Tout savoir sur l’art de servir le pain à table en 3 minutes

pain et art de vivre à la française

Le pain à table est un incontournable des repas en France. Le pain est inscrit dans notre patrimoine culturel. La baguette, la boule, la fougasse, l’épi, et le pain aux noix entre autres font intégralement partie de l’art de vivre à la française.

Manger le crouton du pain en rentrant de la boulangerie est un lointain souvenir d’enfance. Désormais, les arts de la table et les bonnes manières imposent un rituel national.

Voici quelques règles sur l’art et la manière de présenter le pain à table.

 

Le pain à table et l’étiquette :

 

La règle de base concernant le pain est de ne jamais le présenter non coupé, sauf s’il s’agit d’une mini-boule. Le pain doit être coupé en tranches pas trop épaisses et toujours régulières. Il serait contre-productif pour l’ambiance à table que les invités se disputent les meilleurs morceaux, ou pire les laissent de côté par excès de politesse.

Le pain se coupe légèrement en biseaux ou droit. Veuillez bien à ne pas laisser le pain en accordéon. Arracher un morceau au gros tas fait éclater pleins de miettes sur la table. C’est toujours gênant pour l’invité qui souhaitait simplement et discrètement se servir une tranche.

Idéalement, le pain se place dans une petite assiette située en haut à gauche de chaque convive. Si les petites assiettes occupent trop de place, posez directement la mini-boule sur la nappe.

Par manque de place sur la table, il vous suffit d’empiler les tranches dans une corbeille. Les puristes diront encore que cette corbeille à pain ne devrait pas être sur la table, mais sur une desserte voisine. L’exception est tolérée pour les repas à la campagne, ou en famille et entre amis.

 

Quant à la manière de manger le pain à table, les bonnes manières sont catégoriques sur certains points:

Il est strictement interdit d’utiliser un couteau pour couper son pain. Il est également défendu d’en arracher un morceau avec les dents. Rompez le pain avec vos doigts en petits morceaux. Ne préparez pas plusieurs morceaux à l’avance. Le pain se rompt au fur et à mesure. Même pour une soirée de fondue savoyarde, vous n’avez pas à anticiper sa dissection. D’ailleurs à cette occasion, le pain devrait déjà être servi en petits cubes aux invités.

Ne tartinez pas du beurre sur toute la tranche, mais déposez au fur et à mesure au couteau sur chaque morceau une noisette de beurre. Reposez le pain entamé à gauche de votre assiette (je sais : ce n’est pas toujours pratique).

Enfin, ne vous jetez pas sur le pain en vous asseyant à table. Même si vous êtes affamé, ne vous bourrez pas de cette miche. On n’y touche qu’une fois le potage terminé ou au moment de l’entrée.

Et un dernier conseil pour la route : Monsieur, si votre charmante voisine émiette son pain et en fait des boulettes, cela signifie qu’elle s’ennuie. Changez vite de sujet de conversation! En parfait gentleman ayant toujours un sujet B en tête… la fabrication du pain par exemple 😉

 

Laisser un commentaire