Comment préserver son espace de travail tout en restant poli ?

préserver son espace de travail au bureau openspace, bruit discussion mail appel téléphone sonnerie concentration réfléchir brainstorming

Préserver son espace de travail devient un véritable challenge à l’heure des open space et de la « communication ». J’aime tout particulièrement ce dernier mot qui ne signifie absolument rien. J’ai travaillé dans la communication durant des années, je sais de quoi je parle. Même ce blog est un blog de communication si on veut, car les bonnes manières ne serve qu’à créer du lien avec autrui. C’est donc de la communication. Bref, ce terme est le mot du XXIe siècle pour tout dire et ne rien signifier en même temps.

Le monde des « créatifs » comme on nous appelait dans l’entreprise est tout de suite catégoriser comme ouvert. Comme si nous n’avions pas besoin de silence, de solitude, ou de concentration pour travailler. Le travail de création et d’invention que nous devions produire quotidiennement était sans cesse parasité par les interruptions des uns et des autres.

Il devenait capital de préserver notre espace de travail. Créer une bulle imaginaire où nous pouvions ENFIN travailler.

Dans son livre Le Savoir-vivre au XXIe siècle – Politesse oblige, Hermine Clermont-Tonnerre écrit :

« Il devient de plus en plus rare de travailler enfermé dans son bureau. Si vous choisissez de laisser votre porte ouverte, comportez-vous en conséquence. Placez par exemple votre téléphone en mode vibreur, surtout s’il possède une sonnerie originale : je conçois que le son de trompe de chasse du mien puisse lasser à la longue. »

Une scène dans le film The Intern avec Robert de Niro et Anne Hathaway présente ce décalage de génération vis-à-vis des portes de bureau. Le stagiaire de 70 ans souhaite fermer la porte du bureau de sa patronne après leur conversation. Par politesse, il se retire et laisse travailler sa chef. La jeune boss paraît surprise par ce geste. Aussitôt le septuagénaire s’excuse et demande si elle préfère la porte ouverte ou fermée. La jeune chef d’entreprise répond spontanément que cela lui est égal. Mais elle se reprend immédiatement en s’écriant de la laisser ouverte. Comme si cette porte était le symbole de son lien avec ses employés, etc.

Et en même temps que ce joue cette scène, on voit bien qu’elle a du mal à se concentrer à cause des bruits de ses collaborateurs. Dingue !

 

3 idées pour préserver son espace de travail en restant poli

 

  1. Signaler à tout le monde que durant une certaine plage horaire (2 heures par jour par exemple) vous ne répondez ni aux mails, ni aux appels.
  2. Chuchoter en répondant à une requête… en moins d’une semaine tout l’open space va prendre le pli et tout le monde chuchotera.
  3. S’habiller de façon classe. « Quel est le lien ? » allez-vous me répondre. Faites le test : la tenue traduit un degré d’autorité. On ne dérange pas facilement un homme habillé en costume ou une femme vêtue d’un tailleur. Un(e) assistant(e) sera moins « dérangé(e) inutilement » par ses chefs avec un costume soigné. Les tâches à exécuter seront les mêmes. Mais au lieu de l’interrompre toutes les 10 minutes pour en rajouter une. Le ou la boss les énumérera toutes d’un bloc une ou deux fois seulement dans la journée. Là on gagne vraiement en productivité !

 

 

 

Laisser un commentaire