A partir de quel âge une mariée ne peut-elle plus porter de robe blanche ?

âge robe blanche lavande mariage mariée choix robe mariée couleur tradition longue courte protocole aristocratie style

 

La robe de mariée blanche : à qui est-elle réservée ?

Traditionnellement, dans notre culture judéo-chrétienne occidentale, la robe des mariées est blanche. Au Japon, les mariées portent une robe rouge le jour de leur mariage. Le blanc n’est donc pas un code universel pour les mariées.

La couleur blanche de la robe de mariée symbolise la pureté, la virginité et l’innocence. Aujourd’hui, l’âge moyen du mariage en France pour les femmes est de 30 ans. C’est une moyenne ; bien des mariages sont célébrés avec des mariées plus jeunes et bien d’autres avec des mariées plus âgées.

Dans la majorité des cas, les mariés sont déjà parents. D’ailleurs, leurs enfants jouent un rôle dans la cérémonie à la mairie et/ou à l’église. Souvent ils portent les alliances (et ils les font tomber 😉 ).

La question de la virginité ne se pose plus. Pas même moyen de « faire semblant » avec un enfant.

Alors pour ces cas de figures, la robe blanche est-elle toujours appropriée ? Que dit l’étiquette ? ou la tradition ?

 

A partir de quel âge une mariée ne peut-elle plus porter de robe blanche ?

 

Autrefois, pour un second mariage, la mariée ne portait plus de robe blanche. Elle s’habillait d’une robe de couleur lavande. Une robe longue qui a tout de la robe de mariée mais qui a cette teinte particulière. Magnifique !

De fait, l’étiquette prête donc ce genre de robe à des mariées plus âgée. Il n’y a toutefois pas d’âge limite clairement défini. De même, passé un certain âge (qui aura l’audace de le définir ?!), la robe de mariée devient un tailleur-jupe.

Ce code lavande est parfois repris par des mariée-mères pour qui la symbolique et la tradition comptent beaucoup.

Peu de femmes connaissent cette subtilité, donc au final la majorité des mariées-mères s’habillent en blanc. Paradoxalement elles invoquent la « tradition » pour justifier leur choix.

Or historiquement parlant, elles devraient alors opter pour la couleur lavande.

 

Pour finir, je vais tenter de justifier cette absence de « lavande » dans les mariages en jetant le blâme sur les boutiques de robes de mariée. Je ne me souviens pas d’avoir vu plus de trois robes de couleur lavande en boutique, et encore elles étaient au rayon « robe de cocktail pour invitées ».

Les temps changent…

 

2 comments

  1. Jean-Serge says:

    Petit rectificatif. L mode des robes de mariée blanche n’est en rien judéo-chrétienne mais revient à la reine Victoria qui l’a inaugurée pour son propre mariage, sans qu’il n’y ait de symbolique à cette couleur. Le blanc ne représente par la virginité et la pureté dans un contexte religieux, mais la résurrection. Avant cela, les mariées mettaient leur plus belle robe qui était souvent rouge, et non blanche. La robe de mariée étaient par ailleurs portée aussi dans la vie quotidienne par la suite.

Laisser un commentaire