Quelle est l’étiquette pour les jeunes filles et les gentlemans lors des bals au XIXe siècle ?

étiquette pour les jeunes filles et les gentlemans lors des bals protocole étiquette savoir-vivre apprendr eles bonnes manières usages courtoisie galanterie manuel code règles femme homme fête soirée rallyes

 

Voici le troisième épisode inspiré du document distribué par Castle Falkenstein, l’éditeur de jeu de rôle. Vous trouverez les deux premiers ici et ici. L’un traite des convenances des ladies et des gentlemans au XIXe siècle, et le second des codes de conduite à respecter avec sa maîtresse autrefois. C’est savoureux et surtout hilarant !

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les bonnes manières dans les bals. À première vue, les usages du 19e siècle semblent totalement dépassés. Mais si nous prenons la peine de relire ces règles avec attention, nous constatons que les jeunes du 21e siècle gagneraient à les adapter et les adopter.

 

Quelle est l’étiquette pour les jeunes filles et les gentlemans lors des bals au XIXe siècle ?

 

  • Ne dansez jamais plus de deux fois avec une dame, à moins que vous n’ayez l’intention de l’épouser.
  • En Angleterre, les jeunes filles ne valsent pas sans en avoir reçu la permission.
  • Un RSVP doit être envoyé au moins deux jours avant la date du bal.
  • Un gentleman ne peut pas inviter une dame à danser s’il ne lui pas été présenté préalablement.
  • Une jeune fille doit porter des couleurs pastel ou du blanc, avec des fleurs ou des perles comme ornements. Seules les femmes mariées peuvent porter des couleurs sombres et des bijoux.
  • Les endroits « intimes » (comme une bibliothèque) sont « zone interdite » pour une jeune fille et son partenaire, durant un bal.
  • Valser à l’envers est d’une incroyable grossièreté.
  • Une femme mariée entre au bras de son époux ou de son fils aîné. Si elle ne dispose d’aucun des deux, elle marche au bras de quelqu’un d’un rang égal au sien.

 

Quel est le protocole pour les jeunes filles et les gentlemans lors des bals au XIXe siècle ? – Conclusion

 

Tous ces codes peuvent sembler des contraintes lourdes à respecter. Mais, il faut voir aussi l’avantage d’une étiquette claire : on connaît les règles du jeu, et on peut donc jouer. De nos jours, c’est le flou total.

Les relations hommes-femmes sont difficiles car de nombreux codes sont tombés, et on ne sait plus comment comprendre et traduire certains gestes et certaines paroles.

Pas facile, tout cela…

 

 

2 comments

Laisser un commentaire