Impolitesse suprême : l’outrage des Français à l’humanité entière !

impolitesse suprême lday gentleman femme enceinte grossesse bébé

Impolitesse suprême : l’outrage des Français à l’humanité entière !

 

Voici un sujet dont je ne souhaitais pas parler durant ma grossesse. Je ne voulais pas me plaindre. J’avais donc écrit quelques notes dans mon carnet pour ne pas oublier mes pensées, mais j’avais renoncé à l’idée d’une publication.

Pourtant une discussion récente avec des amies à l’étranger m’a fait changer d’avis.

 

Il s’agit du non respect de la femme enceinte dans l’espace public par la jeune génération.

 

Mes amies se gaussaient qu’en France il faille afficher des panneaux dans les bus pour obliger les usagers à céder leurs places assises à des femmes enceintes (handicapés et personnes âgées). Alors que c’est la plus élémentaire des politesses selon leurs cultures. La femme enceinte est quasi-sacrée, elle est en état de grâce (pour reprendre la traduction littérale fortement emprunte d’héritage judéo-chrétien), elle porte la Vie en son sein. Lui céder sa place et l’assister en toutes choses est une dignité que l’on fait à l’espèce humaine en général.

La façon dont elles parlaient m’a ému aux larmes. Cette conception est tellement belle ! …et tellement lointaine de ce que j’ai vécu durant mes deux grossesses.

 

Durant ma première grossesse, les seules personnes qui m’ont cédé leurs places assises dans le métro parisien et le tramway bordelais étaient… non-blanches. Dès qu’elles m’ont vu avec mon gros ventre, elles se sont levées et m’ont invité gentiment à m’asseoir. A ce jour, je leur en suis encore reconnaissante.

Il est terrible de constater que, dans le bus, la jeune génération reste assise à pianoter sur ses smartphones et tablettes, et ignore superbement les femmes enceintes chancelantes (et exténuées !) dans l’allée.

 

Durant ma première grossesse, nous avons également visité le château de Versailles. Pause toilettes pour moi. File d’attente de 20 femmes. Personne ne bouge. La femme de ménage (Portugaise ou Espagnole ?) me voit et me houspille presque que dans mon état JE DOIS GRILLER la file d’attente. C’est une question d’honneur ! Elle sort sa clé et me donner l’accès aux toilettes privées. Je sens SA colère à l’égard des autres femmes qui n’ont pas bougé pour moi. C’était une très belle scène malgré ma gêne et ma fatigue.

Cela fait vraiment réfléchir.

 

Durant ma seconde grossesse, ce genre de scènes se répète. En pire. Je ne veux pas me plaindre car ce serait impoli, mais c’est difficile (lourd mentalement, triste, et fatiguant physiquement car j’avais déjà un premier bébé dans la poussette avec moi).

Au supermarché, la caisse spéciale affiche le message suivant « En choisissant cette caisse, vous vous engagez à céder votre place aux femmes enceintes et aux handicapés ». On m’a cédé la place moins de cinq fois. Bizarrement, les consommateurs sont alors plus captivés par le contenu de leur charriot que par mon ventre (pourtant affiché de façon ostentatoire).

 

En parlant en aparté avec des amies-mères : même constat. Elles m’ont confié les mêmes anecdotes. Je n’étais donc pas un cas isolé. Personne ne dit rien pour ne pas passé pour impolie/hormonale/râleuse… Mais est-ce réellement la solution ?

 

Impolitesse suprême : l’outrage des Français à l’humanité entière !

 

Le titre est dure, j’en conviens, mais la réalité derrière l’est plus encore.

Chers jeunes lecteurs qui liraient ces lignes, s’il vous plaît, cédez vos places aux femmes enceintes que vous rencontrerez. Cela en dit long sur la culture d’un pays.

 

 

5 comments

  1. Laura says:

    C’est très juste… En 2 grossesses, on m’a laissé la priorité à la caisse 2 fois, en tout et pour tout.
    Ça m’avait frappée et cela énervait beaucoup mon mari. Pour notre part, c’est un point auquel nous sommes sensibles. Et c’est inconcevable dans la plupart des autres pays.
    Encore bravo pour votre blog! Et surtout, félicitations pour l’arrivée de votre 2ème enfant!

  2. alex says:

    Vous avez bien fait de rédiger votre article car ma femme qui est enceinte se plaint de la conduite de certaines personnes à son égard, elle est dans l’investissement locatif et certains de ses clients ne sont pas respectueux de sa condition car ils sont « les clients donc les rois », je vous félicite car nous devons nous remettre en question, nous agissons trop égoïstement. En revanche dans notre ville ce sont plutôt les jeunes qui cèdent automatiquement la place, peut-être que c’est parce que nous sommes dans une petite ville.

Laisser un commentaire