Mariage en catimini : faut-il faire un cadeau ?

mariage secret, mariage en catimini

 

Parmi nos amis, certains couples ne sont pas mariés. C’est leur choix, leur conviction, leur prérogative.

Je pense à un couple en particulier. Ils ont deux magnifiques enfants et ils sont ensemble depuis plus de dix ans. Récemment l’un d’eux a été muté à l’étranger. La question du mariage s’est posée… pour nous : leurs amis. Nous planifions déjà leur enterrement de vie de garçon et de jeune fille, lorsque nous avons appris leur mariage en catimini. Pour des raisons évidentes de visa, ils se marièrent.

 

Mariage en catimini : faut-il faire un cadeau ?

 

Aucun livre d’étiquette, de savoir-vivre ou de bonnes manières ne traite du sujet tout simplement car il y a quelques années cette situation était impensable. Mais aujourd’hui, les règles du jeu ont changé.

En tant qu’amis, que devons-nous faire ?

Nous avons longuement réfléchi. D’une part, nous nous sentons de faire un cadeau. C’est une sorte de « retour ». Eux ont contribué à notre mariage (et à ceux de tous les autres couples mariés de notre cercle d’amis). Ce serait le moment de « rendre ». Pourquoi seraient-ils pénalisés par leur choix de vie non-maritale ?

D’un autre côté, justement c’est leur choix de ne pas honorer l’engagement du mariage. Nous devrions les respecter dans leur choix. Voulons-nous faire un cadeau parce que pour nous le mariage signifie beaucoup, et nous voulons « convaincre » les autres que nous avons raison et eux tort ?

Et la question pratique se pose également. Après ce mariage en catimini, ils déménagent à l’étranger. Donc tout présent matériel risque de les encombrer plus qu’autre chose.

Envoyer un chèque par la poste est hors de question. Il n’y pas non plus de liste de mariage.

 

Conclusion : que devons-nous faire pour célébrer ce mariage en catimini ?

 

La réponse que nous avons trouvée est : envoyer une belle carte de vœux.

Nous adressons nos meilleurs vœux à notre amie, nous félicitions notre pote (et non l’inverse ! voir l’article ici). Mais nous ne faisons pas tout un plat de ce qui pour eux est une simple formalité administrative. Nous n’imposons pas notre façon de penser.

Secrètement nous espérons qu’une « fête de départ » sera organisée. Nous en profiterons alors pour faire un cadeau (pour soulager notre conscience ? je ne sais pas, peut-être…).

 

Et vous, quel est votre opinion sur cette affaire ? Comment célébreriez-vous le mariage en catimini de vos amis ?

 

 

 

3 comments

  1. Crécerelle says:

    Je vous suis tout à fait. Il faut respecter ce qui est important pour le couple : ils ne comprendraient pas le « gros » cadeau pour une formalité, risqueraient même d’être gênés. Tout comme il parait logique de faire un effort conséquent (vestimentaire et de présent) pour un mariage avec cérémonie civile et religieuse, réception, soirée, etc.
    Peut-être feront-ils une plus grande fête à leur retour en métropole ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.