Comment devenir un gentleman pour les femmes ?

definition-gentleman Comment devenir un gentleman pour les femmes protocole séduire plaire femme lady homme étiquetet coach bonnes manières savoir-vivre expert méthode comment réussir

Comment devenir un gentleman pour les femmes ?

 

En tapant votre recherche « Comment devenir un gentleman pour les femmes » dans le plus connu des moteurs de recherches, Google, vous avez obtenu plusieurs milliers de pages. Si vous avez décidez de cliquer et d’ouvrir celle-ci, c’est que votre inclinaison vers la galanterie et la noblesse d’esprit existe déjà.

Car clairement, le nom du site Apprendre les bonnes manières annonce la couleur. Ici, il est question d’élévation et non de bassesse. On parle d’étiquette, de bonnes manières, de codes, d’usages, de bienséance, de galanterie, de protocole et de convenances.

On est loin des sites qui se référencent sur le mot « galanterie » et « gentleman » dans le seul but de capter l’attention des hommes qui cherchent une méthode pour mettre une femme dans leur lit.

Tiens d’ailleurs, commençons par quelques mots sur ces sites. Cette petite introduction permettra de filtrer les lecteurs. Si vous êtes toujours là après l’avoir lu, c’est bon signe. Vous êtes quelqu’un de bien.

 

  • Comment décoder le croisement des jambes d’une femme ?

A ma plus grande surprise, je découvre que sur ces sites, les auteurs (hommes) interprètent le fait qu’une femme qui croise les jambes est attirée par son interlocuteur. Combien de fois ai-je lu que ce geste de jambes croisées est décodé comme « la nana est réceptive à vos avances ». C’est totalement faux ! Le langage du corps est tout de même flagrant dans ce cas de figure : croiser les bras ou les jambes signifient NON. On se ferme. On se replie sur soi. On ne s’ouvre pas. De plus, aujourd’hui, la majorité des femmes croissent instinctivement les jambes. Il est difficile de revenir à une posture saine. J’en parle dans comment s’asseoir avec élégance.

 

  • Comment endosser le costume d’un gentleman le temps de séduire la femme ?

Voici le plus gros misérabilisme de ces sites. Il s’agit de donner une liste d’astuces et de trucs pour séduire une femme comme le ferait un gentleman… mais sans être un gentleman. Il s’agit d’endosser le déguisement de gentleman (= un mec bien), de baratiner la fille, puis de sauter dans son lit avant de recommencer la même parade le lendemain avec une autre conquête.

C’est indigne.

Oui, je pèse mes mots. Et non, je ne veux pas savoir si elle est consentante (encore heureux !) et qu’elle aussi veut juste s’amuser le temps d’un soir.

Donc toutes les méthodes pour séduire une femme comme un gentleman mais sans en être un sont à jeter.

Faire semblant d’être quelqu’un d’autre pour du sexe n’est pas moral.

 

  • Ouvrir la portière de la voiture à une femme est …ringard

Really ?!? Les auteurs de ces sites de séduction ont-ils réellement demandé aux femmes ce qu’elles aiment ?! Les femmes (lors de la période de séduction… et bien des années plus tard. Mais restons sur la période de séduction… période de séduction qui, disons-le toute de suite doit durer au minium trois mois et non 30 minutes !)… donc les femmes aiment être considérées et traitées comme des princesses. Le prince charmant, gentleman et gentilhomme de l’ancien temps, ouvre la portière du carrosse pour sa belle princesse. Ne nos jours, on ne roule plus en charrette ou en citrouille (Cendrillon), mais en voiture motorisé. Le véhicule a changé mais pas les femmes.

Le fait d’ouvrir la portière de la voiture à une femme, lors de la période de séduction, fait marquer des dizaines de points. Oui, c’est un geste de galanterie. Il n’est en rien démodé, passé de mode ou dessué.

 

  • Aider une femme à enfiler sa veste fait de vous un looser.

Non, mais vraiment ! Comment peut-on dire cela. Les auteurs de ces sites de séduction n’ont-ils jamais parlé avec des femmes ?! (Ok, j’exagère un peu). Ils pourraient au moins regarder une ou deux comédies romantiques. On a beau s’en moquer : ce genre de film cartonne auprès de la gente féminine. C’est un business à plusieurs milliards de dollars. Les femmes aiment à s’imaginer qu’un gentleman galant et chevaleresque déploie toutes ses compétences pour les séduire. Le geste du manteau est vu et revu. Pourquoi ? Parce qu’il fait chavirer les cœurs.

