La petite robe noire indispensable, intemporelle, et incontournable : une fausse bonne idée ! (trop de « hein » !)

petite robe noire 5 modest fashion élégance mode décente mode pudique kate middleton chic expert conseil mode choix little black dress french

 

La petite robe noire ? Une fausse bonne idée ! 

 

La petite robe noire est un vêtement qui soulève beaucoup d’objections parmi les lectrices de ce blog et dans la communauté youtube.

Les apprenties-ladies sont prêtes à admettre que le blue-jeans n’est pas un vêtement élégant. Ces même belles femmes (vous, chères lectrices !) sont d’accord sur le fait que le noir soit une couleur qui ne devrait pas apparaître dans la garde-robe privée.

Mais, mais, mais… nombre d’entre elles placent la petite robe noire comme exception qui confirme la règle de l’élégance.

 

L’argument ultime est qu’on doit cette pièce mythique à Coco Chanel elle-même.

 

 

Oui, tout est vrai dans cet argumentaire. Tout… sauf les conclusions qu’il faille tirer de cette origine historique.

 

Souvenez-vous de la phrase introductive de la trilogie le Seigneur des Anneaux :

« Beaucoup de ce qui existait jadis est perdu, car aucun de ceux qui vivent ne s’en souvient. Tout commença lorsque les Grands […] L’histoire devint une légende. La légende devint un mythe. Pendant deux mille cinq cent ans, plus personne n’entendit parler de…. »

 

Aujourd’hui, la petite robe noire est devenue un mythe.

 

petite robe noire 3 petite robe noire 5 modest fashion élégance mode décente mode pudique kate middleton chic expert conseil mode choix little black dress french lady

 

A l’époque de sa création, la France sortait de la Première Guerre Mondiale. Dans les années 1920, Coco Chanel inventa et popularisa cette robe.

Cela répondait parfaitement aux besoins de l’époque. La France était en deuil. Il n’y avait pas une seule femme dans le pays qui n’ait perdu un frère, un père, un oncle, un cousin, un ami, un fiancé, un mari, un voisin, ou un fils.

L’étiquette relative au port du deuil était alors plus strictement respectée. Dans le manuel de Liselotte de 1901, on apprend qu’une veuve peut se remarier au plus tôt 10 mois après le décès de son mari. C’est « le plus tôt ».

Rappelez-vous quelques années auparavant (ok, 60 ans avant), dans Autant en emporte le vent, Scarlett doit porter le deuil de son mari durant deux années. Et lorsqu’elle le rompt, elle est sévèrement critiquée par les autres femmes car l’usage serait de le porter encore quelques années, voire à vie.

La Reine Victoria a porté le deuil de son mari Albert jusqu’à sa mort.

 

Bref, le noir était donc une couleur appropriée pour les femmes dans les années 1920. Couleur adaptée autant pour le monde professionnel que pour la vie privée (de fait, le deuil perdure les horaires de travail).

 

Autre argument capital : la pauvreté du pays. La France est en reconstruction. La guerre a ravagé le pays. La société est pauvre.

Les femmes possèdent 2 ou 3 robes seulement : une robe pour le travail, une robe pour la maison, et une robe pour le dimanche. C’est tout.

Le tissu noir (uni et sans motif) est facile à produire en quantité. Il sert à d’autres industries. Son prix est donc abordable.

 

De plus le modèle de la petite robe noire popularisé par Coco Chanel est dit robe à trois trous. C’est un « tube » qui nécessite peu de tissu (la robe s’arrête au-dessus du genou), et peu de travail (pas de taille marquée, pas de manches travaillées, et pas d’ornements spécifiques).

 

La petite robe noire est parfaitement adaptée aux ladies des années 1920 en France.

 

petite robe noire 3 petite robe noire 5 modest fashion élégance mode décente mode pudique kate middleton chic expert conseil mode choix little black dress french lady

 

Le gros problème de la petite robe noire aujourd’hui :

 

Mais… nous sommes en 2019 aujourd’hui. Presque 2020. C’est-à-dire 100 ans plus tard !

 

Je ne dis pas que la mode ait changé. Oui, elle a changé. Mais ce n’est pas l’argument à utiliser ici.

Je dis que la situation a changé.

Nous vivons en temps de paix, dans un pays riche, et la société de surconsommation est notre quotidien. La société de consommation est déjà dépassée depuis 15-20 ans. Aujourd’hui, nous surconsommons.

Même les adeptes du minimalisme et des garde-robes-capsules ne parviennent à descendre à « trois robes seulement ».

Nous n’avons que l’embarras du choix lorsqu’il s’agit de s’habiller. Robe, pantalon, combinaison, short, jupe… rouge, vert, marine, jaune, marron, doré… cintrée, ample, boyish, ethnique, punk, sportif, casual

Il n’y a aucune nécessité à porter une robe noire. Aujourd’hui, c’est un choix.

