Quelles sont les accessoires culinaires à une bonne table ?

salières poivre sel arts de la table protocole manières séduire femme restaurant metertable couverts assiette nappe chic vinaigrette mayo ketchup

Vous le savez à présent, lorsque nous dressons la table, nous respectons un certain ordre. Molleton, nappe, assiettes, couverts, verres, serviettes, fleurs… et les accessoires culinaires en dernier.

Il n’y a pas de juste place pour chacun deux, leur placement dépend de détails aussi légers que le tombé du bouquet de fleurs, les motifs sur la nappe, la forme de la table, le coin enfants ou adultes, etc.

Voici néanmoins quelques règles à respecter.

 

Quelles sont les accessoires culinaires à une bonne table ?

 

  • Les salières

Oui, ce mot est au pluriel. Idéalement, il faut disposer plusieurs salières sur la table. Une suffit à 3 ou 4 convives. Par superstition, la salière ne doit pas passer de main en main. Au mieux, il faudrait la faire glisser sur la nappe jusqu’à la personne qui souhaite s’en servir. Mais étant donné que ce bowling est assez périlleux, il convient de placer plusieurs salières sur la table. Ajoutons à cela, qu’en tant qu’invité il ne faut pas saler son plat sans l’avoir au préalablement goûté et, qu’« améliorer » ainsi son plat traduit tout de même un défaut de la part du cuisinier/maître de maison… Sans être impoli, il vaut mieux ne pas saler son plat… Bref, tout cela fait beaucoup de salières sur la table… pour rien !

  • Les carafes

Oui, il y a également un pluriel à ce mot. Autant chez nous, il nous arrive de jouer le jeu des multiples salières, autant nous ne servons qu’une seule et unique carafe d’eau. Certes en cours de soirée nous faisons de nombreux allers-retours* en cuisine pour la remplir, mais la table est souvent déjà très chargée. Ceci étant dit, retenez que pour un dîner formel, il convient de servir plusieurs carafes.

  • Les rince-doigts

Si vous servez des fruits de mer, n’oubliez pas les rince-doigts. Sinon vos invités vont sentir le poisson toute la soirée. Une coupelle avec de l’eau et une tranche de citron peut être individuelle, dans ce cas-là, elle se place en haut à gauche de l’assiette à la place de l’assiette pour le beurre/pain. Pour les repas de famille, la coupelle peut se partager avec le voisin de table.

Certains guides de savoir-vivre suggèrent d’ajouter quelques gouttes d’eau de rose ou de fleur d’oranger dans cette eau. Pourquoi pas ? Mais ignorez la suggestion de l’huile essentielle. Si votre assemblée à plus de 60 ans ou est exclusivement composée d’hommes, ok, offrez-vous ce raffinement. Mais sachez que les femmes enceintes ne doivent pas avoir de contact avec les huiles essentielles. Donc pour ne pas indisposer une femme qui cache encore sa grossesse, évitez.

  • Les condiments

Moutarde, sauce pour la salade, mayonnaise, ketchup, beurre… Toutes ces denrées doivent avoir leur propre récipient. Absolument aucun emballage n’est admis sur la table.

Placez ces ajouts juste avant l’arrivée des invités pour maximiser la fraîcheur, ou discrètement au moment de passer à table (mais vraiment discrètement !).

 

 

*l’accord est fait selon la consigne de l’Académie Française.

 

Laisser un commentaire