mais je ne sais pas comment lui parler de ce « détail » désagréable.

        • JeuneLady says:

          Oui, on choisit souvent d’y aller « malgré ce désagrément ». Prochainement, je vais essayer de recueillir autour de moi (lectures et échanges) des avis sur « comment aborder ce genre de situations avec sa famille/ses amis très proches ». J’espère que quelqu’un a la formule magique… d’ici là, on continue à inviter gratuitement et à profiter des fêtes payantes. Deux poids, deux mesures…
          Bonne journée 🙂

Laisser un commentaire