Séduction : comment survivre à un premier rendez-vous désastreux ?

comment survivre à un premier rendez-vous galant désastreux, savoir-vivre pour fuire un rencard

Jeune lady des temps modernes vous avez accepté un rendez-vous galant avec un gentleman prometteur. Que le premier contact ait été arrangé par un proche ou réglé sur un site de rencontres en ligne, cela ne change rien à l’arrivée. Vous avez en face de vous un « malentendu ».

Vous pouvez toujours perdre deux heures de votre vie en sa compagnie. Les uns vous diront « ce n’est pas un effort surhumain ». En prenant votre mal en patience et en jouant le jeu, vous n’êtes pas mal élevé. Au contraire, vous faites preuve de savoir-vivre et d’élégance. Mais les autres, ceux qui ont déjà perdu des centaines d’heures dans leur vie par souci de réputation et d’étiquette, vous conseilleront de fuir. Ils argueront que la vie est déjà très courte, alors passé un certain stade, on ne souhaite plus perdre son temps. Alors que faire pour écourter un premier rendez-vous ?

 

Comment fuir un mauvais premier rendez-vous ?

 

  • Le coup de fil à un ami

Cette option est vieille comme le monde, ou plutôt comme le premier portable. Sous un faux prétexte, vous êtes libérés de la corvée de date. Votre sœur a eu un accident, votre voisine a oublié ses clés, votre patron réclame un rapport pour le lendemain, votre hamster a poney…

Une fois que c’est dit avec le sourire et un brin d’urgence dans la voix, ça pourrait passer pour des bonnes manières. Votre rendez-vous aura le savoir-vivre nécessaire pour faire semblant de vous croire.

Conseil d’estime personnelle : évitez de vous regarder dans un miroir durant les prochains jours.

 

  • Le 50/50… ou partir à la mi-temps.

Ce qui devait être un restaurant et un théâtre devient un simple dîner. Ce qui devait être une sortie au restaurant devient un simple verre au bar. Ce qui devait être un verre au bar devient une promenade dans le quartier pour profiter de la saison. Ce qui devait être une promenade dans le parc devient un café à emporter ou une glace à déguster en marchant. Ce qui devait être un granity entre deux rendez-vous devient un « accompagne-moi à la superette du coin, il faut que j’achète des croquettes pour mon chat ». Avec ce niveau de glamour, soyez sûr que vos chemins se sépareront après le passage en caisse.

Conseil d’estime personnelle : c’est bien. Récompensez-vous par une bonne tasse de thé.

 

  • La question au public

Et vous quelles sont vos méthodes pour mettre fin à un premier rendez-vous décevant tout en respectant le savoir-vivre ? et accessoirement pour remporter le jeu « Comment gagner des millions ? » ?

 

Laisser un commentaire