L’invitation à un dîner par sms : comment ne pas être un total goujat ?

sms texto mobile téléphone smartphone invitation dîner apéritif politesse étiquette nadine de rothschild

Les sms ou textos sont ces petits messages qui rythment nos relations humaines. Les sms sont extrêmement pratiques. Sur l’échelle de la politesse, ils surpassent souvent l’appel téléphonique. En effet, ils sont moins intrusifs que la discussion en direct. Vous pouvez choisir quand lire et répondre à un texto. L’avantage premier est à mon sens le gain de temps qu’ils offrent. Pas besoin de « perdre » deux-trois minutes à faire des politesses : « bonjour… comment vas-tu ? … du soleil… projets pour le week-end… c’est agréable… avec plaisir… à bientôt… bisous… ».

Je suis la première à militer pour le retour des bonnes manières et pour ralentir nos brusqueries quotidiennes. Cependant, je ne peux nier l’utilité des sms.

Lorsque j’invite mes amis à la dernière minute pour un apéritif, un goûter ou un dîner, j’utilise les sms. Il est plus rapide que d’appeler cinq personnes les unes après les autres. Toutefois il y a des règles de bienséance, de netiquette ou de « mobilette » à respecter.

 

Invitation par texto sms : comment faire preuve de politesse ?

 

  • Le premier conseil paraît simpliste, mais il est déterminant. Rédigez votre texto en toutes lettres. Il est absolument hors de question d’utiliser le langage sms pour une invitation amicale (et encore moins galante). Si vous avez l’habitude d’écrire en abrégé, faites l’effort pour cette fois.
  • Vous pouvez écrire à une amie : « un verre au Café du Parc à 17h30 ? ». Attendez-vous à une réponse du type : « ok ». Il conviendrait de répondre à l’invitation (d’ailleurs en est-ce une ?! Pour un café entre amies, la question de l’addition n’est pas dramatique, voir l’article ici. Mais un dîner dans un restaurant… sans savoir qui va payer n’est parfois pas possible pour notre porte-monnaie. Savoir qui invite est essentiel.) par un « avec plaisir, à toute à l’heure », « volontiers, j’ai hâte de te revoir », ou « désolée ma belle, je ne peux pas aujourd’hui, ce n’est que partie remise, je t’appelle prochainement ».
  • Voici le message idéal pour une invitation à dîner par sms: « Bonjour Clémence, veux-tu venir dîner à la maison ce samedi soir, 19h30 ? Je t’embrasse, Hanna ». Notez que je mentionne son prénom, le mien et que mon « bises » habituel s’est transformé en « je t’embrasse ».

 

 

2 comments

  1. Mely says:

    Bonjour Hanna,

    Merci pour cet article, j’essaye de respecter ces règles de politesse moi aussi, d’autant que je suis une adepte de ce type de communication. Parmi les impairs à ne pas commettre, peut-être suis-je susceptible mais dans le cadre d’échanges personnels, je trouve ça très désagréable de recevoir des SMS et mails « de groupe » (sauf si cela amène à une discussion en groupe également… je ne sais pas si je suis claire). Le pire exemple pour moi : les messages de bonne année. A la limite si on essaye de le cacher…

    Encore merci pour ce billet 🙂

    Bonne journée de mercredi.

    • JeuneLady says:

      Chère Mely,
      Oh oui! Je sais exactement de quoi il est question. Ces messages de groupe sont difficiles à gérer. Par sms, on se sent « personne »; et sur facebook, c’est pire: si on veut quitter la conversation cela est signalé à tout le groupe par la phrase « untel a quitté la conversation »… synonyme de « votre blabla ne l’intéresse pas, il claque la porte ». Du coup, on n’ose pas quitté et on se retrouve à recevoir des dizaines de notifications.
      Pour les vœux du Nouvel An, c’est la même histoire avec un désagrément en plus: avec le trop-plein de messages envoyés à minuit, les opérateurs téléphoniques délivrent souvent les sms avec plusieurs heures de retard. Et nous sommes réveillés en pleine nuit par un sms collectif !
      Nous avons encore 7 mois de sommeil correct pour nous préparer à cette épreuve 😉
      Bon mercredi 🙂

Laisser un commentaire