Quand pouvons-nous nous passer d’un cadeau à nos hôtes ?

cadeau à nos hôtes soirée diner venir main vides protocole convenances

Quand pouvons-nous nous passer d’un cadeau à nos hôtes ?

 

Lorsque nous sommes invités à un dîner, il est d’usage d’apporter un petit cadeau à nos hôtes.

Entre amis, un samedi soir, cela peut être une bouteille de vin.

Dans un cadre très intime, nous pouvons apporter le dessert. Et encore dans ce cas-là, c’est souvent convenu au préalable avec la maîtresse de maison.

Dans un cadre plus formel, le bouquet de fleurs à la maîtresse de maison est de mise. Autrefois ou encore de nos jours mais dans des milieux huppés, les règles d’étiquette interdisent la venue à un dîner avec un bouquet de fleurs. Il convient de le faire livrer dans l’après-midi ou le lendemain de la réception afin de ne pas incommoder la maîtresse des lieux au moment de l’accueil.

Si vous êtes invités en couple chez votre patron pour un dîner informel et amical (qui n’a rien d’informel mais peut très bien être amical), alors venez avec des fleurs. Toutefois, ce cas de figure est extrêmement rare aujourd’hui. L’invitation se fait plutôt au restaurant et non à domicile. N’allez pas au restaurant avec des fleurs.

 

Il existe une exception à ce don. Je l’ai découverte en regardant les vidéos de Nec Plus Ultra sur Youtube. J’avais déjà chroniqué leur chaîne ici. Ils font du très bon travail ! Leur public est plus fortuné que le mien, mais c’est une bonne chose. Je considère cela comme une fenêtre culturelle intéressante sur un monde qui m’est inaccessible.

 

Subtilité du protocole : quand peut-on se passer d’un cadeau à ses hôtes ?

 

Selon les experts du savoir-vivre contemporain, nous pouvons éviter de faire un cadeau à nos hôtes et nous permettre de venir les mains libres si nous allons rendre l’invitation dans les deux mois.

La théorie est donc simple.

En pratique : 1/ paradoxalement si nos hôtes ignorent cette règle d’étiquette, il peut leur sembler impoli de notre part de venir les mains vides ; 2/ si c’est une première visite, cela est d’autant plus étrange de venir sans rien ; 3/ on ne sait jamais de quoi l’avenir sera fait : peut-être que nos agendas ne s’accorderont pas sur les deux prochains mois ; 4/ et si le contact ne passe pas entre nous, nous aurons peut-être un sentiment de dette morale envers eux.

 

Certes je ne suis pas une spécialiste du savoir-vivre… quoique qu’après deux ans et 300 articles, je peux peut-être prétendre au titre de « junior »… Il m’est d’avis que pour une première visite, il faille apporter un petit présent à ses hôtes même si on a l’intention de rendre l’invitation dans les deux mois.

Dans le cadre amical, la règle édictée par Nec Plus Ultra est valable et applicable.

 

 

Laisser un commentaire