De plus, ce geste est tellement rare dans la vraie vie que quand un homme le fait à une femme, cela signifie clairement : c’est l’élue de son cœur. La femme se sent alors spéciale. C’est exactement ce qu’elle souhaite : être spéciale aux yeux de quelqu’un.

Donc, de grâce ( !), ne pensez pas qu’aider une femme à enfiler ou à enlever son manteau soit ringard ou que cela fasse de vous un looser. Encore une fois, c’est tout le contraire : c’est une façon subtile de signifier (sans mots) à une femme : « tu me plais », « tu es quelqu’un de spéciale à mes yeux », « je veux t’assister comme le ferait un amoureux… car c’est le rôle que je voudrais prendre dans ta vie ».

 

Ok, le petit exposé introductif sur comment devenir un gentleman pour les femmes en ne se fiant pas aux sites de séduction est fini.

Vous l’aurez compris : si vous êtes ici pour apprendre à séduire une femme dans le but de coucher avec elle au plus vite, puis de la jeter au petit matin (ou au milieu de la nuit pour les plus goujats), passez votre chemin. Sérieux. Passez votre chemin.

Non que la galanterie ne soit pas « efficace » pour conquérir une femme. Si, elle l’est. Elle est même capitale dans le processus de séduction. Mais il vaut mieux pour vous que vous passiez votre chemin, car je serai un mauvais professeur pour vous.

C’est bien connu : si le professeur est mauvais, on n’apprend rien. Or, je méprise les gens qui consomment de l’humain comme des mouchoirs jetables. Séduire dans le but de coucher avec une femme et la zapper une fois le besoin physique assouvi me dégoute. Je répète : je ne serai pas un bon professeur pour vous. Je vous mépriserai, et donc vous n’apprendrez rien.

Donc, autant ne pas perdre votre temps. Fermez cet onglet, et retournez à vos affaires. Ou allez directement sur les 1001 sites de séduction à destination des hommes.

 

Ok, donc si vous êtes encore ici, c’est que vous croyez en la galanterie moderne. Vous vous reconnaissez dans le personnage du gentleman, du neo-gentleman ou de l’apprenti-gentleman. Et vous souhaitez parfaire vos connaissances.

Alors continuons sur « comment devenir un gentleman pour les femmes ».

 

Le gentleman, l’alternative gagnante ?

 

Oui, la galanterie ouvre toutes les portes. Comment séduire une femme en étant un gentleman ?

Première partie de la réponse : ici, « une femme » signifie : sa bien-aimée, sa sœur, sa mère, sa belle-mère, sa collègue, sa voisine, sa boulangère, sa mécanicienne, sa cousine, sa nièce, etc.

Seconde partie de la réponse : Le gentleman séduit. C’est un séducteur. Mais le registre de la séduction n’est pas exclusivement amoureux. Il est large. Il s’agit de plaire et d’être apprécié par ses pairs. Le gentleman est un homme qui a à cœur d’interagir positivement avec tout le monde. Ses gestes galants ne sont pas réservés à une seule femme.

Les femmes aiment les hommes attentionnés, fiables, rassurants, protecteurs, faisant preuve d’éducation et de bonnes manières. En un mot : un gentleman. Un homme respectueux, poli et présentable (à ses amies et plus tard à sa famille).

 

Gentleman toujours et non gentleman un seul jour

Comme nous l’avons vu plus haut : le gentleman ne joue pas un rôle de mec bien durant quelques heures dans le but d’obtenir sa conquête. Non, c’est un rôle à vie. Le fait d’être un gentleman englobe tous les aspects de la vie.

« Un gentleman est un monsieur qui se sert d’une pince à sucre, même lorsqu’il est seul. »

Voilà ce que dit Alphonse Allais. Donc même sans public, le gentleman se tient bien.

Ceci étant dit, que l’on soit bien clair : on ne naît pas gentleman, on le devient. Tous les hommes peuvent devenir des gentlemans. Ce n’est pas réservé à une élite sociale, intellectuelle, politique, ou économique. Tout le monde peut devenir un gentleman. Mais c’est un apprentissage qui est long. Cela prend du temps. Tout comme devenir une lady s’apprend. Devenir un gentleman nécessite un apprentissage.

Jacques Ier disait qu’il faut trois générations pour faire un gentleman. C’est placer la barre un peu trop haut, je pense. Quelques années ou quelques mois (si on part déjà d’un « bon niveau ») suffisent à mon sens.

