Comment passer le test du fromage ?

test fromages plateau fromage goûter combien nombre couteau fourchette choix quel recevoir belle-famille

Chère future belle-fille, cher futur gendre,

 

Vous vous apprêtez à rencontre votre potentielle belle-famille ? La date du déjeuner est fixée depuis longtemps, votre tenue soigneusement choisie, et votre carnet avec les prénoms des cousins/oncles/tantes bien rempli.

Vous tremblez encore un peu. Ce n’est pas du stress mais de l’appréhension. C’est normal, et même très sain.

Pour affronter l’épreuve de la belle-famille, voici un dernier conseil pour sortir victorieux.

 

Comment passer le test du fromage ?

 

Le test du plateau de fromage est délicat. En fin de repas, la fatigue vous gagne. Vous avez épuisez toutes les mondanités que vous connaissiez. Votre bien-aimée ou votre bien-aimé est tellement à l’aise dans sa famille qu’il ou elle vous a presque oublié. Or vous n’êtes pas encore parti, il faut assurer jusqu’au bout.

Future belle-maman arrive avec le plateau de fromages. Elle vous présente la planche. Que faites-vous ?

  1. Combien de fromages puis-je manger ?

Vous pouvez choisir deux fromages seulement. Sur le plateau, il devrait y avoir de trois à cinq fromages. Mais vous ne pouvez en prendre plus de deux sortes.

  1. Ok, et quand le plateau revient je peux en prendre deux autres, n’est-ce pas ?

NON ! Le plateau de fromages ne repasse pas. Jamais. C’est le seul plat qui ne tourne pas une seconde fois.

  1. Mais pourquoi dois-je me limiter, j’adore le fromage ?

A moins que vos futurs beaux-parents ne soient fromagers (fermiers producteurs de fromages), ils n’ont pas fabriqué les fromages eux-mêmes. C’est le seul plat qu’ils n’ont pas fait eux-mêmes. Se gaver de fromages signifie donc « votre repas ne m’a pas rassasié, j’ai encore faim » ou « votre repas est infect, j’ai besoin de manger quelque chose qui n’a pas été gâché par vous ». Pas terrible comme début de relation.

 

Donc ce week-end, au déjeuner avec la belle-famille, limitez-vous à deux petites parts !

D’autres conseils ici.

 

2 comments

  1. Mely says:

    Hanna,

    J’ignorais cela. Et c’est bon à savoir, moi qui adore le fromage, je suis capable de m’en servir plusieurs fois… mais certainement, le message envoyé n’est pas très sympa… Je m’en souviendrai, merci 🙂

    • JeuneLady says:

      Chère Mely,
      Comme vous : je raffole du fromage ! Nous avons des amis, grands connaisseurs de fromages et qui n’hésitent pas à y mettre un budget important si je puis dire, et ne pas se resservir à leur table est un supplice!
      J’ai craqué plusieurs fois dans ces circonstances, honte à moi !
      Bonne journée 🙂

Laisser un commentaire