Anniversaire surprise : peut-on demander aux invités de régler leur propre addition ?

anniversaire surprise fête réception soirée régler addition payer sa part demander payer invité

 

Le sujet d’aujourd’hui reflète vraiment les considérations et les modes de vie modernes. La question « peut-on demander aux invités de régler leur propre addition lors de l’organisation d’un anniversaire surprise ? » a été posée sur le site d’Emily Post. C’est un haut lieu de la blogosphère américaine sur les bonnes manières. Leur section Question/Réponse est une mine d’or. Les réponses reflètent souvent le décalage immense entre les mœurs modernes et l’étiquette traditionnelle.

 

Anniversaire surprise : peut-on demander aux invités de régler leur propre addition ?

 

Une personne souhaite organiser un anniversaire surprise au restaurant pour les 50 ans de sa sœur. Elle s’interroge si on peut demander aux convives de participer pour leur plat, et si oui, comment formuler cette requête sur les invitations ?

La réponse de l’équipe d’Emily Post est sans appel : NON !

En traduction adaptée, voici la justification : « Ce serait inapproprié de demander aux invités de payer pour leur repas. Quand on organise une soirée, il est attendu que l’on règle les dépenses liées aux invitations, aux décorations, à la nourriture, aux boisons, et aux animations. C’est ainsi pour tous les types de réceptions : dîner informel où on cuisine, dîner avec traiteur, dîner au restaurant ou au club.

Si l’addition paraît trop élevée, vous pourriez repenser cette fête. Organisez-la à la maison ou réduisez la liste d’invités. »

 

J’aime et je me retrouve dans le commentaire laissé sous l’article. Une jeune femme écrit que récemment elle a été invitée à un anniversaire surprise pour les 40 ans d’un proche de la famille. Elle a accepté pensant que l’hôte invitait réellement (sous-entendu qu’il allait payer l’addition du restaurant). Coup de théâtre, il faut sortir son portefeuille. Elle n’a rien dit et elle a payé pour son dîner. Et depuis elle n’a plus jamais accepté l’invitation de cette personne.

 

Un ami m’a raconté l’anecdote suivante : « Il y a quelques années des amis nous ont invités à dîner chez eux. Nous avons accepté. Une heure avant la réception, nous recevons par texto les nouvelles consignes : « finalement on se retrouve au resto xxxx, à toute de suite ». Mon femme et moi avons été mis devant le fait accompli. Cette soirée nous coûta chère ! Je ne te raconte pas ma colère froide et silencieuse en rentrant chez nous. »

Je le comprends.

 

Anniversaire surprise : quelle solution ?

 

Bien que j’approuve tout à fait les règes strictes de l’étiquette quant aux responsables financiers des réceptions, je conçois que dans notre vie actuelle les soirées à participation soient courantes.

Comment rester fidèles à ses convictions, ne pas heurter les invités et tout de même organiser une soirée alors ?

Il me semble qu’organiser un pique-nique géant avec la mention « auberge espagnole : chacun amène un plat » est tout à fait admise (dans certaines circonstances seulement!). Toute l’intendance n’est pas à la charge de l’organisateur et en même temps il n’est pas question d’argent pour les convives. (Un cuisinier sait qu’avec moins de 4€, on peut concocter une délicieuse tarte). L’organisateur prend à sa charge toute les boissons par exemple, c’est signe qu’il reçoit.

Si vous possédez un jardin, un barbecue géant est une bonne idée. Les viandes et boissons seront à votre charge, les salades et desserts confiés aux invités.

Dans tous les cas, il est très important de préciser les conditions de la réception à l’avance pour donner la possibilité à son invité de refuser sous un prétexte plausible.

En cas d’organisation d’enterrement de vie de jeune fille ou de garçon, la même question se pose. La témoin organise un week-end ou une soirée, mais elle doit budgéter le montant de la participation à l’avance. Il faut donner la possibilité de refuser dignement (traduction hypocrite ou diplomatique : « sans évoquer le problème d’argent »).

Pour l’anniversaire surprise de votre conjoint, offrez l’apéritif par exemple. Je sais que pour un simple apéritif, les invités qui ont plus de 40km à faire ne viendront pas. Mais bon… une invitation suppose la gratuité pour l’invité.

 

 

Laisser un commentaire