Mariage : faire-part et invitation à ne pas confondre

 

invitation faire-part mariage quelle différence blog bonnes manières savoir-vivre politesse

Un mariage se prépare ! Extra ! Tout le monde se réjouit. Les fiancés, leurs familles, leurs amis et leurs connaissances anticipent les joies de cette belle journée. Attention toutefois lors de l’envoi des faire-part et des invitations. Il y a des pièges à éviter. L’invitation de mariage est subtile !

La différence entre faire-part et invitation de mariage :

L’ invitation de mariage sont envoyées plusieurs mois à l’avance. Les faire-part de mariage peuvent être envoyés quelques semaines avant ou après l’événement. Il est d’usage de les poster avant afin de donner la possibilité aux destinataires d’envoyer une carte de vœux, des fleurs, ou une participation à la liste de cadeaux du futur ménage.

Après le grand jour, les mariés préfèrent envoyer des cartes de remerciement. Recevoir un faire-part de mariage après la date pourrait parfois être interprété comme l’équivalent de « nous nous sommes mariés en secret » ou pire « nous ne voulions pas de vous lors du plus beau jour de notre vie ».

Si vous recevez un faire-part de mariage, n’appelez pas la future mariée pour lui dire qu’elle a oublié de vous préciser l’heure et le lieu du dîner (true story). Elle n’a rien oublié du tout, elle a simplement jugé que vous vous situez dans son cercle de connaissances lointaines. Pour des raisons probablement financières, elle et son fiancé n’invitent que la famille et un étroit cercle d’amis à leur mariage.

Le faire-part n’est pas une invitation ! Il est là pour annoncer une nouvelle. Étymologiquement, c’est « faire partager » une grande joie. Cela peut être la naissance d’un bébé, la confirmation d’un enfant, les noces d’or d’un couple, etc.

 

Mariage : faire-part et invitation à ne pas confondre !

 

On envoie des faire-part de mariage aux voisins de ses parents, à leurs amis qui nous ont vus grandir pendant plus de vingt ans, à la famille lointaine, à ses collègues de travail, à ses anciens camarades de classe, etc. A vous de juger. Ne faites pas l’impasse sur le faire-part de mariage sous prétexte du risque de confusion ou du coût inutile alors que les réseaux sociaux propageront la nouvelle plus vite et pour moins cher.

Pour des questions de logistique et de coût, les fiancés vont imprimer des faire-part de mariage qu’ils envoient à tout leur carnet d’adresses. Et ils glissent dans l’enveloppe un autre bristol avec l’invitation au mariage. La version haut de gamme prévoit un troisième feuillet pour le carton-réponse.

L’invitation au mariage mérite un article à part. Ce sera pour une autre fois.

 

Laisser un commentaire