Comment devenir une Lady des Temps Modernes ?

Le terme de Lady fait rêver. En partie parce qu’il est emprunté à une autre culture, le monde anglo-saxon et son prestige royal qui vieillit si bien, et également en raison de tout l’imaginaire de chic que l’on y associe.

Quelle femme ne voudrait-elle pas être une Lady ?

Ici, il n’est pas question du titre de noblesse accordé par la Reine Elisabeth II, mais de l’art et de la manière d’accomplir sa destinée à notre époque et dans notre monde.

comment devenir une lady des temps modernes blog bonnes manières

Mode d’emploi pour devenir une Lady des temps modernes :

 

  • Etre clair sur l’objectif

Prenez le temps de réfléchir précisément à l’objectif à atteindre. Pour chaque femme, il est différent. Certes, il y a des règles à respecter, mais davantage encore il y a des valeurs à appréhender, à incarner et à défendre. Nous n’avons pas toutes la même hiérarchie de valeurs. Je ne dis pas qu’il y en a une meilleure que les autres, je dis juste qu’il faut prendre conscience de la sienne.

L’étape supérieure serait d’ajouter : « et ne pas juger médiocrement l’échelle de valeurs d’une autre femme ».

L’objectif à atteindre peut varier en cours de route, mais il ne s’agit pas de changer son comportement en fonction de l’instant et du gain à obtenir dans l’immédiat. L’objectif des Lady se fixe à très long terme.

 

  • Etre motivée

Personne ne vous donnera, ne vous vendra, ou ne vous procurera de la motivation. Si d’entrée de jeu, vous n’êtes pas motivée à vous améliorer, il ne sert à rien de continuer. Devenir une Lady des temps modernes est une affaire individuelle et personnelle.

 

  • Se former au développement personnel

La mode actuelle du développement personnelle est excellente. L’apprentissage, la formation et l’éducation sont à nouveau valorisés. Avec l’évolution en accéléré de la société multimédia, il devient une évidence pour tout le monde (ou presque !) qu’il n’y a pas de date butoire pour apprendre.

Devenir une Lady n’est pas récompensé par un diplôme, c’est l’affaire de toute une vie.

 

  • Élaborer un plan d’actions

La théorie est bien, mais elle reste seulement un point de départ. Pour parvenir à la ligne d’arrivée, il faut mettre en pratique ses cours.

Il existe des méthodes pour avancer dans la bonne direction. Nous les découvrirons par la suite. Dans un premier temps, planifiez un calendrier d’actions. Piochez des idées qui vous semblent réalisables. Ne soyez pas trop ambitieuses, c’est la meilleure façon d’abandonner à la première difficulté.

Exemple :

Semaine 1 : je dis adieu au chewing-gum.

Semaine 2 : je fais des efforts pour ne pas couper la parole.

Semaine 3 : je dis « Bonjour Madame », « Bonjour Monsieur » aux personnels de service dans les centres commerciaux.

La lecture de ces lignes peut vous sembler lamentable dans un premier temps. Vous vous dites : moi, hautement diplômée, expérimentée, issue d’une bonne famille, reconnue dans mon entourage comme la mieux élevée… je fais ça depuis des années déjà. Ce babillage est pour les débutantes !

Je vous revoie à ma désillusion quant aux bonnes manières à table. Lorsque nous démarrons un examen objectif, sévère, et minutieux sur notre petite personne, les premiers résultats ne nous rendent fiers.

 

  • Se taire

Paradoxalement, le meilleur moyen de devenir une Lady des temps modernes est de ne pas parler de nos efforts. On ne s’autoproclame pas une femme bien élevée. Ce constat doit venir de notre entourage.

 

 

En conclusion, je vous propose d’avancer ensemble. De la théorie, de la pratique, des bilans réalistes sur les difficultés rencontrés.

Bon, et puis aussi : il est plus drôle de partager ses galères ! Le rire est bon pour la santé.

 

13 comments

  1. LittleB says:

    Bonjour,

    J’ai découvert ce blog par hasard aujourd’hui et après presqu’une heure passée à lire différents articles (tous très simples et ludiques, bravo), j’ai vraiment très envie de me « reprendre en main ». Je commence dès ce soir à réfléchir à mon plan d’action ! Merci beaucoup pour ce joli travail.

    • JeuneLady says:

      Bonjour,
      Merci à vous pour ce gentil message ! Il me fait très plaisir 🙂
      La communauté des apprenties-ladies et apprentis-gentlemans s’agrandit : super !
      Bonne journée,

  2. Adrien says:

    Bonjour,

    La maîtrise de l’orthographe fait-elle partie des bonnes manières? Personnellement je supporte mal l’orthographe indigente de mes contemporains. Je sais le français est une langue difficile mais il y a des dictionnaires pour nous aider.

    • Hanna GAS says:

      Bonjour Adrien,

      A votre question « l’orthographe fait-elle partie des bonnes manières », la réponse d’autrefois serait « oui ». La maîtrise de la langue française était le gage d’une bonne éducation. Aujourd’hui, avec le brassage culturel, je ne pense plus que cela soit le cas. Les manières et l’attitude bienveillante des immigrés (et des Français) prévalent sur la maîtrise des subtilités de la langue française. Lorsqu’on réduit les bonnes manières à l’orthographe (conjugaison, etc), cela élimine les immigrés qui veulent réellement s’intégrer (ils ne maîtriseront jamais la langue de Molière à la perfection), et bon nombre de Français qui ne maîtrisent pas leur propre langue.
      C’est un avis personnel, et il est contestable. Mais en tout cas, c’est la ligne de conduite que je défends sur le blog.
      (Et je ne dis pas seulement cela pour justifier mes fautes. Il y en a. De gentils lecteurs me corrigent à l’occasion. Merci à eux!).

      Amicalement,

    • Mélissa says:

      Bonjour Adrien,
      Je me permets de commenter votre commentaire car je suis étonnée que vous parliez d’orthographe indigente et que vous ne sachiez pas mettre de virgule. Ensuite, en français écrit, on dit « je sais que ». J’espère ne pas vous avoir offensé.
      Merci à Hanna pour tout son travail, qui en aide plus d’un.
      Amicalement.

      • Hanna GAS says:

        Chère Mélissa,
        Merci de prendre ma défense. Cela me touche.
        Mon cheminement en orthographe, syntaxe et conjugaison est aussi laborieux que celui d’apprentie-lady. Mais dans ce domaine aussi, je suis convaincue que le travail et la bonne volonté m’élèveront.
        Bien amicalement,

      • adrien says:

        Bonjour Melissa,
        Vous ne m’avez pas offensé. J’ai oublié la conjonction « que » ou une virgule.: « je sais que le français »..ou « je sais, le français etc.  »
        Merci de m’avoir corrigé.
        Bien cordialement.
        Adrien
        .

    • Hanna GAS says:

      Bonjour Geoffroy,
      Je vous avoue que c’était un projet pour 2018. L’année n’est pas finie (heureusement!), mais j’ai mis ce projet de séminaire de côté pour le moment. Je suis en train de préparer une formation vidéo sur les arts de la table. Toute mon énergie va sur ce projet pour l’heure. En septembre, je pense revenir au projet de séminaire. J’annoncerai cela sur le site bien entendu.
      Amicalement,

Répondre à LittleB Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.