Etiquette & bébé : L’art d’annoncer une grossesse

annoncer grossesse blog apprendre les bonnes manières, savoir-vivre grossesse

Un bébé ! Enfin ! Le petit bout de chou que vous attendiez depuis si longtemps se manifeste enfin ! Vous être folle de joie à l’idée d’annoncer votre grossesse à vos proches ! Vous êtes tellement heureuse que vous souhaiteriez proclamer cette grande nouvelle à tous le monde.

Stop ! Arrêt sur image ! Retenez-vous ! C’est difficile, certes. Mais il est important de ne pas précipiter les choses.

Calendrier de grossesse et savoir-vivre :

Comme Marie après l’Annonciation « méditait toutes ces choses dans son cœur », il est sage de chérir cette grâce en soi durant quelques temps. Ces quelques jours de secret sont un moment privilégié. Ils sont pleinement constitutifs du processus de « devenir mère ». C’est comme qui dirait le dernier « calme avant la tempête ». Prenez le temps de vous poser, de méditer, de vous projeter. Une tasse de thé peut suffire à cela. Plus grande sera votre sérénité et plus saine sera votre grossesse.

Dans un second temps, annoncez l’heureux événement à votre homme. Il existe plein d’idées sur internet pour annoncer l’arrivée d’un bébé à son mari d’une façon mémorable. Cela peut-être un petit cadeau relatif à bébé, un manuel d’apprenti-papa, un jeu de piste à énigmes, un parcourt d’obstacles et de jeux. Faites de cette annonce de grossesse un souvenir à vie. Les deux-trois jours de recueillement personnel permettent de concevoir le meilleur plan en fonction de son chéri.

Ensuite, profitez de ce beau secret entre vous deux durant quelques semaines. La famille très proche sera mise dans la confidence en premier. Il est totalement impensable de leur annoncer l’heureux événement par texto ou mail (sauf exceptions très rares dues à la distance, et encore à ce moment-là on opte pour le téléphone…). Le code des bonnes manières prévoit d’annoncer la grossesse de vive voix.

Il est convenu qu’une grossesse ne se révèle pas avant le troisième mois. Si vous présentez que votre amie est enceinte, ne la grillez pas. Taisez-vous et laissez-lui la joie de partager cette nouvelle au moment venu.

Le délai de trois mois a également une justification médicale. Passé ce cap, les risques de fausse-couche sont moindres. Perdre un enfant est déjà une terrible épreuve pour les parents, alors ne les dérangeons pas avec nos vaines paroles.

Si votre amie perd son enfant très tôt, le mieux que vous puissiez faire c’est lui écrire une lettre de réconfort. Pas de cadeaux, de sorties, de distractions. Ne la forcez pas à quitter son deuil trop tôt. Votre silence compatissant est tout ce que l’on vous demande.

Entre le troisième et le quatrième mois de grossesse, vous pouvez annoncer votre grossesse au travail, au club, et en public. Il n’y a aucun délai pour annoncer sa grossesse à son employeur. Ce n’est qu’un usage.

Règle de bienséance : en tant que collègue de travail, vous ne pouvez pas féliciter votre collaboratrice enceinte avant qu’elle n’annonce officiellement son état. Parfois, nous voyons un ventre s’arrondir. Malgré ce signe visible, ne dites rien.

 

Grossesse et faux-pas inacceptables :

Lors de l’annonce d’une grossesse, votre interlocuteur peut vous demander spontanément « depuis quand ? ». C’est le comble de la grossièreté. La plupart du temps, l’interlocuteur ne se rend pas compte de l’implication réelle de sa question. Demander la date de conception d’un bébé est une question extrêmement impudique. Seul le médecin peut se permettre cette indiscrétion.

Pour obvier cette interrogation, répondez : « le bébé est prévu pour… ». S’il vous relance, répétez patiemment cette réponse.

 

Laisser un commentaire