Comment indisposez-vous vos amis sans vous en rendre compte ?

convenances usages traditions courtoisie bonnes manières guide indisposer malgré nous

Comment indisposez-vous vos amis sans vous en rendre compte ?

 

Dans cet article, je vous rapporte un commentaire que j’entends, ou plutôt que je lis, souvent parmi mes lecteurs. Je le partage à 100%. Devant l’occurrence de cette gêne, j’ai décidé d’en faire un article entier.

J’aurais très bien pu mentionner cela comme un simple point de la liste « comment se faire accepter dans un groupe ». Mais je crains que cela n’ait pas le même impact.

Le fait est que cette situation est extrêmement gênante et nous place dans un profond désagrément lorsqu’elle nous arrive. Elle mérite plus qu’une brève mention.

 

Comment indisposez-vous vos amis sans vous en rendre compte ?

 

Imaginez-vous cette situation classique et banale : vous êtes avec un ou une ami(e), et une autre de vos connaissances vous voit et s’approche pour vous saluer. Les deux personnes ne se connaissent pas. Vous les présentez l’une à l’autre tout va bien, tout est cordial, tout le monde il est beau.

Et là… l’une ou l’autre de ses personnes vous posent des questions indiscrètes, intimes et/ou très personnelles sur votre situation DEVANT l’autre interlocuteur. Bien qu’elle semble gentiment disposée à votre égard, la situation tourne à une profonde gêne. C’est le malaise.

Par exemple :

« Ça va mieux avec ton mari ? »

« Finalement t’as réussi à dire non à ta belle-mère ? »

« Et ton patron, il te fait encore des misères ? »

Imaginez seulement que l’interlocuteur muet soit une belle-sœur ou un collègue de travail ?!? Dans ce cas-là, c’est dramatique. C’est vraiment un sketch intitulé « comment mettre les pieds dans le plat et indisposer mes amis en 3 leçons » !

Le degré d’intimité que l’on partage avec nos connaissances et amis est variable. Pour ma part, je ne partage pas mon intimité de couple avec la mère de la baby-sitter. Si je la rencontre la rue, je vais la saluer et échanger quelques mots avec elle, mais je ne veux pas qu’un de mes amis proche m’interroge devant elle sur l’état de mon mariage.

De même, la secrétaire du Big Boss rencontrée au marché à droit à mon sourire et à quelques banalités sur le fromage de brebis basque (devant le stand du fromager), mais je ne veux pas qu’elle en sache davantage sur ma vie. Mon déménagement ne la concerne pas.

 

Voici deux exemples inventés pour vous illustrer de quoi il est question.

 

Chères ladies et gentlemans, n’interrogez JAMAIS vos proches sur des sujets intimes (et à priori banals) devant quelqu’un que vous ne connaissez pas. Votre amitié risque d’en prendre un coup !

 

 

Laisser un commentaire