Ok, poursuivons la réflexion sur comment devenir un gentleman pour les femmes au restaurant? Comment devenir un gentleman pour les femmes en entreprise ? Comment devenir un gentleman pour les femmes un samedi soir entre amis ? Comment devenir un gentleman pour les femmes lors d’un dîner avec la belle-famille ?

 

La galanterie romantico-niaise dans le processus de séduction

 

Comment devenir un gentleman pour les femmes ? Réponse en faisant preuve de galanterie. Bien entendu, on ne parle plus de galanterie romantico-niaise du Moyen âge pour faire la cour à une femme. Non. Aujourd’hui, il s’agit d’effectuer de petits gestes classes qui font la différence.

La galanterie est 1/ une série de gestes attentionnés à l’égard des femmes (et pas que de LA femme), et 2/ un état d’esprit chevaleresque.

 

Comment devenir un gentleman pour les femmes ?

 

Voici quelques citations sur les gentlemans. Aucune ne donne la définition exacte du gentleman, mais ce sont des ébauches qui, chacune à leur manière, donne de la couleur au personnage galant et chevaleresque.

  • « Un gentleman, c’est celui qui est capable de décrire Sophia Loren sans faire de geste. »

Citation de Michel Audiard

  • « Un gentleman est quelqu’un qui ne blesse jamais les sentiments d’autrui sans le faire exprès. »

Citation d’Oscar Wilde

  • « Un gentleman, c’est quelqu’un qui sait jouer de la cornemuse et qui n’en joue pas. »

Pierre Desproges, Le Tribunal des flagrants délires

  • « L’aventurier, comme l’artiste et peut-être comme le gentleman, n’appartient à aucune classe. Il s’accommode aussi bien du sans-gêne d’un rustre que de l’étiquette des cours. »

William Somerset Maugham, L’Envoûté

  • « Un gentleman est un monsieur qui, lorsqu’il rencontre une femme entre deux âges, opte pour le moins vraisemblable. »

De David Niven

definition-gentleman Comment devenir un gentleman pour les femmes protocole séduire plaire femme lady homme étiquetet coach bonnes manières savoir-vivre expert méthode usages convenances baisemain

 

Les grands classiques de la galanterie

 

Voici une série de gestes galants que l’on attribut au gentleman. La plupart de ces gestes sont connus. Mais l’objectif en les énumérant ici, est non de les rappeler, mais de les faire appliquer. Comme vous le savez : ce n’est pas parce que l’on connaît le code de la route que l’on est un bon conducteur. La théorie et la pratique sont deux choses bien différentes.

Connaître les gestes galants d’un gentleman ne fait pas de vous un gentleman, c’est l’application méthodique de ces gestes qui fait de vous un gentleman.

 

  • Ouvrir la porte aux femmes et les laisser passer en premier

C’est la base universelle. Dans toutes les cultures, on retrouve ce geste. L’homme ouvre la porte aux femmes et s’écarte afin de les laisser passer en premier. Le geste est beau et noble. Il n’est pas nécessaire de rajouter « les femmes d’abord ». Cela fait un peu trop. Si toutefois c’est dit avec un sourire en réponse à une femme qui s’efface pour vous laisser passer en premier vous (dans le cadre du travail par exemple où la parité est parfois confondu avec la politesse et la galanterie), alors il est bon de le dire.

Chers gentlemans, sachez que l’exception à cette règle est le restaurant. Autrefois, les restaurants étaient considérés comme des lieux malfamés, par précaution l’homme y entrait le premier afin de s’assurer que Madame ne craignait aucun danger (et non pour vérifier si sa maîtresse ne s’y trouvait déjà, comme le diront les mauvaises langues).

Cette exception est restée. Aujourd’hui encore, il est considéré de bon ton de précéder Madame au restaurant. De plus, cela vous permet de vous adresser directement au maître d’hôtel. Car il va de soi que c’est vous qui tenez les reines de ma soirée et non Madame.

Toutefois, le fait d’entrer le premier et en même temps de tenir la porte à Madame (porte incendie qui s’ouvre vers l’extérieur) nécessite de faire une pirouette d’acrobate. Ce n’est pas toujours possible ou élégant.

 

  • Céder sa place dans les transports communs

Le fait que je doive rappeler cette évidence en dit long sur notre société. La majorité d’entre nous a déjà pris les transports en commun : bus, métro, tram, etc. Que ce soit de manière occasionnelle (et vous avez donc pris le temps d’observer la vie en ces lieux spécifiques), ou que ce soit de manière quotidienne (auquel cas vous êtes tellement lassés de ce théâtre que vous n’y prêtez plus attention), vous avez déjà expérimenté les transports en commun.

