Peut-on porter un toast avec un verre d’ eau ?

trinquer porter un toast bonnes manières idée étiquette verre eau jus orange pomme coca

 

L’article du jour est une récente découverte qui me ravit. Je la dois au blog américain Emily Post. Comme vous le savez peut-être, l’équipe a ouvert une section « courrier du lecteur » que je me plais à lire. Certes il y est question des usages et de la bienséance traditionnelle mais surtout des cas particuliers de notre époque. Cette adaptation des bonnes manières au XXIe siècle me passionne.

Et donc la nouvelle du jour concerne le breuvage adéquat pour porter un toast si nous ne buvons pas d’alcool.

 

Peut-on porter un toast avec un verre d’ eau ?

 

La réponse est oui, trois fois oui.

Nous avons pris l’habitude de nous exclure de la séance des trinquages collectifs si nous ne buvons pas d’alcool. Si nous sommes un capitaine de soirée qui conduit, une femme enceinte, si nous suivons un régime spécifique, si nous prenons des médicaments qui ne tolèrent pas l’alcool, si nous allaitons notre bébé, nous ne levons pas notre verre. Ou au mieux, nous levons légèrement notre jus d’orange en nous excusant. Et nous ne traversons pas la salle ou ne tendons pas le bras jusqu’à l’autre bout de la table pour ne pas indisposer ceux qui boivent. Comme si c’était une faute grave que de ne pas boire d’alcool !

Or tout cela est une torture inutile.

Nous pouvons tout à fait trinquer avec un verre d’ eau, un jus de pomme ou un soda.

L’important est de s’assurer que tous les verres soient pleins avant de porter un toast. Et même si la personne qui lance le toast n’a pas vu que notre coupe était vide, ce n’est pas grave. Il nous faut alors lever un verre vide.

Nous pouvons nous abstenir des « chin-chin » entre voisins si le verre est vide (et si le voisin est superstitieux). Mais l’essentiel reste le geste et les vœux exprimés.

 

5 comments

  1. Mely says:

    Bonjour Hanna,

    C’est vrai que c’est une bonne nouvelle ! Après tout, au-delà des restrictions, tout le monde n’apprécie pas l’alcool… Je le savais pour le verre vide, mais je suis ravie d’apprendre que c’est possible de le faire avec un verre d’eau ou un autre breuvage non alcoolisé…

    Trinquons virtuellement pour fêter cela 🙂

    Très bon dimanche.

    • JeuneLady says:

      Bonjour Mely,
      Je suis désolée pour cette réponse tardive: nous sommes partis pour une semaine de vacances. J’ai volontairement coupé internet et mon portable. J’étais injoignable durant une semaine. J’avais déjà expérimenté cette « détox » l’année dernière (mes mains tremblaient les premiers jours!), et cela m’a fait tellement de bien que je m’étais promis de recommencer.
      Me revoilà en pleine forme! Prête à trinquer virtuellement avec vous ! Cheers 🙂
      Bon week-end !

      • Mely says:

        Bonjour Hanna,
        Excellente initiative, que je suis également à l’étranger… C’est difficile au début, mais quel plaisir au final !
        Bon retour et cheers 😉

    • JeuneLady says:

      Bonsoir,
      Ajoutons la légende (ou véritable morceau d’Histoire?) des Borgia qui imposèrent le toast et le chin-chin comme preuve que les boissons ne sont pas empoisonnées. Une goutte de leur breuvage devait atérir dans le verre du voisin et réciproquement afin de prouver l’innocence et la bonne foi des hôtes.
      Ah! L’art de recevoir est subtil !
      Bonne soirée !
      à très vite sur ton blog 🙂

Laisser un commentaire