Etes-vous obligé de faire la bise à un inconnu ? (en France cocorico)

faire la bise basier embrassade salut france claquer la bise bisous salut collectif protocoel étiquette guide bonnes manières apprendre enfants

Etes-vous obligé de claquer la bise à un inconnu ? (en France cocorico)

 

Ah ! Les Français et leurs manies de faire la bise à tout bout de champ ! Le matin, le soir, à minuit, la tête dans le caniveau, au café, à la préfecture, au bureau, à la happy hour, en soirée, à la crèche, à la maison de retraite, au bowling, à l’opéra, chez le dentiste, à la pharmacie, au restaurant… Du matin au soir, les Français se claquent des bises.

C’est une vraie galère pour les étrangers. Combien de vidéos parodiant nos embrassades nationales sur Youtube !

De mon côté, avec des origines polonaises (et donc avec une autre perspective sur nos mœurs et usages), j’avoue être parfois (souvent) incommodée par ces effusions de bises à des inconnus.

Deux questions reviennent fréquemment dans ma boite mail : suis-je OBLIGE de faire la bise ? Comment l’éviter sans paraître impoli ?

 

Etes-vous obligé de faire la bise à un inconnu ? (en France cocorico)

 

Comme nous en avions déjà parlé dans cet article-ci sur les obligations que nous avons en arrivant en soirée, en théorie vous n’êtes pas obligé de faire la bise à des inconnus. Dans la théorie pure, vous en avez même pas le droit/l’honneur.

Mais dans les faits, en petit comité, vous n’y échapperez pas.

 

Des moyens pour échapper à la fameuse bise des Français :

 

Etant donné que dans les réceptions très huppées… chic, sélectes, prestigieuses, il n’est pas usage de se coller des baisers… la solution serait peut-être de faire comme si vous étiez dans ce type de mondanités. Habillez-vous avec élégance. Mieux vous serez habillés (plus votre style tranchera avec le « niveau » de la soirée), et moins vous aurez à faire la bise. Une aura d’intouchable justifiera votre parti pris de distance. Cette solution n’est pas idéale, mais elle peut dépanner une dizaine de fois dans l’année.

Utilisez l’excuse d’un rhume naissant, à six autres reprises.

Arrivez en retard, faites une belle entrée de femme fatale (oui, même si vous êtes un homme !) et saluez l’assemblée d’une lent geste. Cela peut être reproduit également une bonne douzaine de fois dans l’année.

 

Et pour les 337 jours restants, envoyez-moi vos idées afin que j’en fasse profiter tous les lecteurs 😉

6 comments

Laisser un commentaire