Quelles sont les 8 choses à faire quand on vous introduit ?

quand on vous introduit comment se comporter en public mondanité usages codes convenaces étiquetet expert protocole saluer hommages salutation comment se présenter bise main

Quelles sont les 8 choses à faire quand on vous introduit ?

 

Lors de mondanités, à un anniversaire, à une crémaillère, à une soirée au travail, que faut-il savoir sur l’art des présentations. Je rentre directement dans le sujet en vous indiquant comment se comporter quand on vous introduit. Il va de soi que savoir quand se lever et comment serrer la main est aussi essentiel. Mais ce sera l’objet d’autres articles et vidéos de bonnes manières.

 

  1. Écoutez très attentivement et concentrez-vous sur les noms

Voici quelques conseils pour vous rappeler des prénoms :

  • Répondre : « C’est un plaisir de vous rencontrer [le prénom de la personne] ». Vous aidez votre mémoire en prononçant le nom de vive voix. C’est excellent !
  • Si vous n’avez pas bien entendu le nom, avouez-le ! Par exemple : « Je suis désolé, mais je n’ai pas bien entendu votre nom, pouvez-vous les répéter ? »…. « merci ».
  • Faites une association absurde avec le nom. Par exemple, imaginez que vous rencontrez une certaine Pauline. Cette jeune lady a les cheveux bruns. Vous pouvez imaginer un pot de Nutella (brun, marron, chocolat) et une longue cuillère en forme de ligne. Pot + ligne = Pauline. C’est un peu rapide, mais durant les trois secondes dont vous disposez les jeux de mots sont suffisants au cerveau.
  • Imaginez écrire son nom en toutes lettres sur sa tête : P.A.U.L.I.N.E
  • Répétez 10 fois son nom dans votre tête : Pauline Pauline Pauline Pauline Pauline Pauline Pauline Pauline Pauline Pauline
  • Demandez la liste à l’organisateur ou à votre hôte si c’est un dîner du samedi soir. C’est très commun de demander « parmi les invités, y aura-t-il quelqu’un que je connais ? ». en général, la personne énumère alors également les personnes qui vous sont inconnues, et elles donnent toujours quelques éléments d’informations sur elles. « c’est le frère de Bernard… c’est la voisine d’en face qui nous a dépanné avec la voiture… c’est la marraine de Clémentine… »
  • Faites un contrôle chaque heure et essayez de répéter chaque prénom dans votre tête. La première fois, cela semble difficile, mais je vous assure qu’avec de la pratique, cela devient plaisant et surtout efficace.

Utilisez un maximum de fois leurs noms dans vos phrases. Cela vous aide à vous rappeler du nom et vous avez plus de chances de vous faire apprécier. Sur ce sujet je vous conseille le livre de Dale Carnegie Comment se faire des amis (titre mal traduit en français). Le fait de se faire appeler par son prénom nous rend aimable, et on est aussitôt plus receptif.

Pour 99% de la population, le plus beau son au monde est d’entendre son propre prénom. Non, ne me posez pas la question : « et pour les 1% restant, c’est quoi ? ».

 

la politesse et l’étiquette 2 la politesse et l’étiquette 1 la politesse et l’étiquette 3 usages coach bonnes manières consultat historien expert savoir-vivre courtoisie aristocratie consultant spécialiste quand on vous introduit

 

 

  1. Répondre avec courtoisie

Vous pouvez répondre de trois manières différentes :

  • « Bonjour », poli, mais sans plus. Privilégiez cette réponse dans une situation informelle.
  • « Comment allez-vous » est plus courtois et tout à fait acceptable dans un cadre formel.
  • « Je suis ravi de vous rencontrer, M. … » est la réponse qui passera dans tous les cas. Je vous invite fortement à utiliser le nom de la personne. Cela rajoute de la chaleur dans votre réponse. Autre point : les hommes peuvent utiliser la formule « je suis heureux de… » ; mais les femmes devraient calmer leur enthousiasme à « je suis ravie de faire votre connaissance/de vous rencontrer ».

