Alsace: un hôtel interdit aux enfants mal-élevés

Alsace: un hôtel interdit aux enfants mal-élevés

 

Alsace: un hôtel interdit aux enfants mal-élevés

 

France 3 Alsace a chroniqué un hôtel où les enfants de moins de 14 ans ne sont pas admis. Le reportage est ici, sur le site de France 3.

Une amie a partagé cette vidéo sur Facebook. Elle est professeur, donc elle voit passer beaucoup de public.

Les commentaires que ce reportage entraîne sont plus intéressants que la vidéo en elle-même.

 

On apprend qu’en Allemagne, c’est une pratique non courante, mais bien admise, de réserver certains établissements à une clientèle sans enfants pour préserver la tranquillité.

 

Nos deux garçons (3 et 4 ans) sont tellement bruyants, malgré les efforts de discipline et d’éducation que nous faisons, que je comprends la volonté des propriétaires de l’hôtel et de la clientèle.

Ils ne sont pas turbulents, ils manifestent leur joie de manière forte et joyeuse.

Le temps et nos « chut » doivent encore agir sur eux.

 

 

Que pensez-vous de cette politique hôtelière ? Iriez-vous dans un tel hôtel ? Le boycotteriez-vous justement parce qu’il refuse les enfants ?

 

 

 

 

 

 

 

 

This entry was posted in Enfants.

8 comments

  1. Hersent says:

    Merveilleuse idée , à développer sans modération

    aus USA il y a nombre de résidences ou les enfants et annimaix ne sont pas autorisés afin de préserver un art de vivre plus agréable pour les adultes , personne ne s’en plaint

  2. de Lavareille says:

    Madame,
    Merci pour cet article .Mais attention ne confondez pas l’Alsace qui est en France et l’Allemagne où est situé cet hôtel. Vu de votre Sud Ouest c’est certainement presque la même chose mais en Alsace, nous faisons bien la différence. Sans rancune.
    Merci pour la qualité de vos articles.
    Bien cordialement
    Marie de Lavareille

  3. florence feuillet says:

    Les enfants mal élevés sont hélas légion et les parents indifférents aux cris et autres comportements désagréables de leur progéniture tout aussi nombreux. J’aime les enfants et suis d’un naturel bienveillant, estime cependant que rien ne justifie que l’on doive supporter ou imposer à autrui cris, pleurs, hurlement, mauvaise tenue lors des repas ou à la piscine. Il est désolant que les hôteliers soient contraints de prendre de telles mesures mais, pour le respect de la clientèle, cela hélas s’impose de plus en plus..

  4. Amaëlle says:

    Je ne suis pas très étonnée de cette politique… et à vrai dire même pas choquée : au fond les gens qui dorment à l’hôtel espèrent du calme, c’est logique.
    Ce qui serait formidable, ce serait qu’il y avait aussi des hôtels faits pour les familles…En tant que mère de famille nombreuse, l’hôtel en famille ne peut être, à mes yeux, que le scénario d’un film comique : les chambres à réserver côte à côte, Papa avec les uns, Maman avec les autres, en espérant que les plus grands ne s’enferment pas involontairement dans la leur ; les couloirs feutrés où de toute façon nous ferons trop de bruit (quand bien même chacun arriverait à être très calme, ce qui n’est jamais garanti), rien que par notre nombre ; le restaurant où ni la table, ni les plats, ni le rythme ne conviendront et où la situation dégénèrera toujours, au mieux au moment du dessert… Bref, les gîtes sont nos amis : budget, espace et liberté permettront à la famille d’être une famille. Même dans les chambres d’hôtes j’ai peur de déranger. Un excellent souvenir : une crêperie à Amiens où la patronne, adorable, nous mettait dans un coin, nous servait très rapidement et où nous avions droit à la fin du repas à des carambars pour enfants et une remise sur la note pour les parents !

  5. Plume Bleue says:

    Notre fils s’est vu refuser une réservation dans un 5* au prétexte que sa fille n’a pas 16 ans ! ( elle en a deux) en Autriche et à Vienne plus précisément.
    J’ai fait l’expérience traumatisante pour nous les parents d’avoir trois enfant entre 7 et 2 ans dans un hôtel de style étape pour chauffeurs poids lourd, c’est plutôt sport et nous ne l’avons fait qu’une seule et unique fois,
    Il y a d’autres propositions d’hébergements sur le marché, des chaînes tels ibis, Campanileou Formule 1 etc.. des appart-hôtels, des gîtes, des locations de vacances pour les familles. Quand je paie environ 300€ pour une nuit, il y intérêt que la chambre soit non seulement bien isolée phoniquement, et que le restaurant soit aussi calme que possible. C’est le privilège des adultes qui travaillent, économisent. Pourquoi serait-on choqué ?

  6. Cyrille says:

    Pourquoi pas…Mais j’ai appris que l’Allemagne était rongée par une sorte de mentalité anti-enfants assez délétère. Par exemple, des habitants d’immeubles font des pétitions contre les écoles ou les crèches voisines, car les enfants font trop de bruit. Certes, les cris d’enfants peuvent être très fatigants, mais au point de ne plus les supporter, il y a une bascule qui me semble dangereuse…
    De plus, je me permets de revenir sur le titre de votre article: « un hôtel interdit aux enfants mal-élevés ». Disons plutôt que TOUS les enfants y sont refusés, y compris les calmes!

  7. Crécerelle says:

    Je suis choquée. Ce sont des gens qui ont oublié qu’ils ont été enfants. C’est très triste. Apprendre à bien se comporter, cela prend du temps. Le monde est fait de pluralité. On ne vit pas dans un cocon… C’est désolant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.