Enseigner la politesse à son enfant à l’occasion de son anniversaire : 5 leçons

anniversaire enfants combien invités savoir-vivre classe camarade jeu

Enseigner la politesse à son enfant à l’occasion de son anniversaire : 5 leçons

 

Toutes les occasions sont profitables pour enseigner les bonnes manières à ses enfants. Le jour de son anniversaire ne fait pas exception. Bien au contraire, ce jour-là, il doit se montrer digne de la fête que l’on organise pour lui. Contrairement à ce que la publicité et le média veulent nous faire croire, le jour de son anniversaire, on ne fait pas ce que l’on veut.

Si vous organisez un goûter d’anniversaire pour votre enfant, voici quelques règles de politesse à voir avec lui avant l’arrivée de ses invités.

 

Le goûter d’anniversaire de son enfant : leçon pour devenir une mini-lady ou un mini-gentleman

 

  1. L’enfant doit accueillir avec vous tous ses invités. C’est lui qui ouvre la porte d’entrée (avec vous à ses cotés bien entendu). Il doit saluer ses amis par leur prénom « bonjour Sophie », « salut Hugo ! ») et les parents par un « bonjour Madame, bonjour Monsieur ».

De même, au moment du départ, un simple bye-bye de la main à l’autre bout de la pièce ne suffit pas. L’enfant doit raccompagner ses invités jusqu’à la porte du salon au moins (il doit rester avec les autres convives aussi ne l’oublions pas), saluer correctement et remercier pour le cadeau et la venue.

  1. Au moment de servir le gâteau d’anniversaire, votre enfant souffle les bougies le premier certes, néanmoins il sera le dernier servi par la suite. En tant qu’hôte, il passe à la fin. N’en faites pas « le héros du jour ». L’intention est bonne et à priori innocente, mais c’est contraire au savoir-vivre.
  2. Insistez et briefez votre enfant pour ne pas vous faire honte au moment d’ouvrir les cadeaux. A vous de voir si vous préférez ouvrir tous les cadeaux d’un coup ou plutôt les ouvrir à réception. Ce second choix est peu être préférable : 1/ on se souvient mieux de qui offre quoi ; et 2/ c’est moins gênant pour ceux qui font des « petits cadeaux » en raison de leurs faible moyens.

Hors de question que votre enfant sorte des phrases du genre : « je l’ai déjà ! », « C’est tout ? », « c’est nul ! », « l’autre version est mieux ! », « j’aurai préféré en rose, mais bon, ce n’est pas grave »… Il doit remercier le généreux donateur par son prénom (et ses parents s’ils se trouvent encore là).

  1. A table, une cuillère pleine de gâteau ou de glace qui franchit la bouche doit ressortir vide. On ne lèche pas les cuillères à moitié! C’est écœurant !
    De même, votre enfant doit montrer l’exemple et finir son assiette. Le gavage de bonbons n’est pas un exemple à suivre.
  2. L’habitude française est de terminer le goûter d’anniversaire en offrant aux petits enfants une pochette souvenir (souvent remplie de sucreries). Il est bon que l’enfant ait aidé à la confection de cette pochette et surtout c’est à lui de la donner à son invité à la main. Cela l’implique.
  3. Sixième et dernière règle pour les champions du monde : faites participer votre enfant au ménage post-anniversaire. Symboliquement, c’est important qu’il aide à ranger. Il jouera dans sa chambre avec ses nouveaux jouets 30-45 minutes plus tard. Ce n’est pas la fin du monde.

Laisser un commentaire