Théâtre : comment se comporter en lady et gentleman ?

théâtre-et-bonnes-manières,-théâtre-savoir-vivre-pour-lady-et-gentleman-étiquette-theatre,-bienseance-theatre

Lorsque vous êtes invités au théâtre, il y a plusieurs règles de politesse à respecter. Avant de les énumérer, je voudrais que ce d’entre vous qui ont de mauvais apriori sur le théâtre les oublient durant quelques minutes.

Les sorties au théâtre ne sont pas réservées à une élite snob ou à une frange pseudo-lettrée de la société. Contrairement à l’idée répandue, le théâtre n’est pas un loisir inabordable. Certes, il y a des spectacles hors de prix, mais il y a également une multitude de représentations de qualité dont le prix d’entrée n’excède pas les 10 euros.

Je suis une passionnée de théâtre et d’opéra. La majorité des représentations auxquelles j’assiste coûte entre 0 et 5 euros. Le mot GRATUIT fait pétiller mes yeux ! Entre les abonnements, les bons plans et représentations gratuites, il y a moyen d’aller au théâtre plusieurs fois par mois pour l’équivalent de 20 € au total. L’économie est compatible avec mon apprentissage des bonnes manières. C’est une chance !

Le théâtre n’est pas réservé à une minorité de ladys et de gentlemans, et il serait bon de rappeler que le savoir-vivre au théâtre non plus.

 

L’art et la manière de se comporter au théâtre

Tout d’abord, il faut arriver bien habillé. Cet effort de toilette est une politesse que l’on doit aux acteurs. Une belle assemblée décuple le plaisir du spectacle. La notion d’élégance est variable selon les personnes, le prestige du lieu et la programmation. Un jean et un top saillant est acceptable pour une troupe d’amateurs dans une petite bourgade. Mais gardez-vous bien de venir en t-shirt à la Comédie Française ! L’important est que vous fassiez un effort par rapport à votre tenue du jour. Faites de votre sortie au théâtre un moment particulier et savoureux.

Ensuite, il faut se présenter au théâtre à l’heure. Et « à l’heure » signifie avant l’heure du spectacle, même s’il est admis qu’il commencera avec un peu de retard. Les retardataires dérangent toute la rangée et font perdre des répliques.

Enfin, il faut impérativement se taire. Ne commentez pas la pièce ou le jeu des acteurs à l’oreille de votre voisin. Profitez de l’entracte pour cela. Pas de bonbon, de chewing-gum, ou de soda. Ne froissez pas des papiers, des programmes ou des emballages. Ne laissez-pas vos papiers sous le fauteuil en sortant sous prétexte que le prix du billet couvrira les frais de l’équipe de ménage. Si le spectacle ne vous plaît pas, éclipsez-vous lors de l’entracte, mais n’exprimez pas votre désagrément aux autres spectateurs.

A l’entracte, ne bloquez pas l’accès au bar. Monsieur apportera une coupe à Madame. Dès le premier retentissement du gong, regagnez votre place pour ne pas retarder l’organisation.

Si la pièce ne vous a pas plu, attendez d’être sortis du théâtre et hors de portée d’oreille des autres spectateurs pour donner votre avis. Il n’est jamais poli de gâcher le plaisir de quelqu’un.

Jeune lady débutante, si tu as été invitée par un galant courtois au théâtre et que la pièce ne t’as pas plu, contente-toi d’un sobre « c’était intéressant ». L’étiquette est très stricte dans ce domaine : il ne faut jamais critiquer un cadeau. L’invitation est un cadeau.

 

Laisser un commentaire