Une visite non-annoncée est-elle encore convenable à notre époque ?

visite non-annoncée guide friends étiquette mes hommages madame politesse courtoisie galanterie lady gentleman

Au XXIe siècle : une visite non-annoncée est-elle encore polie ?

 

C’est la question que nous nous sommes posés récemment. Même entre amis proches et famille, est-il encore considéré comme convenable de ne pas avertir de sa visite ?

 

Autant lorsque nous sommes célibataires et étudiants, la spontanéité fait partie du quotidien. C’est même devenu un art de vivre. Un mélange de jem’enfichisme, de carpe diem et de je-suis-trop-cool-pour-faire-des-plans. Il est presque normal de traîner ensemble et de frapper à la porte de son ami à toute heure du jour ou de la nuit. Cette disponibilité est même un critère à l’amitié dans de nombreux cas.

Quand nous sommes en couple, ce mode de vie n’est plus aussi fréquent. Débarquer chez notre amie qui vit avec son amoureux… euh ? Ils ont peut-être des projets. La visite non-annoncée fait réfléchir.

De même, avec l’âge et l’entrée dans la vie professionnelle, les usages et les convenances changent. Nous devons nous plier à un calendrier. Et nos vies d’over-bookées incluent également le yoga, la zumba, le verre en terrasse, le sortie du chien, le club de…

S’ajoute également le fait que nos lieux d’habitation sont de plus en plus éparpillés. Prendre un bus ou la voiture pour frapper spontanément à la porte de notre ami et découvrir qu’il est absent est une erreur que l’on commet une fois. Pas deux.

 

Mais… argument principal : les moyens de communication modernes sont tellement nombreux qu’ils obligent presque à prévenir de sa visite.

Lorsque on m’a posé cette question sur les convenances liées aux visites non-annoncées : j’ai répondu qu’il n’y avait pas de contre-indications majeures… mais que dans la pratique : cela ne se fait pas.

La série Friends a 20 ans maintenant. Ce mode de vie ne semble plus possible pour toutes les raisons énumérées ci-dessus.

 

Qu’en pensez-vous ? Faites-vous ou recevez-vous des visites non-annoncées genre « coucou, c’est nous ! » ?

One comment

  1. Yasmina says:

    Bonjour Hanna!
    C’est amusant car je discutais de cela avec une amie récemment, j’ai vécu la bohème pendant mes années étudiantes à Toulouse et nous vivions en clan, se retrouvant avec spontanéité et convivialité chez les uns et les autres… Elle qui a vécu une vie de jeune adulte très différente me disait qu’elle n’aurait jamais osé faire cela même jeune, car cela lui semblait très impoli.
    Maintenant je ne ferais plus cela évidemment, la vie de famille, les activités nombreuses et la politesse ne me le permettent plus !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.