 

  1. Utilisez le nom exact que la personne a utilisé pour se présenter

Si la personne se présente comme « Frédéric », ne l’appelez pas « FrédériQUE » ou encore « Fred ». Si elle avait voulu qu’on l’appelle par son diminutif, elle se serait présentée avec celui-ci ou elle l’aurait au moins précisé : « Je vous en prie, appelez-moi Fred ». Je ne pense pas que je doive préciser qu’il ne faut pas utiliser des termes sexistes ou familiers comme chou, gars, pti’bonhomme, mon beau s****, ma belle, etc.

 

quand on vous introduit

 

 

  1. Vous avez le droit de corriger une erreur quand on vous introduit

Si la personne qui vous introduit fait une erreur dans votre nom ou encore dans votre profession, il est tout à fait acceptable de sourire et de corriger. Par exemple : « [sourire ou rire aimablement] en fait, on m’appelle plutôt …” Vous pouvez rajouter que l’on fait souvent cette erreur et que c’est tout à fait normal pour éviter de mettre la personne qui vient de vous introduire dans l’embarras.

 

  1. Que faire si une personne vous introduit continuellement mal ?

Par exemple, quand on vous introduit, on utilise constamment un surnom ou un titre que vous n’aimez pas. Prenez cette personne à part et faites votre requête de la manière suivante : « C’est très gentil de ta part de me présenter. Un détail… maintenant j’utilise … Pourrais-tu m’introduire comme ça à partir de maintenant ? »

Cela est arrivé à une de mes amies. Elle a mis entre parenthèse sa carrière pour se consacrer à ses enfants. Et elle a constaté que l’on l’introduisait avec les termes « mère au foyer » ou « elle s’occupe de ses enfants ». Comme elle le dit elle-même : « ce n’est pas faux. Mais avec tout ce que j’ai déjà accompli dans ma vie, on pourrait dire de moi autre chose… surtout quand les enfants ne sont pas là, et que je ne suis pas en mode maman. »

Attention donc à ne pas réduire les femmes modernes —qui ont pourtant choisi de mettre leur carrière en stand by pour quelques années— à des mamans au foyer. Malheureusement, c’est assez réducteur. Quand on vous introduit une maman, ne focalisez pas tout de suite sur sa maternité (surtout lors d’une soirée où il n’y a pas d’enfants !).

 

  1. Attendez que toutes les présentations soient faites avant d’entamer une conversation

Il n’y a rien de plus désagréable que de devoir se présenter sur un bruit de fond toujours plus fort.

 

protocole invitation à un dîner par sms étiquette savoir-vivre usages benséance guide expert nadone de rothschild hanna gas coach bonnes manières entreprise sms texto phone téléphone quand on vous introduit

 

 

  1. Cherchez des indices pour démarrer une conversation

Soyez particulièrement attentif aux titres et aux liens familiaux et/ou amicaux. Si une personne introduit un ami, vous pouvez commencer la conversation en posant la fameuse question : « Comment vous êtes-vous connus ? ». Cette question est extrêmement efficace surtout vis-à-vis des femmes. Un homme risque souvent de vous lancer une réponse évasive. Dans tous les cas, cherchez la passion de vos interlocuteurs et exploitez-la. Tout le monde est insatiable quand on parle de sa passion.

Et pour peu que vous ayez un bon pédagogue en face de vous, vous allez passer un super moment. Je me souviens encore d’un homme passionné par les coccinelles. Oui, les coccinelles. J’en ai appris des choses avec lui. Improbable. Mais je me souviens de lui jusqu’à aujourd’hui.

 

  1. Remerciez la personne qui vous a introduit

Cette personne vient de faire un geste de courtoisie et il faut le remarquer publiquement et l’en remercier. Quand on vous introduit, il faut apprécier le geste.

De plus, c’est une façon de « meubler » tant que les présentations sont en cours et que le bruit est trop fort pour démarrer une conversation. Comme nous l’avons vu plus haut, il est impossible de se lancer dans un vrai échange tant que l’on n’entend rien.

 

Pour en savoir plus sur l’art des mondanités, télécharger le guide en remplissant le formulaire ci-dessous.

 

Laisser un commentaire