Politesse et convenances : quel est le meilleur cadeau au monde pour les adolescents ?

meilleur cadeau pédagogie guide leçon ouvrage livre

Politesse et convenances : quel est le meilleur cadeau au monde pour les adolescents ?

 

Un nouvel article s’ajoute aujourd’hui à la catégorie « les temps changent » !

Autrefois, dans les bonnes familles (terme générique dont je ne donne volontairement pas la définition exacte, laissons le soin à chacun de lire ou médire ce qu’il veut à ce sujet), le meilleur cadeau au monde pour les adolescents était le livre.

C’est un cadeau qui disait autant de bien du généreux donateur que de l’adolescent, futur adulte responsable.

 

Question d’étiquette : quel est le meilleur cadeau au monde pour les adolescents ?

 

Offrir un livre à mes camarades à l’occasion de leur anniversaire était une évidence pour ma mère. A tous les anniversaires de mes copines, je venais avec un livre. Déjà à l’époque, je sentais la déconvenue de certaines de mes petites amies à l’ouverture du paquet. Ce n’était pas la joie de recevoir une poupée Barbie !

Mais bien élevées (et avec leurs mères qui supervisaient la scène !), elles me remerciaient.

Je me souviens d’une anecdote toute particulière. Vers 12 ans, une de mes amies m’invita à son anniversaire en me disant : « et ne m’offre surtout pas de livre, je déteste ça ! ». C’était impoli de sa part de me dire cela. Il va de soi que je n’ai rien répondu. A l’adolescence, on veut se faire accepter dans les groupes, et donc on se plie aux vouloirs du leader.

Bien évidement, je n’ai pas rapporté cette conversation à ma mère. Je ne voulais pas lui faire de la peine. Et je ne voulais pas avoir à écouté le speech « si tes amies pensent cela, elles ne sont peut-être pas les amies qu’il te faut… ». Mais je me souviens de la gêne IMMENSE que j’ai ressentie en demandant à ma mère de choisir un autre cadeau… pour une fois.

Nous avons offert un stylo à plume à mon amie. Ce n’était pas les vernis à ongle qu’elle souhaitait, mais bon… il y avait des limites à ne pas franchir pour ma mère. (Maintenant que je suis maman à mon tour, j’ai aussi des limites que je ne veux pas dépasser. On verra dans quelques années comment je me situerai face à de telles situations.)

Toujours est-il que désormais le meilleur cadeau au monde pour les adolescents n’est pas le livre. C’est indiscutable et incontestable.

 

Et donc, selon vous : aujourd’hui quel est le meilleur cadeau pour un adolescent ? En tant que parents, parrain/marraine et grands-parents, c’est une chose ? Mais également en tant que parents d’un de ses amis de classe ?

Offrir du maquillage, des jeux vidéo ? …ces limites autrefois infranchissables ? qu’en pensez-vous ? peut-on les franchir ?

 

9 comments

  1. Anaïs says:

    Bonjour Hanna,
    Étant en classe de première littéraire, nous nous offrons entre amies (et camarades de classe) des livres car nous aimons énormément la lecture donc pour ma part il ne s’agit pas d’un cadeau « passé de mode ».
    En général, je demande à mes amies ce qui leur ferait plaisir donc il m’est déjà arrivé d’offrir un vernis ou une bougie pour celles qui n’aiment pas lire.

    Merci Hanna pour tout le travail que vous fournissez, c’est toujours génial !

    PS: Avez-vous reçu mon mail ?

    • Hanna GAS says:

      Bonjour Anaïs,
      Merci pour votre message ! Je suis (tellement!) contente d’apprendre que l’on s’offre encore des livres entre jeunes 🙂

      Oui, je vous réponds en privé 🙂

      Amicalement,

      Hanna

  2. Erin says:

    Chère Hanna,
    Votre article soulève une intéressante question.
    En théorie, le livre devrait être le meilleur des cadeaux pour un adolescent, que ce soit de la part d’un adulte ou d’un ami de son âge. D’une part, c’est un véritable exercice de style de la part de celui qui offre, qui peut prouver par le choix de l’œuvre à quel point il connaît le destinataire ; d’autre part c’est un cadeau qui montre qu’on reconnaît la maturité du jeune homme / de la jeune fille.
    Cependant, comme vous le faites remarquer dans cet article, la réalité est différente, car offrir un livre à un adolescent semble rarement leur faire plaisir, or n’est-ce pas là le but d’un présent ? Cela signifie-t-il que les adolescents n’aiment plus lire ?
    En lisant le dernier paragraphe de l’article, je me suis sentie vexée. Est-ce dont là l’image que les adultes ont de nous autres, adolescents ? De jeunes gens qui passent leur temps devant le miroir ou leur console de jeu ? Mais en réfléchissant, j’ai réalisé que tout cela était plutôt vrai, du moins pour une partie de nous assez conséquente.
    En tant que lectrice assidue, rien ne me ferait plus plaisir que de recevoir un livre comme cadeau – mais là n’est pas la tendance générale.
    Je ne saurais répondre, Hanna, à votre question et proposer un cadeau idéal qui conviendrait à tout adolescent. Je pense qu’il faut s’adapter aux goûts des chacun. Malgré tout, je suis triste de voir que le livre, symbole de la culture et autrefois, comme vous le racontez, cadeau par excellence, ait perdu tout son attrait aux yeux de notre génération… bien que ce ne soit pas une généralité : j’ai été ravie de lire le commentaire d’Anaïs !
    Je voudrais au passage vous remercier pour avoir écrit ces articles qui nous concernent tout spécialement ( je pense notamment à celui sur « comment s’habiller avec élégance quand on est adolescent » ) .
    Merci pour tous vos articles en général. Vous rendez le monde meilleur.
    Erin