Et comme moi, vous le constatez : plus personne ne cède sa place à qui que ce soit. Je ne vasi pas jeter la pierre aux hommes, car les femmes et les jeunes ne se bougent pas davantage. Céder sa place à une personne âgée ou à une femme enceinte est un phénomène très rare, alors céder sa place à une femme… désuet. Totalement désuet.

Portant, chers gentlemans, c’est un beau geste galant.

 

  • Faut-il suivre ou précéder une femme dans les escaliers ?

Quelle est la juste chorégraphie dans les escaliers ? Comment devenir un gentleman pour les femmes dans une cage d’escalier ? Réponse : l’homme doit toujours être prêt à rattraper Madame. Qui dit rattraper dit chute possible. Qui dit chute possible dit gravité. L’homme doit donc se placer plus bas que la femme.

Donc en montant les escaliers, l’homme suit la femme. Ainsi il peut la rattraper si elle glisse et tombe. Alors qu’en descendant les escaliers, ce sera à l’homme de précéder sa belle amie. Toujours pour la même raison : si elle chute, il peut la secourir.

 

  • Comment devenir un gentleman pour les femmes au restaurant ?

J’ai déjà rédigé trois articles sur la chorégraphie galante au restaurant. Donc je vous encourage à cliquer sur les liens suivants pour approfondir le sujet. Comment être galant au restaurant ? Quelle est l’astuce galante pour impressionner une femme au restaurant ? Comment se tenir à table ?

Ici, contentons-nous de rappeler que c’est aux hommes de régler l’addition au restaurant. Pas de moitié-moitié. Pas de madame qui règle parce qu’elle gagne plus que vous. Pas de madame qui règle parce qu’en fait c’est les tickets-restaurant de sa boite. N’acceptez pas de « la prochaine fois, c’est moi qui t’invite », etc. (Pour les femmes qui me lisent et qui sont horrifiées et en même temps curieuses de mes propos, je vous revoie à mon ebook Comment devenir une lady des temps modernes ? Vous y découvrirez quels sont les moyens financiers pour contribuer au début de la relation. Laissez les frais du restaurant aux hommes. Vous avez d’autres façons de contribuer financièrement à cette relation).

Dans la phase de séduction, c’est homme qui règle pour les frais de bouche. Qu’est ce qu’on entend par « la phase de séduction » ? Comme je l’ai dit plus haut, c’est un minium de trois mois. En fait, c’est jusqu’à ce que le couple soit établi. Autrement dit jusqu’à ce que vous soyez officiellement en couple. Pour certains, cela dure une année, pour d’autres une semaine (…euh ? galant ? …sérieux …ça va pas trop vite, dites-donc… ne vous étonnez pas si elle parle de mariage et d’enfants après 6 semaines).

Bref. Une fois le couple établi, madame peut inviter monsieur au restaurant. Avant c’est une princesse.

Allons encore plus loin : comment font les couples mariés depuis des années pour prolonger cette phase de séduction (qui est l’une des plus belles périodes de la vie de couple) ? Voici mon exemple personnel : mon mari règle toujours l’addition au restaurant. Sauf lorsque je l’invite pour son anniversaire une fois par an, ou une fois tous les deux ans. Lorsque nous sortons au restaurant, c’est toujours lui qui règle l’addition. Toujours. Je me sens une princesse. Je sais qu’il règle avec le compte commun. J’ai donc moi aussi participé financièrement à ce dîner. Mais qu’importe, je préfère ignorer ce fait et jouer à la princesse chérie par son gentleman. A la fin du dîner, je remercie mon mari pour l’invitation. Je suis heureuse et il est heureux. Il serait ridicule (voire castrateur) que je dise « c’est moi qui règle l’addition » et que je dégaine le chéquier du compte commun.

 

  • Prêtez votre veste à une femme si elle a froid

Comment devenir un gentleman pour les femmes ? En la secourant dans toutes les situations. La situation où elle a froid en fin de soirée est typique. C’est une scène que l’on retrouve dans presque toutes les comédies romantiques. Pourquoi ? Parce qu’elle est décisive. L’homme se présente ainsi comme généreux, protecteur et galant. C’est exactement ce que l’on attend d’un gentleman.

 

Pour en savoir plus sur comment devenir un gentleman, je vous revoie à l’ebook La Galanterie Moderne – L’art de séduire une femme efficacement.

 

2 comments

Laisser un commentaire