Divorce et étiquette : les 6 batailles que se livrent les ladies et les gentlemans

divorce nadine de rothchild politesse savoir-vivre éducation garde ds enfants avocat tribunal contrat de mariage sépartaion

Le divorce est la triste réalité des couples modernes. La vie n’est pas toute rose, et parfois l’idylle se transforme en cauchemar. N’évoquons pas les statistiques ; pour le coup, elles n’auraient rien d’amusant.

Après des mois, voire des années d’utilisation parcimonieuse, le mot « séparation » ne correspond plus au drame qui se joue. Le terme « divorce » est enfin employé.

Nous avions pourtant tout bien fait. Selon le manuel du petit parfait, nous avions coché plus de 95% de cases justes. Les 5% restant sont nos grains de folie. Nous avions respecté le calendrier du dating, les délais des fiançailles, le protocole de cérémonie du mariage, les faire-part de naissance des enfants ont été envoyés selon les règles de Nadine de Rothschild, le chien arrivait à donner la « papatte » sur commande, les anniversaires de mariage montaient en gamme tous les ans, l’ouverture d’une bouteille de champagne n’avait plus de secret pour nous, la chorégraphie de réception des invités était notre spécialité, nous avions même réussi à inscrire l’ainé à des cours de rock afin qu’il sache conduire belle-maman dans les réceptions mondaines… Bref, la vie à deux puis à plusieurs se déroulait à merveille.

Mais voilà, le tableau se noircit. Et Lady et Gentleman divorcent. La guerre commence.

Les coups sont portés par avocats interposés. Les munitions ne manquent pas.

 

Divorce et savoir-vivre : les 6 batailles que se livrent les ladies et les gentlemans

 

Dans la guerre du divorce, les vrais combats ne sont pas la garde des enfants, mais bien les suivants :

  1. Qui aura la garde du chien ?
  2. Qui emportera la cave à vin ?
  3. Qui pourra continuer de porter la particule ?
  4. Comment partagera-t-on le carnet d’adresses ?
  5. Comment partager l’argenterie et la vaisselle étant donné qu’il ne faut ni la casser, ni la diviser ?
  6. Qui garde les trophées de bridge et de tennis en double ?

Autant de questions qui plaident en faveur d’un contrat de mariage. Chers fiancés, avant de vous engagez, pensez qu’il vous faudra peut-être céder le château de famille en échange de la recette du gigot de votre arrière-grand-tante, la duchesse de X.

 

Divorce et politesse : les 6 batailles que se livrent les ladies et les gentlemans

 

Pour oser le mariage, puis le divorce, il faut impérativement avoir un bon sens de l’humour.

 

2 comments

Répondre à The Black Cat Annuler la réponse.