Le top 10 des recherches des lecteurs sur un blog de bonnes manières

topito blog de bonnes manières expert spécialiste fouchette couteau lady gentleman nadine de rothschild leçon étiqeutet professeur protocole usages aristocratie codes mondanités gratuit

 

Voici un article-liste que j’avais rédigé pour le site Topito. Question référencement, il faut des liens forts pour notre ami Google.

Publier du contenu sur ce genre de site est une bonne chose… mais ce n’est pas facile. L’équipe de rédaction de Topito filtre tout. Et ils ont bien raison. Quatre de mes articles ont déjà été refusé. Je persiste. Mais pour le moment, je n’apparais toujours pas sur leur site. Voici tout de même leur lien (je ne veux pas être mauvaise-joueuse).

Pour ne pas gâcher mon travail, je publie un des articles ici.

Veuillez me pardonner le ton léger (dont le tutoiement), le public de Topito est différent du mien.

 

 

Le top 10 des recherches des lecteurs sur un blog de bonnes manières

 

Quand tu tiens un blog de bonnes manières, tu as accès au backoffice. Autrement dit aux coulisses du blog. Normal, c’est toi le créateur.

Un plug-in de Google te montre les statistiques, les liens entrants ou sortants, les pages vues, et surtout les requêtes que les internautes ont tapées dans le moteur de recherche pour arriver jusqu’à toi.

C’est un festival !

 

Voici le top 10 des recherches des lecteurs sur mon blog de bonnes manières :

 

  1. Quelles manières apprendre à sa fille pour la marier ?

Oui, je commence fort ! Mais j’aime tellement le côté pratico-pratique des parents. C’est direct, ça sent le désespéré et le « on a tout essayé ». C’est plein d’amour-vache.

La réponse de mon mari lorsque je lui ai rapporté la requête : « Mais dotez-la !!!! »

 

  1. Bonne manières pour club échangiste

Ça se poursuit en beauté !

Je ne sais réellement pas si je dois pousser mon amateurisme d’apprentie-lady jusqu’à me renseigner sur le terrain pour rédiger un bon article pour ces internautes hors du commun.

 

  1. Comment se défiancer ?

Lors d’une conférence à Paris, une auditrice me disait « on ne tombe pas sur votre blog par hasard, c’est dommage. Il mériterait d’être plus connu. » (Bouffée d’orgueil intérieure !).

Et surtout… oh ! Que oui ! Elle a bien raison : on ne tombe pas par hasard sur mon blog de bonnes manières. Il faut vraiment avoir un problème de savoir-vivre à résoudre pour atterrir chez moi.

Prenez ce charmant inconnu qui ne sait pas comment retirer la bague de fiançailles de sa dulcinée.

…« Durant son sommeil… » oserai-je suggérer.

 

  1. C’est qui qu’a pété ?

Dingue, mais mon blog de bonnes manières est référencé sur le « c’est qui qu’a pété ? » !

Peut-être est-ce un jeu mondain dans une région qui m’est inconnue. Lors de l’apéro, on s’amuse à lâcher une caisse, et tel un Cluedo géant, il faut retrouver l’auteur/l’odeur du méfait ?

Ambiance.

 

  1. Réception : à côté de qui caser le prêtre ?

Ah ! La boulette !

Clairement, certains croient que la foi d’un homme d’Eglise peut contaminer une tablée entière. Le but est donc de refouler le curé aux confins de la salle (sous un prétexte de savoir-vivre décent) afin de s’épargner son bla-bla.

Sachez que les prêtres ou les pasteurs sont d’excellents convives. « Professionnellement » ils sont formés à converser avec les petits et les grands, les femmes et les hommes, les fonctionnaires et les anarchistes, les pauvres et les riches, les syndiqués et les patrons, les fous et les posés. Avoir un prêtre à sa table n’est pas à la mer à boire.

 

  1. Frapper l’enfant de son patron

J’espère que l’internaute a posé cette requête à Google avant d’agir et non pas après. Je n’ai pas le souvenir d’avoir rédigé un article « comment cacher le corps ? ».

Ah ! si ! Mais c’était pour le choix des témoins pour son mariage.

 

  1. Galanterie : les chaussettes rouges

Voici une perle. Je lance d’ailleurs un appel à l’interprétation de cette requête. Depuis cette trouvaille je scrute attentivement les pages de mes manuels de savoir-vivre consacrés à la galanterie. Jusqu’à présent, je ne trouve aucune mention de chaussettes, et encore moins de chaussettes rouges.

Est-ce un porte-bonheur ? est-ce lié à une religion ? est-ce un aimant à femmes ? est-ce tiré d’un film ou d’une publicité que je ne connais pas ?

 

  1. Mariage comment désinviter les cons ?

Nous sommes dans le pratico-pratique. J’aime !

Il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions.

Premièrement : établir un baromètre de la connerie acceptable.

Deuxièmement : faire passer des tests à ses invités et à leurs conjoints. QCM, souffler dans un conneri-test, pédaler avec un monitoring cardiaque comme à l’hôpital…

Troisièmement : envoyer une lettre avec accusé de réception explicitant clairement les raisons de l’échec à l’examen, et l’espoir de ne plus jamais avoir à revoir le looser en question.

Quatrièmement : inviter la copine du looser cité précédemment, car elle, elle est fun.

 

  1. Au restaurant sortir de table pour vomir

Je comprends le besoin de s’éclipser aux toilettes, surtout pour les femmes enceintes. Mais celui de se retirer pour vomir son repas m’est inconnu.

L’internaute curieux et avide d’une réponse a-t-il vraiment le sentiment qu’il faille avertir ses amis de l’objet de sa disparition ? A-t-il besoin de phrases d’excuse comme « veuillez me pardonner, je vais vomir un petit coup, je n’en ai pas pour longtemps, continuez sans moi » ?

 

  1. Savoir-vivre avec son plan-cul

Oui, vous avez bien lu. L’internaute, soucieux d’obtenir une bonne réponse de Google, n’a pas fait de fautes d’orthographe lors de sa recherche. Élève sérieux. Cela mérite des félicitations.

J’espère qu’en tombant sur mon site, il a tout de même réussi à apprendre quelque chose d’utile.

 

 

Et je rajoute la 11e perle pour finir en beauté !

  1. Presenter ses excuses a un voisin après cogne voiture par balle

Oui, c’est l’orthographe exacte de la requête.

Le gars a mitraillé la bagnole de son voisin avec un pistolet. Soucieux de bien s’intégrer dans le voisinage, il pense qu’il devra quand même présenter ses excuses et peut-être dédommager le charmant voisin, alors, homme poli et bien éduqué qu’il est, il va sur Google pour trouver la solution de son problème. Et notre moteur de recherche préféré le conduit jusqu’à mon site Apprendre les bonnes manières.

Entre gens courtois, on se retrouve !

Elle n’est pas belle, la vie ?

 

 

Bien entendu, si vous avez les réponses à ces questions, je vous serais très reconnaissante de me les donner. Je les publierai et ainsi d’autres internautes pourront profiter de votre savoir.

Merci pour eux !

 

 

2 comments

  1. eden says:

    J’ai jamais autant ri, je pense que ces personnes devraient directement prendre un coach de vie car il y a du boulot. Pqr contre pour le prête je vous rejoins, j’ai eu de supers conversations avec ceux que j’ai rencontré et sur tous les sujets

    • Hanna GAS says:

      Oui, vraiment ! Les prêtres ou les pasteurs sont des gens formidables et très drôles (pour la majorité d’entre eux). Ils savent jouer le jeu des « mondanités ». On a de supers conversations avec eux 🙂

Laisser un commentaire