Pourquoi je ne recommande pas la jupe midi plissée ?

 

La jupe midi plissée : une fausse bonne idée

 

 

La jupe midi, c’est-à-dire la jupe qui va jusqu’aux genoux, et plus précisément encore qui s’arrêtent 3 cm SOUS les genoux, est excellente.

Cette jupe convient à toutes les femmes.

 

La jupe midi se définit par sa longueur (au genoux, donc), mais aussi par sa forme. Autrement dit, sa coupe. La jupe midi part en évasé. Elle souligne la taille et s’élargit de plus en plus jusqu’aux genoux.

 

La jupe crayon a en commun avec la jupe midi sa longueur, mais pas sa coupe. La jupe crayon est quasiment de même diamètre tout du long. Elle moule (presque) les jambes des femmes.

 

La jupe midi et la jupe crayon ont encore un autre point commun : elles sont toute les deux taille haute.

 

La jupe midi existe essentiellement en trois variantes :

 

  • La jupe midi avec des plis plats.

 

 

 

C’est de loin ma préférée. C’est celle que je porte le plus souvent. Vous pouvez le voir sur mon Instagram Apprendre les Bonnes Manières.

La taille est marquée. On sait que vous êtes une femme !

La coupe aplatit le ventre… sans pour autant l’écraser. Vous pouvez respirer (bon, il est vrai qu’il ne faut pas trop manger non plus).

Et le meilleur argument pour la fin : plus l’évasé est large, plus cela affine la taille. Effet d’optique simple : plus on élargit en bas, plus la taille semble fine.

Ce modèle permet aussi d’avoir des poches invisibles. Très pratique !

 

 

  • La jupe ballerine version midi… soit la jupe années 50’

 

 

La deuxième version de la jupe midi est le modèle que l’on assimile aux années 50’.

Globalement, c’est une jupe ballerine mais de 30-40 cm plus longue.

La jupe ballerine s’appelle ainsi car si vous tournez, la jupe va s’élever comme un tutu de danseuse.

(Enfin, en théorie, car en pratique, le tissu est tellement lourd pour une taille 38 qu’il vous faudrait atteindre la vitesse de 100km/h pour « voir votre culotte » comme on disait au primaire).

Ce modèle est aujourd’hui systématiquement assimilé aux années 50. Généralement, cette jupe se porte avec une ceinture assez large qui couvre le haut de la jupe et le bas de sa blouse/son top. En effet, cette jupe est volumineuse, la ceinture lisse (en écrasant) les plis du haut.

 

Ce modèle est plus rare à trouver. Explications :

1/ son coût de fabrication est élevé. Imaginez le patron d’une telle jupe : il faut beaucoup de tissu, et un savant travail de couture.

2/ le prêt à porter féminin français a pour mission actuellement de masculiniser la femme et non de la féminiser. Or ce genre de coupe est « on ne peut plus féminin ».

3/ c’est un modèle très chic. Plutôt réservé aux soirées, aux mariages très chics, ou aux bals. Donc pas pour le quotidien. Très rare en magasin.

 

On trouve ce modèle de jupes dans la catégorie « vintage » de certains sites internet. Sur les sites « chinois », ce genre de robes est bien… mais sans doublure. Comptez donc cet achat pour une tenue finale.

 

La mode des pinups chics met en lumière cette deuxième jupe midi. C’est positif. Mais c’est davantage un jeu/déguisement en 2020.

 

 

 

  • La jupe midi plissée

 

 

 

Aïe, aïe, aïe !!

C’est ce modèle que l’on voit beaucoup en ce moment.

Le problème n’est pas que les femmes « cassent » le côté traditionnel et sage de cette jupe avec un perfecto, des baskets, des boots paramilitaires ou encore une veste en jeans… mais plutôt que cette jupe n’est pas flatteuse pour la silhouette.

L’évasé de cette jupe est quasi-inexistante. C’est comme si vous mettiez une jupe crayon over-size.

Vous avez l’air grosse avec. Vos fesses et votre ventre sont gonflés.

Alors que ce sont justement les deux points que l’on souhaite minimiser !

 

Le plissé donne l’illusion de partir en évasé, mais ce n’est qu’une illusion. La jupe reste assez droite. Mettez-vous sous une bouche d’aération de métro pour le voir. L’air va gonfler votre jupe. Ce sera un tube, pas un champignon (comme avec les deux modèles précédents). Ce genre de jupe ne permet pas de faire des photos à la Marilyne Monroe.

De plus, la ceinture est généralement élastique. Elle boudine.

Ma grand-mère portait ce genre de jupe. Oui, mais elle avait 80 ans. Et ses jupes étaient en coton, et non en cette matière synthétique que l’on voit partout.

D’autre part, ma grand-mère était en surpoids, donc ce modèle « ne pouvait pas faire de mal » comme on dit. D’ailleurs, l’élastique (que je critique plus haut) jouait en sa faveur : elle pouvait respirer.

Les autres modèles auraient été trop lourds pour elle. Il faut s’imaginer le poids de ces jupes. C’est lourd, on ne va pas se mentir.

Bref, la jupe midi plissée convient aux femmes fortes et d’un certain âge. Et, et, et… il est préférable que la jupe ne soit pas en tissu synthétique.

 

Si vous n’êtes pas dans cette catégorie d’âge ou de taille… ne lorgnez pas sur cette mode de la jupe midi plissée.

Cherchez, cherchez et cherchez encore le bon modèle parmi les deux autres coupes possibles.

 

Exception à connaître:

La jupe midi plissée convient aux femmes très très minces. Elle convient aux silhouettes presque enfantines. Cette jupe dessine alors des fesses inexistantes.

 

 

 

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’élégance féminine (cours complets, et méthode pour s’habiller avec décence et féminité), cliquez ci-dessous.

couverture vignette dvd comment s' habiller comme une lady décence élégance féminité cours guide formation apprentissage vidéos style kate middleton princesse duchesse codes aristocratiques

 

 

 

5 comments

  1. Crécerelle says:

    Ouf !! Les jupes à plis sont pour moi l’apanage du vieux-jeux!
    Sinon, pour la jupe ballerine, mes modestes connaissances en couture m’encouragent à dire que c ‘est une jupe très simple à réaliser. C’est d’ailleurs le premier vêtement que ma mère m’ait appris à faire. Le seul point délicat étant de faire un ourlet bien horizontal.

  2. Amaëlle says:

    Bonjour Hanna, merci pour cet article réjouissant à lire ! Je porte peu de jupe à plis creux, mais pourquoi pas, je vais y songer. Je suis une inconditionnelle de la jupe ballerine, tellement simple à coudre, seyante, et qui peut se faire avec des tissus variés. Effectivement il faut pas mal de tissu si on fait un cercle complet, mais on peut faire un demi-cercle, c’est déjà très joli. Un tuto ici : https://www.self-couture.com/jupe-cercle/
    Quant aux jupes à plis du commerce, si elles sont en tissu synthétique c’est d’une part à cause du poids, d’autre part parce que dans un tissu naturel les plis se défont au lavage (sauf s’il est en laine)… Imaginez le repassage !!! J’avoue que je ne trouve pas ça particulièrement seyant moi non plus, à moins d’être grande et mince.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.