Devenez une femme fatale en 7 leçons !

femme fatale lady mondanité, séduction jouer femme fatale, déguisement soirée, rôle et intrigue séductrice

La femme fatale attire tous les regards. Les hommes convoitent cette mystérieuse lady, les demoiselles la jalousent et les petits enfants se demandent quel est ce bruit de talons régulier, léger et sonore qui résonne au lointain.

Voici un petit guide pour enfiler le costume d’une femme fatale le temps d’un soir, et d’un soir seulement.

 

7 leçons pour devenir une femme fatale :

  1. Osez la robe longue, très longue. Avec traine si possible. Le genre de robe dans laquelle il est difficile de marche, s’assoir et manger. (On a dit que c’est seulement pour un soir !)
  2. Misez sur le brushing maxi-size. Préférez les cheveux lâchés avec de larges boucles ou un chignon sophistiqué avec des mèches rebelles. La femme fatale intrigue par sa chevelure travaillée.
  3. Le maquillage yeux de biche est un impératif. Le regard doit être noir, souligné et profond. Le teint impeccablement lisse. Ayez un parfum qui vous soit propre. Le temps d’un soir, cette signature olfactive doit laisser des traces derrière vous.
  4. N’avancez qu’au bras d’un cavalier. Cette déambulation, comparable à un jeu d’échec, est très instructive.
  5. Faites votre entrée. Une entrée remarquée et remarquable. Gardez la pose durant quelques secondes au sommet des escaliers, sur chaque pallier, et dans chaque encadrement de porte. Prenez votre temps. Laissez le public tourner leurs yeux vers vous. En vous immobilisant, vous allez forcément attirer l’attention. La pose statique intrigue toujours. Votre gestuelle et votre débit doivent être lents.
  6. Parlez peu. Jouez avec les silences. Votre interlocuteur s’empressera de les combler. Répondez d’un sourire, d’un haussement de sourcil ou d’un clin d’œil.
  7. Feignez l’intérêt, l’enthousiasme et la lassitude. Une femme fatale déstabilise l’entourage car il est impossible de savoir ce qu’elle pense en réalité. Elle joue un rôle en public.

 

7 règles pour devenir une femme fatale : conclusion

Une lady peut jouer le rôle d’une femme fatale parfois et parfois seulement. Pour une soirée masquée, un cocktail mondain ou lors d’une invitation où elle n’est que le +1 de quelqu’un, ce rôle est acceptable.

Mais il faut bien garder en mémoire que le but ultime est de devenir une lady et non une femme fatale. Car trop de mystère tue le mystère. L’amitié avec une femme fatale n’existe pas car elle réclame une interdépendance sentimentale.

2 comments

    • JeuneLady says:

      Le temps d’une soirée, j’ai essayé de n’avancer qu’au bras d’un cavalier. Et sinon, j’étais « forcée » (enfin c’était sympa!) de parler avec les personnes autour de moi. C’était très drôle ! Mon mari qui ne savait pas que je m’étais fixée ce défi a instinctivement pris mon bras et m’a fait progressé spatialement dans la salle. C’était dingue! Cette immobilité féminine éveille le côté chevaleresque des hommes. C’est à vivre! Plusieurs fois, il a passé son bras dans mon dos (geste galant que j’apprécie énormément!) pour m’éviter des heurtes de portes ou d’autres invités. Super soirée 🙂

Laisser un commentaire