6 astuces très simples pour paraître bien élevé

6-astuces-bien-élevé,-blog-politesse,-fake-it-until-you-make-it

Nous l’avons vu, il faut toute une vie pour devenir une véritable Lady des Temps Modernes ou un charmant Gentleman. Pour les flémards, les pressés de la life, et les je-m’en-fichiste-un-peu, je préconise donc une autre méthode. Si dans l’expression « paraître bien élevé », le paraître vous suffit, alors suivez cette méthode.

Basées sur le célèbre slogan « fake it until you make it », ces règles de bonne conduite assureront vos arrières dans un premier temps.

Pour un minimum d’efforts, vous obtenez un maximum de résultats.

 

6 trucs pour paraître bien élevé :

 

  • Taisez-vous !

Ce n’est pas fatigant… quoique. Ne dites rien. Ecoutez vos interlocuteurs. Laissez-les remplir les blancs. N’ayez pas peur du silence. Vous passerez ainsi pour quelqu’un de remarquable qui sait écouter.

 

  • Dites bonjour à la Madame

Avec l’âge, nous avons perdu le « Madame » et le « Monsieur ». Et avec l’urgence, nous perdons même le bonjour. C’est dramatique. Si vous saviez à quel point vous gagneriez en considération en revenant à la formule de base « bonjour Madame », « bonjour Monsieur », vous ne l’oublierez plus jamais. A la caisse, avec les voisins, avec les clients, au téléphone… Pour passer pour quelqu’un de très bien élevé auprès de la génération antérieure, c’est une méthode infaillible.

J’ai fait le test durant une seule semaine, et cela a changé ma vie. J’ai obtenu des remises, un traitement de faveur, des sourires et même un petit cadeau pour ces simples mots.

 

  • Regardez votre interlocuteur dans les yeux

Cette présence vous distingue aussitôt des autres. Vous paraissez immédiatement bien élevé. Même si le discours tenu s’adresse à une foule maintenez un eye contact. Que ce soit le conférencier, le contrôleur dans un train ou le patron lors d’une réunion de service, fixez-le.

 

  • Évitez la brusquerie

La spontanéité n’est pas mauvaise en soi, mais elle connote une non-maîtrise de sa personne. Il suffit de visionner cinq minutes d’une téléréalité pour le constater. Les candidats sont vulgaires. Ce côté est accentué par leur spontanéité. Ils cèdent à la provocation. C’est trop facile d’en faire des marionnettes.

A l’inverse, si vous êtes posé — ou paraissez l’être —, on déduira que vous êtes un homme ou une femme du monde, quelqu’un de très bien élevé.

Avez-vous déjà vu James Bond perdre le contrôle ?

 

  • Redressez-vous !

Le maintien, le port de tête et la tenue sont essentiels. Ne soyez pas avachis. Corrigez quelques détails seulement : dos droit, mains ouvertes, bras jamais croisés, sourire de Joconde.

 

  • Cédez votre place

Au quotidien, nous avons des dizaines d’opportunités. Malheureusement nous ne les utilisons pas à 100%. Nous nous estimons bien élevé si notre journée se termine avec une moyenne de 50-60%. Cela laisse tout de même une belle marge de progression !

Céder sa place dans le bus, ouvrir une porte ou la maintenir pour la prochaine personne, aider une femme avec une poussette à descendre ou monter des marches, céder la parole ou la priorité, etc. Autant d’actions qui font la différence et surtout qui donnent le change !

 

2 comments

  1. Delphine says:

    Bonjour Hanna,

    je m’entraîne assidûment en ce moment au « bonjour madame », « bonjour monsieur ». Souvent, on me regarde avec des yeux de chouette, comme si je venais de débarquer de ma soucoupe volante ou de parler en swahili (« jambo memsah »… « bonjour madame » en swahili, merci Out of Africa !).
    Nonobstant, je continue mon petit bonhomme de chemin en souriant comme la Joconde, ou mieux, la Duchesse de Cambridge…

    J’ai tout de même connu un moment de solitude en entrant dans une boulangerie hier : moi qui étais désormais bien affûtée au « bonjour madame » ou au « bonjour monsieur », quel ne fut pas mon émoi face au dilemme que m’a posé la présence de deux femmes et d’un homme. Devais-je dire « bonjour mesdames, bonjour monsieur » ou « bonjour messieurs-dames » ou encore autre chose ?
    J’avoue avoir choisi la seconde solution, celle de facilité, mais avec un sentiment de ne pas être dans le juste.
    C’est toujours mieux que de rentrer sans rien dire et de ressortir de même…
    Au plaisir de vous lire (d’ailleurs cette formule est-elle correcte aussi, n’y a-t-il pas plus élégant ?),
    Delphine

    • Hanna GAS says:

      Chère Delphine,

      La première solution est préférable : « Bonjour Mesdames, bonjour Monsieur ». Cependant, vous n’étiez pas en soirée chez des amis, mais dans une boulangerie, donc l’obligation de « faire vite » efface ce petit glissement.

      Oh! oui ! Nombre de personnes écarquillent les yeux en entendant des gens saluer « comme il faut ». Cela nous place vite dans la catégorie des dinosaures!

      J’ignore si une formule plus élégante qu' »au plaisir de vous lire  » existe… Je tâcherai de me renseigner sur ce point.

      Amicalement,

      Hanna

Laisser un commentaire