Pourquoi les mères de familles nombreuses catholiques sont-elles minces ? 

 

 

Pourquoi les mères de familles nombreuses catholiques sont-elles minces ? 

  

 

 

Chères Ladies, chers Gentlemen,  

 

Lorsque quelqu’un caricature une mère de famille nombreuse catholique, il cite les couleurs beige et marine, les enfants bien peignés, la médaille de baptême autour du cou, le motif liberty à portée de main… 

…et il termine systématiquement son méchant portrait par « et on se demande comment elle fait pour être aussi mince après 6 grossesses, celle-là ?! ». 

 

Quel est leur secret ? 

 

(Parenthèse de ma part avant de répondre : 

Il suffirait que le détracteur pose la question à l’intéressée pour avoir une réponse.  

Mais voilà : il ne veut pas entendre la réponse. Il préfère ne pas se laisser contaminer par ces femmes qui incarnent les valeurs traditionnelles 

Donc le détracteur poursuit sa petite vie et se crée une réponse à partir des mass médias.) 

 

Pourquoi les mères de familles nombreuses croyantes sont-elles minces ? 

 

Ces femmes ont compris, grâce à la religion et à leur foi, que la féminité et la maternité sont puissamment liées. Plus elles sont féminines, plus leur maternité est facile. 

 

Les mass médias présentent la grossesse comme une maladie. Il n’est question que de douleurs, de souffrances, de combat contre son corps…  

L’animalier y passe : grosse comme une baleine, respire comme un âne, marche en canard… 

De quoi tuer tout désir de maternité chez les jeunes femmes ! 

 

La solution est de vivre la grossesse en tant que femme 

Notre société moderne transforme les femmes en hommes. C’est difficilement vivable au quotidien. Durant la grossesse, c’est insupportable.  

Ce malaise est si profond qu’il se traduit par des prises de poids excessives, des démangeaisons, des fatigues chroniques, des rejets du corps, des crises d’angoisse, etc.  

C’est grave. 

 

Il existe de nombreuses façons de découvrir sa féminité. L’habillement en est une. 

Le fait de s’habiller avec féminité, décence et élégance durant sa grossesse permet de s’épanouir dans la maternité 

La compréhension de cette corrélation féminité/maternité permet de vivre sa grossesse « comblée de grâces » (don de modération, vertus particulières, profondeur dans la compréhension du sacré…).  

Ce n’est pas peu dire. 

 

Observez autour de vous :  

 

  • Kate Middleton a 3 enfants non parce qu’elle en a les moyens financiers ou parce qu’elle a des nounous à sa disposition. Mais bien parce qu’elle est une femme féminine. Sa maternité heureuse est corrélée à sa féminité (dont l’expression est, également, vestimentaire).  

 

  • Les mères de familles nombreuses sont minces et heureuses. Elles ont beaucoup d’enfants non parce qu’elles sont des intégristes religieuses ; mais bien parce qu’elles vivent leur maternité comme des femmes… et non comme des hommes. 

 

  • Le fait de recevoir les enfants comme une richesse, et non un trou financier, change toute la nature de la parentalité.  

 

 

Si dans votre entourage, une femme est enceinte ou espère l’être, glissez-lui cette réflexion. Ce sera un réel gain pour elle. 

 

Et s’il faut lui donner un coup de pouce, voici le plan à suivre : 

 

Pour accéder à la formation cliquer le lien ci-dessous

https://hannagas.podia.com/grossesse-elegance 

 

P.S : N’oubliez pas : la bienséance fait la différence. 

NL101

This entry was posted in Enfants.

2 comments

  1. Nina says:

    Bonjour Hanna,
    Bien que j’apprécie votre blog et chaîne you tube, je ne suis pas d’accord avec vous aujourd’hui. Je suis moi-même maman de 6 enfants et catholique…et je ne suis pas mince! Mon métabolisme et mon héritage génétique font que mes grossesses ont laissé des traces, et ma féminité ne m’en a que peu protégé, malheureusement…
    Et pour Kate Middleton…elle a déclaré des hyperemesis graviqiques au début de ses grossesses qui l’ont même conduite à être hospitalisée ! Son élégance vestimentaire et sa féminité ne l’ont pas protégée de grossesses difficiles !

  2. Pauline Conghot says:

    Chère Hanna,
    Merci pour votre avis. Je n’avais jamais raisonné

    Chère Hanna,
    Merci pour votre avis. J’ai vécu sept grossesses épanouissantes, remerciant chaque fois Dieu pour tant de plénitude. Quant à la minceur… l’allaitement et le rythme quotidien y sont sans doute aussi pour quelque chose.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.