Vêtements de jeunes sur une femme d’un certain âge : effet sorcière ?

Vêtements de jeunes sur une femme d’un certain âge : effet sorcière ?

 

Vêtements de jeunes sur une femme d’un certain âge : effet sorcière ?

 

 

Est-ce qu’il existe des vêtements que les femmes de plus de 60 ans ne devrait pas porter ? et même sans aller jusqu’à là : existe-t-il des vêtements que les femmes de 40 ou 50 ans ne devraient pas porter ?

Posons la question à l’inverse : existe-t-il des vêtements spécifiques aux jeunes femmes dans la vingtaine ?

 

L’industrie de la mode et les vendeurs en magasin (sauf certains, fort heureusement ! et merci à eux pour leurs sages conseils) vous noieront sous les expressions « intemporels », « ça va à toutes les silhouettes », « ça se porte à tout âge », « ça va avec tout »…

Mais est-ce simplement une volonté de vous vendre le produit ? ou est-ce un discours pertinent et juste ?

 

Réponse :

Le vêtement qui va à toute les femmes, âge, silhouette, personnalité, style confondu, peut-être tout au plus un foulard blanc.

Et donc, c’est un accessoire et non un vêtement.

Vêtements de jeunes sur une femme d’un certain âge : effet sorcière ? s'habiller comme becky accro shopping

Dans la saga « L’Accro du shopping » de Sophie Kinsella, le dernier tome L’Accro du shopping à la rescousse présente Becky et sa mère. Les deux femmes rencontrent une ancienne amie de leur père et mari.

Cette femme a le même âge que la mère de Becky : elle avoisine les 70 ans. Disons soixante et quelques… Elle tient un centre spirituel New Age dans le désert et mélange allègrement toutes les spiritualités et énergies dites thérapeutiques.

Becky, fashion victim, se veut très ouverte d’esprit quant aux tenues vestimentaires des autres.

Pourtant le dernier mot de sa description trahit sa pensée réelle.

 

Voici l’extrait : ch.14, p.298.

« Le climat est loin d’être détendu. Maman jette des regards soupçonneux à Rebecca, ou plus exactement à sa tenue. Maman a des principes très stricts quant au code vestimentaire des femmes d’un certain âge. Et celui-ci exclut aussi bien décolleté profond que tatouage au henné, et piercing dans le nez (un anneau si minuscule que je viens à peine de le remarquer).

Becca [la fille de la femme – OUI, 3 femmes s’appellent « Rebecca » dans cette scène, c’est le nœud de l’intrigue] est assise à côté de moi, en jean coupé. Je respire les puissants effluves d’adoucissant qui émanent de son tee-shirt. Elle est avachie sur son siège, les jambes écartées, dépourvue de la grâce de sa mère, qui ressemble à une sorcière élégante à cheval sur son balai. »

 

« Sorcière élégante sur son balai » ?!

Becky, la narratrice, n’aurait-elle pas pu dire « femme/lady/cavalière assise en amazone sur l’accoudoir du fauteuil » ?

 

Elle a utilisé le mot sorcière. L’image est celle d’une vieille femme ridée, aux traits fanés, et à l’attitude maléfique.

 

 

Pourquoi je parle de cela ?

 

Parce que j’ai entendu une conversation de jeunes filles dans un magasin. Et c’était tout comme Becky. Elles étaient jeunes et ouvertes à la mode. Leur discours était le confort pour toutes et la liberté de s’habiller comme on veut.

Pourtant c’était contradictoire avec le commentaire vache qu’elles ont fait quelques minutes plus tard. Une femme de plus de 60 ans entrait dans la boutique H&M, et avec un rire moqueur, elles chuchotèrent : « ah ! non ! mamie ! Il n’y a rien pour toi ici ! ».

 

 

Vêtements de jeunes sur une femme d’un certain âge : effet sorcière ?

 

Si je dis qu’il y a des vêtements spécifiques selon les âges, je suis taxée de & » !%-*^. Pourtant ceux qui se disent « ouverts d’esprit » pensent la même chose, et ne réalisent pas qu’ils sont en contradiction avec eux-mêmes.

 

 

Vêtements de jeunes sur une femme d’un certain âge : effet sorcière ?

 

 

Qu’en est-il au final ? Quels sont les vêtements à éliminer avec l’âge, ou au contraire, à adopter ?

 

Réponse : si on suit les critères de l’élégance (programme complet accessible en cliquant sur l’image ci-dessous) alors on s’aperçoit que beaucoup de vêtements conviennent à la jeune fille de 20 ans et à la femme d’âge mûr. Mais attention, on parle d’une jupe ici, une veste-là, une blouse ici. On ne reproduit pas le total look.

Les motifs, les couleurs et les accessoires changent légèrement.

 

Et paramètre principal à prendre en considération : le top très décolleté passe mieux sur une jeune femme de 20 ans que sur une femme de 60 ans… mais dans l’absolu, il faut savoir, qu’il n’a rien d’élégant. La jeunesse du mannequin ne le transformera pas en « élégant ».

De même, le fait de porter des hauts avec des manches est beaucoup plus décent pour une femme de 60 ans… mais aussi de 20 ans.

 

 

 

6 comments

  1. Emiliz says:

    Bonjour, en fait le terme « sorcière » ne renvoie pas nécessairement à une vieille femme maléfique. Suivant les références culturelles de la personne qui l’emploie, ça peut au contraire véhiculer une image très positive : femme savante, forte, connectée à sa féminité et à la nature, etc.
    Dans la série de mon adolescence, Charmed, les sorcières étaient les héroïnes (et elles n’étaient ni âgées ni maléfiques !).

    • Albertine says:

      Bonjour ! A ce sujet, je vous recommande l’excellent « sorcières, la puissance invaincue des femmes » de Mona Chollet qui parle de ce sujet de manière très justement. Il s’agit toutefois d’un livre féministe donc je ne pense pas qu’il conviendrait à toutes les lectrices de ce blog, mais féministe ou pas, il est important, je pense, de connaître l’origine de notre histoire et de notre culture est important!
      Dans charmed comme dans la série de livres Harry Potter, le terme « sorcière » n’est pas négatif, bien au contraire 😉
      Albertine

  2. Plume says:

    Je trouve que le fait de ne pas savoir s’habiller en fonction de son âge est pathétique, parfois même pitoyable.
    Rien de plus triste que de voir une femme d’un âge certain porter une minijupes affriolante. Non seulement la décence en prend un coup, mais en plus le côté  » je suis encore bonne pour la drague » est affligent.

  3. DRAPIER Marie says:

    Bonsoir Hanna,
    Je suis une ex manequin.J’ai la soixantaine largement passé.
    J’ai un look,très adequat avec mon instinct,de ce qui est ridicule,vulgaire,et,effet gamine.Je confectionne mes vetements,adore rechercher tissus,et,fabrique mes modèles.
    J’ai des compliments,je reste dans la sobrièté(comme mon attitude dans la vie).
    Cordialement.
    Marie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.