5 comments

  1. Florence says:

    Bonsoir Hanna,

    Pour habiller les petites filles pour aller à l’école on pourrait s’inspirer des tenues de Charlotte de Cambridge

  2. Marica says:

    Bonjour Hanna,
    Merci pour cette vidéo très intéressante ! Effectivement, ma petite fille de trois ans ne porte que des jupes et des robes, et n’a qu’un short pour l’été qui lui sert à crapahuter. Pour mon petit garçon de quatre ans, je privilégie les pantalons pour l’hiver, les bermudas pour l’été, de couleur beige, bleu marine ou rouge. Vous n’en parlez pas dans votre vidéo, mais pour ma part je suis une adepte des polos, que je choisis de couleurs plus vives et variées. Je trouve le polo bien pratique parce qu’il se porte aussi bien tous les jours, avec un rendu plus classe que le T-shirt (mes deux garçons n’en on aucun), que pour des occasions un peu plus formelles. J’aime aussi beaucoup les chemises à carreaux, et bien sûr l’incoumntournable chemise bleu ciel ou blanche pour le dimanche.

  3. Helene says:

    Bonjour Hanna,

    Je vous rejoins entièrement sur ces réflexions.
    Depuis plus de 8 ans je surveille l’habillement de mes filles : Pas de noir, des robes et jupes tous les jours, des leggings avec tuniques pour les situations sportives, le moins possible de logo Hello kittie et dessins animés, des maillot de bains couvrants. Le tout avec de bonnes longueurs, des couleurs pastel surtout pas criardes et pas trop de rose hein, et un style simple. (En tout cas c’est l’objectif malgré les cadeaux et gouts de l’entourage ).

    Je prête également attention à la présence d’un débardeur sous un t-shirt et de socquettes dans les ballerines aux beaux jours sauf canicule. N’est-ce pas plus soigné ?
    Là ou cela peine c’est pour faire et faire garder les cheveux attachés. Enfin le bonnet est « obligatoire  » en hiver et le chapeau en été.
    J’aime bien l’idée des chemises pour les garçons.
    Bonne journée à vous.

  4. Céline says:

    Bonjour,
    Merci pour cette vidéo. En tant qu’enseignante je me sens touchée par cette volonté de rendre hommage à notre travail.
    Je ne vous rejoins pas sur la question du « rose pour les filles, bleu pour les garçons ». L’un de mes fils a le rose comme couleur préférée, il peut porter des chemises roses ou violettes (ce qui est très masculin), choisir ses chaussures de sport en rose, etc.
    Cela peut être douloureux pour lui d’entendre qu’il ne devrait pas choisir d’objets ou vêtements dans sa couleurs préférée car c’est « pour les filles ». On peut-être tout à fait masculin en portant certains vêtements roses et inversement.

  5. Crécerelle says:

    Bonsoir, mon ainé est en CE1 et comme le sport est fait à l’extérieur avec un intervenant spécifique, il doit avoir un jogging 2 jours par semaine. Heureusement pour nous, il mange à la maison, ce qui fait que je le fais se changer à midi. Nous pratiquons les mêmes principes vestimentaires que vous de façon général. Les héros enfantins sont sur les sous-vêtements et pyjamas.
    Je crois que la guerre anti « rose-fille et bleu-garçon » vient surtout du fait que ces attributions sont devenues clivantes : au parc, j’ai discuté avec un papa gêné que son fils pousse une poussette jusque parce que c’est un garçon. Idem pour les rayons de jouet dans les super-marchés, la différence est beaucoup trop clivante.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.