Usages d’aujourd’hui : 6 choses que les gens bien font à l’arrivée des beaux jours

gens biens leçon lady gentleman addition séduction galanterie nadien de rothschild convenances

Usages d’aujourd’hui : 6 choses que les gens bien font à l’arrivée des beaux jours

 

Voici un titre d’article qui a le mérite de titiller notre curiosité quant à la définition de « gens bien », et qui par ailleurs permet de référencer le blog Apprendre les bonnes manières sur les mots « gens biens ».

Tous les mois, je trouve des requêtes sur ces deux mots-clés assemblés de la sorte, et pourtant je n’ai pas l’impression que je les utilise souvent. L’un de mes objectifs est de démontrer que les bonnes manières ne sont pas réservées à une élite fortunée, mais bien au contraire qu’elles sont un moyen, relativement simple, d’accéder à une meilleure vie.

 

Dur dur d’écrire un article qui caste donc les gens bien !

Lançons-nous dans la caricature !

 

Usages d’antan vs habitudes d’aujourd’hui : 6 choses que les gens bien font à l’approche de l’été :

 

  1. Décapoter la voiture, passer un foulard autour de sa belle chevelure pour les ladies, enfiler ses gants d’été pour Monsieur, et faire une balade en bord de mer. Cela fait très Grace Kelly sur les collines de Monaco !
    Pour les imitateurs des gens biens : on va recharger la clim de la Scenic familiale.
  2. Arrivés dans la station balnéaire huppée la plus proche, les gens biens vont siroter un verre en première ligne sur la terrasse panoramique de l’établissement 5 étoiles.

Pour les gens bien intentionnés des années 2010 : Arrivés sur la plage, on sort le panier pique-nique (et les écharpes !).

  1. Croiser un artiste mondialement connu en villégiature et l’inviter à dîner.

Pour les familles d’aujourd’hui : donner une pièce d’un euro à son enfant afin qu’il la mette non dans sa bouche (négociations préalables) mais dans la casquette de l’accordéoniste en bord de plage.

  1. Fixer un rendez-vous avec son jardinier-paysagiste pour planifier et coordonner la floraison des fleurs avec les garden’parties de la saison.

Version des gens biens aujourd’hui : acheter trois plantes en pot pour son balcon et espérer qu’elles tiendront jusqu’à l’année prochaine.

  1. Sortir sa garde-robe d’été et ranger celle d’hiver avec soin.

Gens qui tentent de bien faire : faire le tri de son dressing nommé « 365 jours ».

  1. Prendre le premier bain de soleil de l’année le dimanche après le brunch sur un transat.

Les gens bien de nos jours : même chose mais en oubliant la crème solaire et le chapeau.

 

Dans tout cela, il n’est pas question de bonnes manières, d’étiquette ou de savoir-vivre. Mais seulement d’argent.

Il est intéressant de réaliser que lorsque nous parlons de la politesse d’autrefois, nous nous projetons immédiatement dans un monde fortuné et bien né. Alors que la classe moyenne appliquait certainement les mêmes règles.

C’est la conclusion (détournée) que je souhaitais partager avec vous. De tous temps les bonnes manières ont existé, et de tous temps elles étaient appliquées par l’ensemble des classes sociales (nuances et variables, ok). Comparons ce qui est comparable, et non comme je viens de le faire de façon caricaturale ici ce qui est sur deux niveaux différents.

 

 

Laisser un commentaire