Quel est le protocole des rendez-vous amoureux… avec sa maîtresse ?

protocole des rendez-vous amoureux étiquette apprendre les bonnes manières nadine de rothschild savoir-vivre livre manuel guide maîtresse adultère galanterie codes usages

Quel est le protocole des rendez-vous amoureux… avec sa maîtresse ?

 

Je vous avais déjà parlé de ce document distribué en complément de Castle Falkenstein (le jeu de rôle édité par Jeux Descartes). L’étiquette relative aux dames et aux gentlemans au XIXe siècle se trouve ici. Faites un tour sur cette page, c’est savoureux !

Voici la suite du texte au sujet de la gestion de l’infidélité. Nadine de Rothschild consacre à l’adultère un chapitre entier de son livre, si vous vous souvenez bien. Comme quoi, c’est un sujet qui « cartonne » 😉

 

Leçon hilarante sur le protocole des rendez-vous amoureux… avec sa maîtresse :

 

  • Ne proposez jamais un rendez-vous à haute voix. Envoyez de préférence un message discret à son club/salon.
  • La lettre d’une maîtresse, envoyée au club, est remise face cachée sur un plateau, pour que le nom et l’écriture ne puissent pas être reconnus.
  • N’ayez jamais une aventure avec une femme mariée qui n’a pas encore donné naissance à un héritier mâle légitime.
  • N’affichez jamais vos infidélités en public. Voyagez séparément et portez un masque. Ne sortez pas ensemble en public.
  • En promenade à cheval ou en voiture, un gentleman place son, épouse à sa droite et sa maîtresse à sa gauche (pour éviter une gaffe aux personnes qu’ils rencontrent).
  • N’ayez jamais d’aventure sous votre propre toit. Apprenez les nœuds de son corset.
  • Le divorce est impossible!!

 

Conclusion : Quel est le protocole des rendez-vous amoureux… avec sa maîtresse ?

 

Ne pensez pas que je cautionne l’adultère. Loin de là ! Je partage simplement ces lignes avec vous car le placement codifié de la femme et de la maîtresse en carrosse, à droite et à gauche du mari infidèle, m’a fait rire aux éclats. Quand je lis des choses pareilles, j’ai vraiment l’impression de vivre dans un autre monde : ma naïveté me protège !

 

 

 

Laisser un commentaire