 

Et ce choix invite à la réflexion.

 

petite robe noire 3 petite robe noire 5 modest fashion élégance mode décente mode pudique kate middleton chic expert conseil mode choix little black dress french lady

 

Comme vous le savez, la couleur noire est la couleur du service (monde professionnel) et du deuil. Lors de grands galas de charité les femmes peuvent porter des robes longues noires car elles sont au service d’une cause humanitaire.

Mais si vous ne rentrez pas dans une de ces trois catégories, le noir n’a pas sa place.

 

Le noir vieillit et attriste plus qu’il n’amincit. C’est bon à savoir.

 

petite robe noire 3 petite robe noire 5 modest fashion élégance mode décente mode pudique kate middleton chic expert conseil mode choix little black dress french lady

 

Je ne retrouve plus la bonne statistique, mais de mémoire c’est 120-150 fois. Une femme se regarde en moyenne 150 par jour dans un miroir. Donc si elle porte du noir, 150 fois par jour, elle s’auto-identifie à quelqu’un de triste, déprimée et sombre.

 

Etes-vous une personne triste ?

Voulez-vous être perçue comme une personne triste ?

 

 

Ecoutez les conseils des spécialistes modernes de l’habillement : ils vous conseilleront d’accessoiriser votre petite robe noire de couleur pour, je cite, « ne pas avoir l’air trop triste ».

Ma question : pourquoi en premier lieu porter un vêtement triste ?!? et tenter dans un second temps de sauver les dégâts ?!

Ne vaut-t-il pas mieux tout de suite opter pour une autre couleur ? et s’épargner ainsi une session d’auto-flagellation devant le miroir ?

 

petite robe noire 3 petite robe noire 5 modest fashion élégance mode décente mode pudique kate middleton chic expert conseil mode choix little black dress french lady

 

Je termine cet article ici. J’espère ne pas avoir été trop sévère. Si c’est le cas, je vous demande de bien vouloir me pardonner. Mon but est d’embellir et d’illuminer vos vies en vous motivant à porter des vêtements et des couleurs qui révèlent votre charisme intérieur.

Dites-moi en commentaire si j’ai oublié quelque chose. J’actualiserai l’article au fur et à mesure.

N’hésitez pas à me reprendre, à contester mon point de vue, ou simplement à me poser une question.

 

 

 

*pardon pour le jeu de mots béarnais dans le titre 🙂 Voilà six ans que je suis exilée au pays basque suite à mon mariage. Parfois, mon Béarn adoré se rappelle à moi de façon inattendue 🙂

 

 

Si vous voulez faire un pas de plus dans la connaissance de la modest fashion, je vous invite à découvrir cet article (fort inspirant!).

Et pour les apprenties-ladies qui souhaitent connaître tous les codes de l’élégance vestimentaire, voici le mode d’emploi complet : Décence et élégance : les secrets pour s’habiller comme une lady

couverture vignette dvd comment s' habiller comme une lady décence élégance féminité cours guide formation apprentissage vidéos style kate middleton princesse duchesse codes aristocratiques

 

14 comments

  1. Cyrille says:

    Merci pour cet article.
    J’ai pour ma part une petite robe… bleu marine, tellement facile à porter et à accessoiriser, et tellement moins triste que le noir!

  2. Amaëlle says:

    En complément de votre article, je vous propose quelques liens vers le site de Janice, une Américaine qui propose des assortiments de garde-robe très intéressants (bien que le noir y soit fort présent). Par exemple, de nombreuses possibilités autour d’une robe bleu marine :

    https://www.theviviennefiles.com/2016/08/one-navy-dress-14-ways-to-wear-it-with_31.html/

    https://www.theviviennefiles.com/2016/09/one-navy-dress-14-ways-to-wear-it-with.html/

    https://www.theviviennefiles.com/2016/08/one-navy-dress-14-ways-to-wear-it-wi-2.html/

    En tapant yellow dress ou bleu dress vous aurez aussi des variantes intéressantes autour d’une robe unie.

      • Mélissa says:

        Bonjour Hanna,
        Moi qui ne porte que des robes, toujours de couleur, je dois avouer que les robes noires sont pourtant celles que je possède en plus grand nombre : j’en ai trois! Quelle contradiction, allez-vous me dire ! Et bien, figurez-vous que je ne les possèderais pas si je n’étais pas choriste. En effet, lors de concerts ou autres prestations chantées, je suis obligée de porter du noir. Ne voulant en rien déroger à mon port de la robe, je porte un robe noire. J’en ai trois, pour les raisons suivantes : leur longueur, je ne me permettrait pas de mettre le magnifique dos nu de la plus légère à l’église , tout comme j’aurais trop chaud en été avec la plus longue. Celle entre deux est parfaite pour l’entre-saison ou les soirées fraîches d’été. À noter que deux des trois, je les ai achetée pour une bouchée de pain de pain en seconde main et que la première date de quand j’ai décidé de ne porter plus que des robes, il y a quatre ans, et que je suis en effet tombée dans ce piège médiatique et commercial de la « petite robe noire »
        Amitiés,
        Mélissa

        • Hanna GAS says:

          Bonjour Mélissa,
          En tant que choriste, vous êtes là « professionnellement » ou en tout cas au service d’une cause (celle d’un concert), l’uniforme est donc parfait 🙂
          C’est sobre et « invisible ».
          J’ai aussi une robe noire pour les enterrements…
          Amicalement,
          PS: des robes au quotidien !! Super !!

