Quelle est la leçon de politesse que vous devez enseigner à votre chef cuisinier ?

leçon de politesse à enseigner bonnes manières apprendre leçon cuisine élite aristocratie

Ok, encore un titre provoquant ! Pardon, mais la tentation était trop grande !

L’article s’adresse à tous les lecteurs, hommes et femmes, petits et grands, fortunés ou pas. Si toutefois vous voulez savoir quelle est la leçon de politesse que vous devez impérativement enseigner à votre chef cuisiner privé… ce sera pour une autre fois. Le lectorat potentiel de ce genre d’article risque d’être assez faible.

Dans cet article, je vais parler de l’accessoire de la honte que nous trouvons parfois sur les tables de restaurant ou de bistrots.

Il s’agit des cure-dents.

Vous savez… à côté du sel, du poivre et du vinaigre… parfois le restaurateur rajoute des cure-dents. J’ignore si l’usage vient de la mode des tapas espagnols ou si cela a une autre origine. Toujours est-il que certains établissements présentent encore des cure-dents à leur clientèle.

Sérieux ?!

Que s’imaginent-ils que nous allons faire avec ? Pensent-ils réellement que leurs clients ont envie de se curer les dents en public ? Apprécient-ils la vue des gens qui se curant les dents ?

Autant de questions auxquelles je voudrais des réponses.

 

Quelle est la leçon de politesse que vous devez enseigner à votre chef cuisinier ?

 

Dans tous les cas, chers apprenties ladies et gentlemans, n’utilisez pas ces cure-dents. Se nettoyer les dents en public est interdit par le grand codex des bonnes manières. C’est un geste d’hygiène intime qui est toléré aux toilettes seulement. Et encore, si possible pas devant le grand miroir, mais dans une cabine individuelle avec son miroir de poche. Soyez discrets. N’imposez pas la vue de votre gossier à des inconnus.

En n’utilisant pas les cure-dents, la leçon de politesse que vous enseignerez à votre cher chef cuisiner est celle-là : il ne convient pas de présenter des cure-dents à ses invités/clients.

Explicitons encore le double message des cure-dents sur une table : si les cure-dents sont placés aussi ostensiblement, c’est que leur usage est volontairement conseillé. Cela traduit une fréquence certaine. Or que penser d’un chef cuisinier dont la cuisine oblige massivement à se curer les dents ? Avons-nous réellement envie de goûter un plat si nous devinons que des morceaux vont se coincer entre nos dents ?

 

Rangez ces cure-dents, que l’on ne saurait voir !

 

 

 

Laisser un commentaire