Les femmes d’influence à l’époque classique : la marquise de…

marquise de Maintenon (1694) étiquette st cyr, école jeunes filles, louis xiv, femme politique époque classique, marquise et versailles bienséance

Parmi les maîtresses de Louis XIV et de Louis XV, deux eurent une très grande importance, notamment pour l’éducation des femmes et pour la culture. Il s’agit de la marquise de Maintenon et de la marquise de Pompadour. Deux femmes dont tout le monde connaît les noms.

 

Belle marquise, vos yeux me font pleurer d’amour…

 

C’est par cette phrase que commençait un exercice de théâtre du temps de mon adolescence. Il s’agissait d’adopter le ton soutenu, la gestuelle lente et l’atmosphère spéciale de l’époque classique. Nous avons tellement ri en parodiant et en sur-jouant ce que nous croyions être leur style de vie !

Le souvenir évoqué, retour à la leçon d’histoire. Dans un guide de savoir-vivre parcouru rapidement dans un libraire (je ne me rappelle plus du titre), j’en ai appris davantage sur le rôle des femmes à la cour du roi de France.

Louis XIV perçoit rapidement l’intérêt de codifier l’étiquette et le rôle central que la femme doit y jouer. Au château de Versailles, hommes et femmes de tout rang cohabitent. Le roi apprécie le côté apaisant de la femme. Face à elle, le style des hommes se modifie. Les comportements sont moins rudes, le langage est plus soutenu.

Les chroniqueurs rapportent que le roi respectait tant le beau sexe qu’il lui arrivait de saluer les servantes à leur passage.

L’influence culturelle et politique de Mme de Maintenon (portrait) n’est plus à prouver. La marquise obtint du roi l’ouverture d’une institution pédagogique pour les jeunes filles à Saint-Cyr (aujourd’hui c’est devenu l’Ecole de la Légion d’honneur).

La marquise de Pompadour fit beaucoup durant le règne de Louis XV. Elle contribua au rayonnement intellectuel et artistique du royaume. Elle soutint même des artistes et des philosophes, comme Diderot, qui s’opposaient à la royauté. La marquise de Pompadour est incontestablement une femme d’influence à l’époque classique.

Laisser un commentaire