  3. Amaëlle says:

    « blue dress », et non « bleu dress », bien sûr, merci au correcteur d’orthographe qui veut me forcer à écrire en français !

    • Hanna GAS says:

      Hahaha !
      Ce correcteur ! Celui de mon téléphone portable s’est allumé tout seul cette semaine (j’ai mis plusieurs jours à comprendre comment le supprimer), et il s’est obstiné à écrire ses messages à lui. J’avais vraiment l’impression que je n’avais pas droit à la parole sur mon propre appareil !

  4. Amaëlle says:

    Depuis que je lis votre blog, j’ai donné ma « petite robe noire », portée 2 fois en 6 ans, car je préférais toujours une tenue plus lumineuse quand je voulais être élégante. En plus, bien que la forme m’aille parfaitement, elle avait d’autres défauts : elle était un peu courte et arborait dans le dos une magnifique fermeture éclair décorative qui avait suscité une moue plus que dubitative chez mon mari dès que j’étais rentrée du magasin avec cette robe – homme d’un goût très sûr, n’est-ce pas Hanna 🙂 ?

    • Hanna GAS says:

      Oui ! Les hommes ont des goûts sûrs !
      C’est une caricature de dire que seuls les gays s’y connaissent en mode. Ils s’y connaissent en mode, peut-être (et encore pas tous!). Mais tous les hommes s’y connaissent en BEAUTÉ féminine. Ils savent quand une femme est BELLE, ils le sentent 🙂

  5. Marion says:

    Bonjour Hanna,
    Je lis votre blog depuis quelques temps et le trouve excellent. J’ai personnellement 4 robes noires (2 été, 2 hiver) mais ne les portes que lors d’obsèques et je respecte un court deuil lorsque le défunt est de la famille, bien que cela paraisse désuet. Résultat : lorsque je suis endeuillée, cela se voit tout de suite.
    Cordialement,

    • Hanna GAS says:

      Bonjour Marion,
      Merci pour votre message.
      Il me fait rebondir sur la question du deuil. Une personne sur Youtube n’est pas d’accord avec mon point de vue sur la petite robe noire. Elle est très respectueuse dans sa remarque. Elle juge que Coco Chanel a le mérite d’avoir détaché la couleur noire du deuil. Depuis la publication de son commentaire, je réfléchis beaucoup à son avis. Je
      m’interroge… en retournant la situation : si le noir n’est plus la couleur du deuil, alors comment manifester son deuil? Notre société « oublie » les défunts et la mort. On nie cela. Pourtant la perte d’un proche est difficile à vivre. Cette douleur est bien réelle, et nous « devons » l’exprimer (le faire sortir de nous).
      Comment alors porter le deuil si au quotidien on porte déjà du noir ?
      Bref, voilà. Je pense que je vais faire une vidéo à ce sujet pour demander aux lecteurs leurs points de vue.
      Si vous avez des idées, je suis preneuse 🙂
      Comme vous, mon deuil se voit tout de suite; et j’aime ce signal visuel, car alors mes amis marquent une certaine distance avec moi. Et cela me permet de me recueillir sans culpabiliser de ne pas participer aux sorties proposées. C’est un bon code.
      Amicalement,

      • Marion says:

        Bonjour Hanna
        J’ai remarqué exactement la même chose sur cette prise de distance respectueuse. C’est appreciable dans ces moments difficiles lorsqu’on n’a pas forcément envie de parler.
        Cordialement

  6. Amaëlle says:

    Merci à Marion et à vous, Hanna, pour ces remarques, je trouve ces remarques très éclairantes. Ma mère me faisait remarquer qu’à son avis on peut cependant porter du noir le soir pour une soirée habillée, c’est déjà plus approprié. Je suis personnellement convaincue par votre point de vue et je ne veux plus porter de noir au quotidien… dès que j’aurai réussi à remplacer ces éléments dans ma garde-robe. Pour l’instant je les ai mis de côté et j’essaie de ne pas les porter. J’ai d’ailleurs remarqué que les couleurs foncées me vont bien, d’où ma confusion : je pensais que le noir m’allait bien. Mais il y tellement plus de nuances dans une belle couleur foncée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.