Comment ne pas vous habiller si vous passez à la télé ?

Comment ne pas vous habiller si vous passez à la télé ?

 

Nous n’avons pas de télé chez nous. Mais rassurez-vous : nous ne sommes pas coupés du monde et nos enfants ne sont pas asociaux.

Sur YouTube, il m’arrive de cliquer sur des émissions de télévision. Généralement ce sont des extraits de talk-show, de reportage ou d’interview.

 

En février 2019, lors de la mort de Karl Lagerfeld, des milliers de personnalités lui ont rendu hommage. J’ai écouté plusieurs souvenirs de rencontre avec le grand couturier.

Je me souviens de la bloggeuse Garance Doré. Elle s’est remémoré sa rencontre avec Lagerfeld sur le plateau de Canal +.

Elle dit avec humour qu’en coulisse, le couturier lui reprocha sa tenue avec son célèbre ton assez sévère (voire dédaigneux).

Il lui dit : « c’est votre première télé, et vous vous habillez comme pour aller travailler ?! ».

Garance Doré a su rire de la situation.

 

blog garance doré succès mode lifestyle love livre blogging illustration fashion réussite récompense élégance chic mariage fiançaille

 

Je cite cette anecdote parce que pour une fois, je suis d’accord avec le grand couturier.

[Qui suis-je pour être en désaccord avec lui ? Réponse : personne. A vrai dire, je connais très peu son travail. Mon reproche porte sur sa dernière collection que l’on voit partout sous la marque Karl by Lagerfeld qui est un mélange de noir, de cuir, de clous, de logos, et de chaînes. – On n’avait pas besoin d’un grand couturier pour faire ça.]

 

Et pour en revenir aux extraits que je vois sur Youtube : c’est la même chose.

Je vois des t-shirts quasi transparents, des sweats à capuche, des tops à messages, des blue-jeans déchirés, des blazers noirs oversize, des baskets, des joggings, des tenues en jeans de la tête aux pieds, du noir, du noir, et encore du noir

Que le journaliste soit habillé en noir, c’est compréhensible : 1/ il fait son travail (c’est son uniforme) ; 2/ il s’efface pour mettre en lumière son invité.

Mais si son invité met sa cape d’invisibilité sur lui… alors il faut gonfler l’audimat par d’autres moyens (parfois affligeants).

 

 

Je sais que les intentions sont bonnes. Les intervenants 1/ pensent être bien habillés ; et 2/ veulent donner l’impression d’être cools, tranquilles, « sans prises de tête », « comme hors caméras », etc.

Mais cela leur faire perdre des points d’audimat, de crédibilité et de popularité au final.

 

Notre cerveau lit les images comme « Ok, c’est pas digne de retenir mon attention. Cela rentre par une oreille et sort par l’autre. Ce n’est pas important. », « Celui qui parle ne fait pas d’efforts pour moi, alors je ne fais pas d’efforts d’écoute pour lui. », « C’est quoi, son prénom, déjà ? »

 

Depuis 2015, on m’a fait plusieurs propositions pour des émissions de télé. Finalement, cela ne s’est pas fait. Un jour peut-être…

Et ce jour-là, je ne viendrai pas en blue-jeans.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.