Faire-part de mariage, naissance et décès : tout ce qu’il faut savoir

invitation faire-part mariage, faire-part naissance, faire-part décès, secrets, astuces, impératifs, règles à respecter, savoir-vivre, bonnes manières, étiquette, bienséance

Pour informer votre entourage d’un événement important de votre vie privée, le mieux est d’envoyer un faire-part. Cela peut être un faire-part de naissance, de mariage ou de décès.

Comme nous l’avons déjà évoqué ici, le faire-part n’est pas une invitation. Ce sont deux bristols bien différents.

 

4 subtilités du faire-part :

 

  1. Le faire-part de naissance peut être accompagné d’un dessin symbolique ou d’une photo du nouveau-né. Il existe de nombreux sites internet qui proposent la création et l’impression de faire-part de naissance personnalisé. L’étiquette n’approuve pas les design trop tape à l’œil, exubérant ou fantaisiste. Annoncer la naissance d’un nouveau bébé façon une de magazine people n’est pas du meilleur goût. La bienséance déconseille les couleurs trop criardes.

Piège à éviter : on surfe des heures sur ces sites, on élabore la composition du siècle, on glisse le tout dans le panier d’achat virtuel, et au moment de payer on se rend compte que c’est hors budget, donc on annule tout. Préférez un faire-part simple et peu couteux à pas de faire-part du tout. Il est important d’annoncer officiellement la venue au monde d’un enfant. Imprimez-les vous-mêmes si vous voulez !

  1. Le faire-part de mariage est traditionnellement blanc. Encore une fois, les temps changent. Les couleurs pastel en fond ou en liséré sont acceptées. L’important est de garder un côté officiel et cérémonieux. Pas de fioritures outrageuses. C’est très mal vu.
  2. Les faire-part de deuil sont imprimés sur feuille double encadrée de noir ou de gris.
  3. Le destinataire doit répondre dans les huit jours en retournant des félicitations, des vœux ou un cadeau lorsqu’il s’agit d’un événement heureux, et des condoléances en cas de décès.

 

Faire-part de mariage, naissance et décès par mail

 

Par souci d’économie et par évolution des moyens de communication, beaucoup de faire-part sont désormais simplement envoyés par mail. C’est une solution que j’apprécie personnellement. Gardez bien en mémoire que le texto n’est pas un faire-part acceptable.

L’important est encore une fois de ne pas faire l’impasse sur les événements importants de nos vies.

 

Et pour plus d’informations sur l’art épistolaire, une vidéo youtube Apprendre les bonnes manières vous attend ici !

Laisser un commentaire