Ne dites pas « champagne à volonté » mais…

champagne à volonté à discrétion vip bar resto soirée versailles kamel ouali prix bal masuqé costume châteua versailles juin soirée animation

Récemment, j’ai eu le plaisir de consulter le programme pour le Grand Bal de Versailles. Chaque année au mois de juin, le temps d’un soir, le château de Versailles devient le théâtre une importante réception. Les invités viennent déguisés et profitent toute la nuit d’animations spectaculaires. Ce bal masqué est impressionnant. Les places partent vite.

Il y a différentes formules. La plus exclusive comprend le champagne à volonté. Mais bien évidement, ce n’est pas spécifiée ainsi sur le carton d’information.

La formule « champagne à volonté » renvoie une image de pochtron. Cela n’a rien de délicat, subtil ou raffiné. Les organisateurs emploient donc une expression qui est un consommé de la langue française.

 

On ne dit pas champagne à volonté mais…

 

Au lieu d’écrire « champagne à volonté », il est précisé « champagne à discrétion ». C’est d’une finesse qui m’enchante !

Le même message passe avec goût.

 

Chers restaurateurs, organisateurs de soirées, ou particuliers qui planifiaient une réception avec des bulles, utilisez cette belle formule, je vous en prie. Rien que pour la beauté de la langue française, nous serions tentés de souscrire à l’offre VIP !

 

 

Laisser un commentaire