20 bonnes résolutions pour 2020 (—Atypiques—)

 

 

 

20 bonnes résolutions pour 2020 (—Atypiques—)

 

 

 

 

 

 

 

7 comments

  1. Plume says:

    Peu de choses nouvelles dans cette liste de propositions, Je les appliques toutes à des degrés divers. Toutefois, j’ai de la marge de progression surtout pour la locution Merci de …
    et non merci pour !
    Je ne vais pas allonger mes jupes et robes, je ne porte que du midi. et je vais m’appliquer
    Et j’ai déjà pris le partis de me taire davantage, ce qui finit par se remarquer dans mon entourage. ;D, ou au téléphone.
    Je vous souhaite une merveilleuses année Hanna remplie de contacts joyeux,pérennes, et profond.

  2. Aude says:

    Bonjour Hanna, encore merci pour votre vidéo, pleine de bon sens… Je ne suis juste pas d’accord concernant Saint Paul… Car nous sommes bien d’accord que, si nous suivions les préceptes de Saint Paul concernant les femmes de nos jours, vous ne pourriez même pas avoir de blog ! 😉 Ceci dit, bien entendu, cessons de toujours critiquer (mais cela concerne aussi les hommes). Est-ce une tendance française ? Je l’ignore. D’une manière générale, il faut parler AVEC et non parler DE… Bonne continuation !

    • Hanna GAS says:

      Merci Aude pour votre commentaire.
      Je me permets, tout modestement, de ne pas être entièrement d’accord avec vous. En exégèse, nous sommes en train d’étudier St Paul (48 heures de cours juste sur ses épîtres – non, que cela me donne droit à une quelconque intelligence sur la question – ). Simplement pour dire que St Paul n’est pas le misogyne que la postérité en a fait. Il me semble (je dis cela avec une grande humilité, et je sais que mon avis n’a pas une grande valeur) que son enseignement est toujours valable aujourd’hui.

      Vous avez très bien formulé le AVEC et non DE. Merci ! Je reprendrai cette expression 🙂

      • Aude says:

        Merci pour votre réponse, Hanna.
        Je rebondissais sur la phrase que vous évoquiez dans votre vidéo, et je ne jugeais pas Saint Paul dans son ensemble. Je n’ai aucun doute concernant son apport essentiel à la religion chrétienne.
        Le mot « misogyne », si des personnes l’utilisent pour parler de lui, est un anachronisme pour le caractériser. L’époque était différente.
        De même, ma remarque précédente concernant le blog était volontairement anachronique et un peu provocante (avec bienveillance, bien entendu). 🙂
        Il faut replacer les choses dans le contexte de l’époque, très patriarcal.
        Cependant Jésus, lui, s’est adressé aux femmes et… les laissait s’exprimer et savait trouver le meilleur en elles ! Il était en cela très en avance sur son temps… 🙂
        Bien cordialement.

        • Mélissa says:

          Bonjour Aude, bonjour Hanna,
          Si je puis me permettre, j’ai lu récemment un ouvrage de John MacArthur portant sur le sujet, qu’il faut bien entendu envisager dans son contexte. Je ne m’épancherai pas sur la question, mais voici le titre du livre : « Le grand appel de Dieu pour la femme ».
          J’ai compris beaucoup de choses en le lisant.
          Fraternellement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.