Est-il poli de souhaiter un bon appétit ?

souhaiter un bon appétit lady gentleman courtoisie à table étiquette protocle savoir-vivre bonnes manières femme homme enfants éducation guide cours leçon pdf gratuit

Est-il poli de souhaiter un bon appétit ?

 

Parmi les nombreuses règles de politesse dites déterminantes (vous savez celles qui tranchent de façon abruptes et parfois incompréhensibles si oui ou non nous sommes fréquentables) se place en top position la fameuse règle « il ne faut pas souhaiter un bon appétit ».

Le sous-texte est le suivant : souhaiter un bon appétit fait référence à notre bestialité de mangeur et non à notre humanité. Nous mangeons pour vivre, c’est un besoin primaire (et commun à l’animal), il ne nous élève pas vers les réalités spirituelles (et nobles).

Donc souhaiter un bon appétit à table à nos convives nous place dans la catégorie « quel impoli celui-là, il ne sait donc pas qu’il ne convient pas de souhaiter un bon appétit ! ».

 

Oui, mais…les temps changent. (Traditionnelle formule si affectionnée sur ce blog !)

 

Aujourd’hui si on utilise encore ce critère pour déterminer le milieu social de notre interlocuteur, on risque d’être déçu… et de ne plus avoir beaucoup d’amis.

Les codes et les mœurs ont changé. Je prends souvent pour exemple les chaussures. Combien de fois ai-je lu et entendu l’importance capitale des chaussures (qualité et propreté) pour les hommes ? (Pour les femmes, il y a d’autres critères.)

Réponse : des centaines de fois.

Il fut un temps, j’adhérais à ce discours. Plus maintenant. Je le répète : les meilleurs échanges que j’ai eus dans ma vie ont été avec des personnes qui portaient des chaussures (quand elles en portaient !) dans un état exécrable. L’intelligence, la bonté de cœur, et l’autodérision de ces personnes nous dépassent tous.

Les chaussures comme le « bon appétit » ne sont donc pas des critères pour déterminer le degré d’éducation de notre interlocuteur. C’était peut-être valable au XXe siècle, mais ce n’est plus le cas au XXIe.

 

Alors que retenons-nous ?

Globalement ne souhaitez pas un bon appétit.

Si toutefois on vous souhaite un bon appétit, n’ignorez pas votre interlocuteur ! Souriez ou répondez « merci ».

D’autres alternatives pour débuter le repas sont expliquées dans la vidéo suivante.

 

 

2 comments

Laisser un commentaire