Comment vaincre le chômage grâce aux bonnes manières ? 3/3

 

trouver du travail vaincre le chomage, réussier son entretien d'embauche et devenir une lady des temps modernes, blog bonnes manières et bienséance

 

Décrocher un travail en ajustant son comportement et dire ainsi adieu au chômage est possible. Dans cette dernière partie qui fait suite aux articles sur la lettre de motivation et le CV, nous nous concentrons sur l’entretien d’ embauche.

 

Entretien d’ embauche et bonnes manières :

 

Voici, en vrac, quelques informations sur l’attitude à adopter en entretien d’embauche. Les maîtres-mots sont politesse, savoir-vivre, et bienséance. Soyez confiants, modestes et enthousiastes. Votre attitude et votre gestuelle sont déterminantes.

  • Dites « Bonjour Monsieur, Bonjour Madame ». N’oubliez pas le « Monsieur-Madame ». Pour les métiers de la vente, c’est essentiel.
  • Attendez que le recruteur s’asseye pour prendre place.
  • Souriez du début jusqu’à la fin.

Souvent lorsqu’on fait passer plusieurs entretiens d’ embauche en une seule journée, on utilise des surnoms entre nous pour ne pas employer les noms de famille des candidats. Alignés dans le couloir et écoutants aux portes, les candidats potentiels en sont conscients. Donc, l’équipe de recruteurs chuchote et utilise des noms de code. Et je vous assure qu’il vous mieux que l’on vous surnomme « la souriante » que « le blasé ».

  • Regardez le recruteur dans les yeux lorsqu’il vous parle et lorsque vous lui parlez.
  • Ayez un speech de trois minutes de présentation préparé.

La plupart du temps, l’entretien d’embauche commence par la perche : « Nous allons vous laissez vous présenter… ». Ok, enchaînez !

  • Glissez un compliment sur l’entreprise, la déco de la pièce, les produits, la vitrine… La flatterie, non obséquieuse, ouvre beaucoup de portes 🙂
  • Soyez dynamique et enthousiaste. De la poignée de main, au regard éveillé, en passant par les sourires contagieux et la gestuelle ouverte… Même pour un poste minable, apportez de la vie à votre candidature.
  • Intéressez-vous aux autres. Les gens adorent parler d’eux et de leur réussite.

J’ai assisté à une scène surréaliste où le candidat sur-jouait l’admiration pour mon patron qui lui s’est alors lancé dans un monologue sur les raisons de son succès. Le jeune homme fut embauché… par orgueil du patron. Dans ma tête, j’ai applaudi.

  • Revêtez des habits classes, chics et aux connotations fortement professionnelles. Les hommes doivent porter une chemise aux manches longues malgré la chaleur ou l’inadéquation de cette tenue avec le poste à pourvoir. Les femmes doivent également revêtir une veste de tailleur. Pas de décolletés, d’épaules apparentes, ou de mini-formats.

La première fois que je fis passer un entretien d’embauche seule débuta ainsi : ma patronne vit la candidate arriver. Elle la scanna du regard en moins de deux secondes, et elle m’annonça discrètement : « c’est NON. Je vous laisse régler cet entretien pour la forme. Expédiez-le en vitesse. » La jeune femme portait une micro-jupe en cuir.

Même si le patron est en t-shirt et en tongs, vous vous devez d’être impeccables.

  • Portez des lunettes. Les statistiques indiquent clairement que nous avons plus de chance de décrocher un travail si nous portons des lunettes à l’entretien d’embauche. Nous paraissons bien plus intelligents. Alors oubliez la coquetterie et les lentilles de contact, et sortez vos lunettes !
  • Pour les femmes, les ongles doivent être propres, le maquillage léger, les cheveux attachés. Le chignon est visuellement votre meilleur atout. Le recruteur est dans le registre de l’impression, alors autant mettre toutes les chances « visuelles » de votre côté.

 

Après l’entretien d’embauche :

  • Remerciez le Monsieur ou la Madame pour le temps qu’il vous a consacré.
  • Le jour-même écrivez un mail pour remercier de l’entretien accordé.
  • Relancez quelques jours plus tard par mail. Soyez toujours très poli. Les formules de politesse paraissent souvent excessives, mais gardez bien en mémoire que nous ne sommes jamais trop polis. Il faut jouer le jeu. Même si l’employeur vous répond par un « cordialement », ne l’imitez pas. Le « bien à vous » fera l’affaire.
  • Et enfin, osez une troisième relance la semaine suivante. La motivation de candidats se teste également sur la durée.

 

Comment vaincre le chômage grâce aux bonnes manières ? 3/3

 

Ces petits riens font toute la différence lors d’un entretien d’ embauche. N’oubliez pas qu’une fois engagé, vous représentez l’entreprise. L’employeur en est conscient. Il souhaite des équipes compétentes et efficaces. Le savoir-vivre selon les codes édictés par le monde du travail est particulier. Pour décrocher un travail, apprenez à maîtriser cet art de vivre.

 

Laisser un commentaire