    • Hanna GAS says:

      Chère Erin,

      Merci beaucoup pour votre message !
      Savoir que des jeunes puissent être choqués par l’affirmation « pas de livre en cadeau » me remplit de joie. Je ne veux pas utiliser l’expression « cela redonne espoir en la jeunesse », car c’est très réducteur de mettre tout le monde dans le même sac. Mais il est vrai que je suis sincèrement ravie de lire votre message en faveur du livre 🙂

      Je vous souhaite un bon week-end,
      Amicalement,
      Hanna

      • Aude says:

        Chère Hanna,

        Merci pour cette intéressante réflexion sur le rapport aux cadeaux . J’ai pour ma part toujours adoré lire et ai toujours été ravie de recevoir un ouvrage.
        Il me semble néanmoins que les moeurs et les modes de vie évoluent et qu’on offre plus volontiers une « expérience  » qu’un présent. D’ailleurs, est-il convenable d’offrir un objet à une connaissance qui vit dans un petit intérieur ?
        Une invitation au théâtre ou à un concert (il y en a pour tous les goûts et budgets) pourrait -tu-elle constituer un cadeau convenable et agréable pour un adolescent ?

        • Hanna GAS says:

          Chère Aude,
          Oui, j’aime beaucoup les cadeaux « expériences ». Ils ont de nombreux avantages, et pour les petits intérieurs, c’est une bonne solution. Je n’avais pas pensé à ce point de vue. Merci pour votre éclairage !
          Théâtre et concert pour les adolescents : oui, mais avec prudence. Pourquoi pas, mais… il convient alors d’offrir 2 places (pour un parent et pour l’adolescent) ou pour soi et pour l’adolescent (exemple : mon filleul et moi). Le concert revient vite cher (mais tout dépend du budget dont on dispose).
          Je me souviens que nous (le parrain et moi) avions offert à notre filleul une journée karting+resto+zoo (lui et son frère du coup). Nous vivons loin les uns des autres, et c’était déjà difficile de faire 2000km… Bref, ces souvenirs restent jusqu’à aujourd’hui 🙂
          Mais les coulisses de l’opération sont onéreuses : voyage+logement+non-travail durant le temps passé dans sa région.
          Je pense que dans les prochaines années, nous opterons pour un escape game, une visite de château, un théâtre… Une « expérience ».
          « Créer du lien » est le but du cadeau.

  3. Crécerelle says:

    Bonjour Hanna,
    Je confirme ce que disent les autres commentaires : mes six neveux apprécient tous de recevoir un livre en cadeau !
    Sinon, d’autres choses sont « parents-compatibles » : un jeu de société par exemple. Cela dépend tout de même beaucoup de la personne à qui l’on souhaite faire plaisir…
    En tant que future maman d’adolescents, je mettrais le holà à une demande trop farfelue à mon goût ou honnéreuse.

  4. Mélissa says:

    Chère Hanna,
    Je rejoins Erin en affirmant que toute mon adolescence et même maintenant, en tant que jeune adulte, je suis friande de livres ! Il y a trois semaines, je suis sortie de la librairie avec une pile d’une quinzaine de livres, dont j’ai déjà dévoré au moins la moitié ! Autant dire que c’est le cadeau par excellence si vous voulez me faire plaisir ! Je lis de tout, allant de la philosophie aux nouvelles fantastiques, en passant par les livres de bien-être, de santé et de spiritualité.
    Lorsque je dois faire un cadeau, j’offre quelque chose qui m’a fait penser à la personne sur le moment, du type : « oh tiens, c’est exactement ce qui irait pour telle amie ! » Que ce soit une livre, un produit pour le corps, un jeu ou quoi que ce soit d’autre. Si on ne sais pas ce qui ferait plaisir à la personne en question, le cadeau que je conseille pour un adolescent est indéniablement un bon ! Le jeune a ensuite le choix de ce qui lui fera plaisir dans le magasin où c’est valable. Sinon un bon de cinéma est rarement décevant.
    Aux alentours de 14-16 ans, les adultes qui voulaient me faire plaisir m’invitaient au restaurant, c’est aussi une alternative.
    J’espère vous avoir donné une réponse satisfaisante !
    Amitiés

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.